01/10/2012

Bloc-note express N°205

valerie trierweiler, @valtrier, twitter, twittus politicusFini. Rédigé. Remis à l'éditeur par mail, hier soir, après un weekend marathon. Dopés au café et au Coca, Nico Prat et moi avons fini la rédaction du premier jet du manuscrit de notre second opus. J'aime bien opus. Ca sonne un peu ancien. Il y aura des corrections, des allers et des retours avant d'arriver à la version finale, celle qui sera imprimée et sortira en librairie début janvier. Mais c'est fait! Soulagement d'avoir mené à bien un projet initié en début d'année, peu de temps après la sortie des Miscellanées d'Internet. Cette fois-ci, nous nous sommes attaqués au discours polititique vu au travers des médias sociaux. Plus précisément, nous avons étudié le phénomène Twitter et son implantation dans la sphère politique. Décryptage, interviews. Nous avons rencontré du beau monde. Des gens passionnants et passionnés qui nous ont parlé de leurs convictions, de leur vision du digital, des stratégies de déploiement des outils numériques pendant les campagnes de la Présidentielle et des Législatives 2012. Nous ne remercierons jamais assez Valérie Trierweiler d'avoir, un jour de juin, permis à Twitter de rester un sujet plus que hype.
Bref, une aventure s'achève. Une nouvelle va commencer. C'est cool!

Pendant ce temps, d'autres projets d'écriture ont abouti. Dans le second numéro du magazine TANk, qui vient de sortir. Deux interviews, dont celle d'Eric Fottorino, l'ancien patron du Monde. Grand monsieur, à l'écriture raffinée. Dans les contributeurs du magazine, je suis cité en tant que journaliste. J'adore. Je suis venu à l'écriture par le blogging. Mais je dois tout à ceux que j'ai lu pendant des années, que de soit dans Libé ou Rock & Folk. Sans oublier Le Monde. Des pros. Je ne suis qu'un artisan. Un amateur, qui progresse au fil du temps.

Et justement à propos de journalisme, ruez vous sur le numéro d'octobre de Rock & Folk. Pour qui j'adorerai écrire, cela dit en passant. Il y a un papier magnifique de Patrick Eudeline. Rock & Folk vaut son prix, uniquement à cause de l'article mensuel d'Edudeline. Cette fois-ci, il parle des Pussy Riot et de l'attitude punk. C'est quoi être punk? Côté musique, la chose est entendue. Green Day, The Offspring ne font plus peur à personne. C'est pop. On est loin du situationnisme des Pistols ou de la politisation des Clash. Il faut regarder du côté des Dead Kennedys et du toujours actif Jello Biafra pour l'activisme. Etre punk en Russie poutinienne, ce n'est pas une question de musique, c'est un état d'esprit contestataire qui peut vous mener en camp de travail. Mais Eudeline le raconte mieux que moi, avec érudition.

A part ça... Septembre aura été le mois du changement. Le changement c'est maintenant. Ouaip! Fin d'une aventure entrepreneuriale. Début d'une autre aventure dans une agence au réseau international étendu. C'est cool. C'est rassurant. C'est l'occasion de passer trois jours à Londres pour rencontrer le bureau local, le hub européen. Diable, ces damnés Anglois sont toujours au centre du monde global. Et ils ont Jamie Oliver. Difficile de ne pas aller à Londres sans tomber sur un restau signé Jamie Oliver. Côté lifestyle et vie de bureau, les Anglais sont étonnant. Le bureau de Londres de l'agence où j'officie désormais dispose d'un Starbucks dans son hall d'entrée, et d'un mini-pub à l'extrémité de l'open-space. Et le jeudi soir, c'est "free drinks". Etrange sensation que de clore les affaires en cours une bouteille de bière à la main...

Côté musique, deux interviews à retranscrire. Celle de Cerrone, rencontré en juillet à l'occasion de la sortie future d'une compilation de ses meilleurs morceaux, de la sortie de nouveaux, et d'un album de remixes par les DJs qui comptent aujourd'hui. Une rencontre passionnante avec un homme d'une culture musicale impressionnante. Et celle des Bewitched Hands. Belle rencontre avec des mecs et une fille simples, qui cartonnent avec une pop décomplexée. Je ne me serais jamais douté que Reims puisse être un tel vivier de talents rock/pop/electro. A lire bientôt icitte.

