Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

DUBUC'S BLOG - Page 6

  • Dans mon iPod ce weekend... Fauve

    Double dose de "Dans mon iPod ce weekend". Pour reparler de Fauve, un projet artistique, musical, vidéo, un truc dont on n'a pas fini de parler. Si, si, je vous le dis et vous l'aurez lu en premier ici! Arrangements classieux et soft, textes en talk-over, belles images. Notez le nom, Fauve. Gardez ça dans un coin pas trop encombré de votre mémoire. Plus d'infos sur le projet, ici.
    En attendant un album, un concert... Un nouveau titre: Nuits fauves.

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Dans mon iPod..., Musiques 0 commentaire

  • Dans mon iPod ce weekend... Marie-Flore

    Les filles qui chantent, c'est cool. Postulat de base. Quand la fille s'appelle Marie-Flore, on se dit que ça peut être cool. Mais on n'a pas écouté. On a juste vu la photo. Mais comme disait l'autre "Don't judge a book by the cover"... Donc, on va au-delà de la pochette du single. Certes, on a lu quelque part que la donzelle a trainé avec Pete Doherty. Gage de crédibilité? Personnellement, le Doherty avec sa guitare sèche qui se produit à Paris en permanence ne me séduit guère. Sauf quand il fait des reprises des Libertines. Mais revenons à Marie-Flore. Un single "By the dozen" en téléchargement ici et en écoute ci-dessous. C'est frais, sympa.  A suivre, en attendant plus!

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Dans mon iPod..., Musiques 0 commentaire

  • Dans mon iPod ce weekend... Donald Fagen

    Peut-on ne pas aimer Donald Fagen? 50% de Steely Dan, une production qui ferait même passer JJ Cale pour un forcené... Pensez donc, 4 albums en 30 ans sous son nom. L'homme est un perfectionniste. Gros cliché... C'est clair qu'avec un album tous les 7-8 ans, on a le temps de peaufiner... 

    Il n'empêche qu'à chaque livraison, le plaisir est le même. Le même que le soir où, pour les plus anciens, nous découvrimes le Sieur Fagen dans Feedback, l'émission de Bernard Lenoir sur France Inter, avec son album The Nightfly. Donald Fagen, c'est de la pop teintée de jazz, une production plus qu'impeccable, du Steely Dan, quoi... A se demander vraiment qu'est-ce qui fait la différence entre un album de Fagen en solo, avec ou sans Walter Brecker, son alter ego et complice dans le crime... Steely Dan, Fagen, c'est très France Inter, côté confort d'écoute.

    Mais c'est trop bon! L'album s'appelle Sunken Condos

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Dans mon iPod..., Musiques 0 commentaire

  • Bloc-note express N°206

    pain au chocolatLa semaine dernière, je n'ai pas acheté de pain au chocolat. J'avais trop peur qu'on me l'arrachât des mains. Je vis dans la peur... D'accord ce n'était pas le Ramadan. Mais il y a des pauvres dans les rues. Des gens louches. Pas propres parfois même. C'est inquiétant. De là à ce que ces gens aient la dalle et se jettent sur les honnêtes gens qui taffent et se lèvent tôt pour leur ôter la chouquette de la bouche, il n'y a qu'un pas. 

    Faut que j'arrête France Info au réveil. Ils ne commencent jamais pas les trucs importants. Il parait qu'en Syrie, on te bute pour ton falafel. Un truc entre sunnites et alaouites. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour de la bouffe. En Corée du Nord, à la frontière, on a vu des militaires pourtant sensés être fidèles à Kim Jong-un, se disputer un bol de kimshi, régler le différend à coup de kalashnikov et se tirer en Corée du Sud. 

    On est dans la merde. L'équipe de France de football n'avait pas envie de piquer le chirashi des Nippons. Crac, un but encaissé. Mardi, les espagnols n'auront peut-être pas envie de se laisser bouffer les tapas sur le dos. 

    A part ça... Vagabondages restreints sur les réseaux sociaux, du moins à titre personnel. Moins de tweets qui tuent. Le klout qui baisse, et le sentiment de s'en foutre royalement. C'est accessoire. C'est virtuel. Enfin... Ca n'a pas d'importance. Je me suis posé la question de fermer ce blog. Et puis, non. Ca m'a effleuré quelques minutes. Mais ce compagnon est là depuis plus de 6 ans. Alors on garde. On remplit au gré des inspirations... Moins régulier, mais moins obsessionnel pour le rédacteur. Je me rappelle le temps où j'étais obsédé par mes stats. On vieillit, on s'en fout. 