Le nouvel album des Bewitched Hands tourne en boucle dans mon iPod. Pure merveille.

Enjoy!

29/09/2012

Dans mon iPod ce weekend... Renaud / Hexagone

En ce jour d'ouverture du Mondial de l'Automobile, rien de mieux qu'un vieux titre de Renaud, Hexagone, ne serait-ce que pour une petite rime assassine... Renaud était bien, mais ça c'était avant. Avant Mr Renard, et le Ricard. Tristitude.

Enjoy!

19/09/2012

Bloc-note express N°204

C'est étrange. L'une des requêtes qui permet d'arriver sur ce blog dans les moteurs de recherche est "petite culotte blanche". C'est perturbant, d'autant plus que ce n'est pas un thème que je me souvienne avoir traité depuis l'ouverture de Dubuc's blog. Parler de rock, de geekeries en tous genres pour finir à la rubrique petites culottes... 

Démarrer dans un nouveau taf, c'est s'intégrer à un nouvel écosystème, en comprendre les rouages, connaître les gens, et aller de l'avant. C'est cool. Bonne sensation. Quelques jours à Londres pour s'imprégner de la culture corporate, comprendre les clients. Amusant de constater qu'il y a au sein même de l'agence de Londres un Starbucks Coffee. Taffer en bufffant un Latte Venti... Tranquille.

Littérature... Finir un livre, finir de le finir... Compter les signes. Avoir l'objectif en tête, jusqu'à l'obsession. Ecrire, écrire, écrire. L'éditeur attend et s'impatiente. Les auteurs sont impatienst d'avoir fini. Et seront impatients pendant tout le processus d'élaboration jusqu'à la sortie en librairie. Pour reprendre la promo, hanter les plateaux télé, les colonnes de journaux... Mais en attendant, écrire, écrire...

A part ça, écoute d'un truc très détendant... que je vous recommande, Vatican Shadow, de l'électro  plutôt planante.

Enjoy!

15/09/2012

Dans mon iPod ce weekend... Elephant

Ca nous changera du thrash metal... Je les ai croisés tous les deux hier soir à la Sony Music Party, on a mangé des hotdogs en discutant. Je n'avais rien entendu d'eux, un duo pop chantant en français. Eléphant, Lisa et François, charmants, frais, éthérés, marrants. Elle montre le dos de son blouson avec un gros coeur rouge barré du mot "éléphant". Leur album sort début 2013. Un nouveau clip est bientôt en tournage. 

Je vais donc sur Youtube, sur Facebook, je cherche les clips. Je trouve ce "Rien" que je vous propose aujourd'hui. Nul doute qu'ils seront dans mon iPod très prochainement! A suivre aussi, leur blog.

Enjoy!

11/09/2012

9/11

9/11, nyc

Credits: Robert Nickelsberg / AP Photo

10:05 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 911, nyc |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

10/09/2012

Bloc-note express N°203

Comme un lundi. Mais pas un lundi ordinaire, un lundi genre "premier jour du reste de ta vie". Ou pas. Un lundi de rentrée pas ordinaire puisqu'il signifie changement d'herbages, changement d'environnement professionnel. Nouvelle agence, nouveaux horizons. Du digital, toujours. Un cadre plus anglo-saxon. Une grosse structure, indépendante, un réseau international. L'occasion de renouer avec ce qui m'a fait courir pendant des années, pas tant les voyages que la possibilité d'échanger avec d'autres cultures, de partager d'autres expériences. Donc, excitant.

udecamRencontres de l'Udecam jeudi dernier. Tout le monde des médias était là. Pour parler modèles économiques, perspectives, créativité et technologie, place des femmes. Des plateaux de haute tenue, Audrey Pulvar (Les Inrocks), Marie-Laure Sauty de Chalon (Aufeminin.com), Constance Benqué (Lagardère Publicité), Xavier Niel (Free), Fleur Pellerin (Ministre de l'Economie Numérique), Pierre Bellanger (Skyrock), rassemblés par Sébastien Danet, Président de l'Udecam. S'il y avait une table-ronde à ne pas manquer, c'était celle sur la place des femmes dans les média. Pas tant la question de la représentation que celle de l'accès au pouvoir. Des réponses, des témoignages, des prises de position.