    En fait, je garde le blog pour l'écriture. Pour le plaisir de me mettre devant le clavier. Et de tenter de raconter un truc qui tienne la route. Deux bouquins au compteur bientôt. Des articles. C'est cool. Il faudra que je tente la fiction. 

    Et pour conclure sur quelque chose de perso... Et puis, non. 

    Un titre de The Jam pour finir... à propos de la vanité des choses et de la société du spectacle.. That's entertainment! 

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note express, Musiques 0 commentaire

  • Dans mon iPod ce weekend... Public Image Ltd

    Et oui... Il suffit que je tombe en arrêt devant la couv de l'édition française de Mojo, que je m'étais juré de ne plus acheter au vu d'un premier numéro médiocre. En couverture, John Lydon. Une légende vivante. Je n'avais pas prêté attention à la sortie du nouvel album de PIL, dont le Metal Box a vrillé mes tympans il y a des années et dont la redécouverte m'avait scotché. Reformation de PIL dans un line-up ne comptant que le sieur Lydon comme membre originel. Exit Jah Wobble et ses lignes de basse. Exit Keith Levene. Des seconds couteaux finalement écrasés par le charisme démoniaque de l'irlandais...

    L'album est intéressant. A la hauteur de la légende de Public Image Limited

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Dans mon iPod..., Musiques 0 commentaire

  • Frank Alamo avait repris les Beatles...

    Les yéyés ont permis à des petis français âge tendre et têtes de bois de découvrir les fleurons de la pop anglo-saxonne... Ils ont repris les Everly Brothers, les Beatles, tout ce qui se faisait hors de l'Hexagone, recyclé, adapté parfois de façon désastreuse, parfois avec un certain talent...

    Frank Alamo, fils de famille passé au showbiz avait adapté "I want to hold your hand" des Beatles... Pas mal, il faut le dire. Pas plus niaiseux que les lyrics d'origine.

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques 0 commentaire

  • Dans mon iPod ce weekend... spécial Jean-François Copé

    Cher Jean-François,

    Bien sûr on dira que tes propos ont été tirés de leur contexte, que ceci, que cela. Tu dénonceras les amalgames, les procès staliniens d'intentions. Tu fustigeras les mous du genou, ceux qui n'osent pas appeler un chat un chat, un poil de taliban un poil de taliban, etc.

    Bref...

    Mais je pense à ces pauvres n'enfants qui se font piquer leur goûter par des islamistes en goguette. Pas de pain au chocolat! Paf! Je ne sais pas où ça se passe. Apparemment pas à Peshawar. Ils devraient manger des sandwiches au jambon pour le goûter, ça serait un acte militant et ça ferait chier les barbus!

    Bref, n'ayant aucune envie de rentrer dans un débat par avance nauséabond, je te dédie cette chansonnette de Joe Dassin. Et je vais m'acheter un pain au chocolat pour savoir en chemin si j'habite dans une zone à risques...

    Je ne t'embrasse pas, c'est dimanche, je ne suis pas rasé.

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Dans mon iPod..., Musiques 0 commentaire

  • Bloc-note express N°205

    valerie trierweiler, @valtrier, twitter, twittus politicusFini. Rédigé. Remis à l'éditeur par mail, hier soir, après un weekend marathon. Dopés au café et au Coca, Nico Prat et moi avons fini la rédaction du premier jet du manuscrit de notre second opus. J'aime bien opus. Ca sonne un peu ancien. Il y aura des corrections, des allers et des retours avant d'arriver à la version finale, celle qui sera imprimée et sortira en librairie début janvier. Mais c'est fait! Soulagement d'avoir mené à bien un projet initié en début d'année, peu de temps après la sortie des Miscellanées d'Internet. Cette fois-ci, nous nous sommes attaqués au discours polititique vu au travers des médias sociaux. Plus précisément, nous avons étudié le phénomène Twitter et son implantation dans la sphère politique. Décryptage, interviews. Nous avons rencontré du beau monde. Des gens passionnants et passionnés qui nous ont parlé de leurs convictions, de leur vision du digital, des stratégies de déploiement des outils numériques pendant les campagnes de la Présidentielle et des Législatives 2012. Nous ne remercierons jamais assez Valérie Trierweiler d'avoir, un jour de juin, permis à Twitter de rester un sujet plus que hype.
    Bref, une aventure s'achève. Une nouvelle va commencer. C'est cool!

    Pendant ce temps, d'autres projets d'écriture ont abouti. Dans le second numéro du magazine TANk, qui vient de sortir. Deux interviews, dont celle d'Eric Fottorino, l'ancien patron du Monde. Grand monsieur, à l'écriture raffinée. Dans les contributeurs du magazine, je suis cité en tant que journaliste. J'adore. Je suis venu à l'écriture par le blogging. Mais je dois tout à ceux que j'ai lu pendant des années, que de soit dans Libé ou Rock & Folk. Sans oublier Le Monde. Des pros. Je ne suis qu'un artisan. Un amateur, qui progresse au fil du temps.