Avant-premières. Celle de "Je vous ai compris", étonnant et riche film de Frank Chiche, filmé en rotoscopie, un procédé qui à l'instar de Valse avec Bachir, donne un relief tout particulier à ce film hybride sur la fond de guerre d'Algérie. Diffusion sur Arte en janvier et sortie d'une bande-dessinée interactive sur tablette prochaînement. Celle de "Camille redouble" de Noémie Lvovsky, beau film, sensible, fin et drôle sur lequel je reviendrai très vite. Sortie le 12 septembre.

Rencontre avec The Bewitched Hands... dont j'écoute le nouvel album en boucle. De la belle pop. J'ai déjà publié le clip sur ce blog, mais je ne résiste pas à le republier, pour le plaisir. Belle bande-son pour un lundi!

 

Enjoy!

08/09/2012

Dans mon iPod ce weekend... Band of Horses

Pas encore dans mon iPod, mais très bientôt!!! Le nouvel album de Band of Horses sort le 18 septembre. Amateurs de pop, je laisse à votre appréciation ce nouveau morceau qui évoque un temps passé sans nostalgie aucune. Belles guitares, mélodies, douceur. Que donnera le reste de l'album? on espère quelque chose à la hauteur des précédents. Certes ce n'est pas Slayer, donc pas d'énervement, pas d'oreilles qui saignent. mais comment ne pas se laisser séduire par des mes qui vont jouer en plein air en plein Wyoming? Howdy, dudes!

Enjoy!

03/09/2012

Bloc-note express N°202


londres 2012,jeux paralympiquesLondres 2012, Jeux Paralympiques
. Il a fait frais, un vrai temps british, mais l'ambiance était incroyablement festive. Une cérémonie d'ouverture grandiose, avec Stephen Hawking, Ian McKellen, The Queen en personne, un show moins foutraque que celui de Danny Boyle, mais suffisamment barré pour être mémorable (parapluies, pommes, baleine...), une bande-son hallucinante et un dj set de Orbital démentiel. A retenir, un God Save The Queen, dans l'orchestration de Benjamin Britten qui fait se dresser les poils, un Heroes accompagnant l'entrée de l'équipe britannique dans le stade et un Common People de Pulp au message implicite. Bref, énorme. Sans oublier, le mangeage de pomme collectif, 80 000 personnes croquant une pomme en même temps... L'Angleterre, c'est aussi, Isaac Newton... Le complexe olympique, grandiose, malgré l'omniprésence des sponsors officiels (un MacDo géant, des distributeurs de billets de banque qui sont "proud" de n'accpeter QUE les cartes Visa, etc.). Une atmosphère de folie pendant les épreuves, quand une équipe ou un sportif britannique sont en lice. Bref, grand moment. Article et album photo à venir.

Changement d'herbage en vue. Je quitte l'agence Rose, dont je suis co-créateur, pour d'autres horizons. Plus d'infos à venir.

Et je dois terminer la rédaction de mon livre, toujours avec la complicité de Nico Prat. Plein de matière brute à trier, réécrire, décortiquer. L'éditeur nous a proposé un projet de couverture plutôt sympathique. Restent encore à écrire quelques milliers de signes.

Bande-son de la semaine: le nouvel album de Bewitched Hands. Joie! En plus, je vais les rencontrer cette semaine!

Enjoy!!!

02/09/2012

Hommage à Hal David, Dusty Springfield et The White Stripes

Deux versions du sublime "I just don't know what to do with myself", l'une par la non moins sublime Dusty Springfield, avec les arrangements somptueux et moelleux si caractéristiques du talent de Burt Bacharach, l'autre par les White Stripes. Un peu plus âpre, mais démonstration qu'une grande hanson reste une grande chanson quel qu'en soit l'arrangement. 

Chapeau bas, hommage à Hal David, complice indissociable de Burt Bacharach.

Enjoy!

Dans mon iPod ce weekend... Sisters of Mercy

Juste énorme. Je retombe un peu par hasard sur les Sisters of Mercy, un best of que je redéguste comme au premier jour, et dont j'ai la faiblesse de penser qu'il n'a pas pris une ride. Voix sépulcrale, boîte à rythmes, et dans le cas présent un featuring d'Ofra Haza. Ressortez les fringues noires, votre humeur la plus dark, votre coupe de cheveux araignée, la cave est réouverte!

Enjoy!