    Et justement à propos de journalisme, ruez vous sur le numéro d'octobre de Rock & Folk. Pour qui j'adorerai écrire, cela dit en passant. Il y a un papier magnifique de Patrick Eudeline. Rock & Folk vaut son prix, uniquement à cause de l'article mensuel d'Edudeline. Cette fois-ci, il parle des Pussy Riot et de l'attitude punk. C'est quoi être punk? Côté musique, la chose est entendue. Green Day, The Offspring ne font plus peur à personne. C'est pop. On est loin du situationnisme des Pistols ou de la politisation des Clash. Il faut regarder du côté des Dead Kennedys et du toujours actif Jello Biafra pour l'activisme. Etre punk en Russie poutinienne, ce n'est pas une question de musique, c'est un état d'esprit contestataire qui peut vous mener en camp de travail. Mais Eudeline le raconte mieux que moi, avec érudition.

    A part ça... Septembre aura été le mois du changement. Le changement c'est maintenant. Ouaip! Fin d'une aventure entrepreneuriale. Début d'une autre aventure dans une agence au réseau international étendu. C'est cool. C'est rassurant. C'est l'occasion de passer trois jours à Londres pour rencontrer le bureau local, le hub européen. Diable, ces damnés Anglois sont toujours au centre du monde global. Et ils ont Jamie Oliver. Difficile de ne pas aller à Londres sans tomber sur un restau signé Jamie Oliver. Côté lifestyle et vie de bureau, les Anglais sont étonnant. Le bureau de Londres de l'agence où j'officie désormais dispose d'un Starbucks dans son hall d'entrée, et d'un mini-pub à l'extrémité de l'open-space. Et le jeudi soir, c'est "free drinks". Etrange sensation que de clore les affaires en cours une bouteille de bière à la main...

    Côté musique, deux interviews à retranscrire. Celle de Cerrone, rencontré en juillet à l'occasion de la sortie future d'une compilation de ses meilleurs morceaux, de la sortie de nouveaux, et d'un album de remixes par les DJs qui comptent aujourd'hui. Une rencontre passionnante avec un homme d'une culture musicale impressionnante. Et celle des Bewitched Hands. Belle rencontre avec des mecs et une fille simples, qui cartonnent avec une pop décomplexée. Je ne me serais jamais douté que Reims puisse être un tel vivier de talents rock/pop/electro. A lire bientôt icitte.

    Le nouvel album des Bewitched Hands tourne en boucle dans mon iPod. Pure merveille.

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note express 0 commentaire

  • Dans mon iPod ce weekend... Renaud / Hexagone

    En ce jour d'ouverture du Mondial de l'Automobile, rien de mieux qu'un vieux titre de Renaud, Hexagone, ne serait-ce que pour une petite rime assassine... Renaud était bien, mais ça c'était avant. Avant Mr Renard, et le Ricard. Tristitude.

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Dans mon iPod..., Musiques 0 commentaire

  • Bloc-note express N°204

    C'est étrange. L'une des requêtes qui permet d'arriver sur ce blog dans les moteurs de recherche est "petite culotte blanche". C'est perturbant, d'autant plus que ce n'est pas un thème que je me souvienne avoir traité depuis l'ouverture de Dubuc's blog. Parler de rock, de geekeries en tous genres pour finir à la rubrique petites culottes... 

    Démarrer dans un nouveau taf, c'est s'intégrer à un nouvel écosystème, en comprendre les rouages, connaître les gens, et aller de l'avant. C'est cool. Bonne sensation. Quelques jours à Londres pour s'imprégner de la culture corporate, comprendre les clients. Amusant de constater qu'il y a au sein même de l'agence de Londres un Starbucks Coffee. Taffer en bufffant un Latte Venti... Tranquille.

    Littérature... Finir un livre, finir de le finir... Compter les signes. Avoir l'objectif en tête, jusqu'à l'obsession. Ecrire, écrire, écrire. L'éditeur attend et s'impatiente. Les auteurs sont impatienst d'avoir fini. Et seront impatients pendant tout le processus d'élaboration jusqu'à la sortie en librairie. Pour reprendre la promo, hanter les plateaux télé, les colonnes de journaux... Mais en attendant, écrire, écrire...

    A part ça, écoute d'un truc très détendant... que je vous recommande, Vatican Shadow, de l'électro  plutôt planante.

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note express 0 commentaire