Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Podcast

  • Mes invités dans Le Volume sur 11 : Pales

    Ils sont 5. Ils sont sorti leur premier album en novembre 2022, In Our Hands ?. Ils forment le groupe Pales et sont mes invités dans Le Volume sur 11. Avec Antoine (guitare) et Basile (basse), nous avons parlé des origines du groupe, de leur méthode de composition, de leurs influences, de doom sludge, de rock, de post-punk, des premiers concerts, le son à fond, et du parcours du combattant d'un jeune groupe en pleine ascension. Ils étaient finalistes du tremplin Rock & Folk en 2022. Ils sont de retour à Paris pour une date le 29 avril prochain.

    (photo : Benjamin Roos - Beneto Studio)

     

    Catégories : Podcast Lien permanent
  • Lucie Sue, mon invitée dans Le Volume sur 11

    Lucie Sue, je la suis sur Instagram depuis quelques temps déjà, notamment lorsqu'elle a postulé pour être bassiste de Steel Panther. Et puis je l'ai vue sur scène, au Hellfest 2022, avec Steel Panther justement pour un featuring mémorable. Elle a sorti quelques singles, un album bientôt dans les bacs. On a discuté dans ce premier épisode de la 3ème saison du Volume sur 11. On s'est marrés. Elle m'a parlé de sa passion assumée pour George Michael. Et rien que ça, c'était une info importante! Les métalleux sont bien plus ouverts que ne le pensent les fâcheux à l'esprit étroit qui ne voient que satanistes déchaînés enquillant pintes de bière et gorgées de sang frais... On a aussi parlé de glam metal, de Mike Patton, de Metallica, des Guns et de Joan Jett.

    Épisode à découvrir ici :

    Catégories : Musiques, Podcast Lien permanent
  • E-Riser, mon invité dans Le Volume sur 11 #podcast

    E-Riser, sa vie, son oeuvre résumés en quelques dizaines de minutes. Un entretien passionnant où l'on revient sur le parcours de Benjamin Sire à la fois musicien et journaliste qui, sur la corde raide gère ses deux passions. Il a commencé par le rock, presque sur un malentendu. Il s'est lancé à corps perdu dans la MAO, la musique assistée par ordinateur, dont il est devenu expert. Il a glissé tranquillement du rock à l'electro. Au point de sortir un album il y a quelques semaines, le foisonnant Electronica Cinematic. Nos avons parlé de la genèse de chaque titre, et sans spoiler l'interview, Benjamin a évoqué sa méthode de travail. Est-ce une méthode d'ailleurs. Chaque titre est la bande-son d'un film imaginaire. Homme d'image, baigné dans le cinéma, il a laissé courir son imagination, s'est raconté une histoire. Et ces histoires ont donné naissance à chacun des 12 titres de l'album. Nous avons parlé de ses projets, des clips, d'un film sur lequel il travaille avec Jay, son âme-soeur. Une confession sans concessions. Et pleine d'humour.

    Un podcast disponible aussi sur Spotify, Deezer, Anchor et la plupart des plateformes de streaming.

    ©️ Photo : Gaspard Cresp

    Catégories : Musiques, Podcast Lien permanent
  • Nouveaux épisodes du podcast : Bertrand Betsch et Nezick

    Session de rattrapage. Les deux derniers épisodes du Volume sur 11 version podcast sont à découvrir ici. Deux salles, deux ambiances. D'un côté, Bertrand Betsch, auteur, compositeur, interprète de chansons délicates à la belle écriture avec ce qu'il faut de mélancolie et d'acidité, avec 17 albums au compteur. Le dernier en date, "J'ai horreur de l'amour" doit être écouté séance tenante. De l'autre, Nezick, compositeur de pop élégante, de formation classique, qui m'a offert le générique du Volume sur 11. Deux salles, deux ambiances disais-je, mais un point commun : des artistes indépendants et passionnés. Qui n'ont pas fait le choix de la facilité. Avec chacun des univers très personnels. Ils nous en parlent dans les épisodes 13 et 14 de cette deuxième saison du Volume sur 11.

    Le Volume sur 11 est aussi disponible sur Spotify, Deezer, Amazon Music, Anchor, etc.

    Catégories : Musiques, Podcast Lien permanent
  • Skip The Use dans Le Volume sur 11

    Que celui qui n'a pas fredonné Ghost me jette la première pierre. C'est ça Skip The Use, quelques mélodies entêtantes, et le charisme de Mat Bastard, qui pour l'avoir vu sur scène, met littéralement le feu à la salle. Skip The Use revient après un break de deux années, confinement et pandémie obligent. Comme de nombreux artistes. Au gré des interviews, je réalise l'impact dévastateur que cette période aura pu avoir sur les artistes et toute la filière musicale. J'ai interviewé Mat Bastard, nous avons parlé de rock, de punk hardcore et de techno. 

    A vous maintenant de découvrir cet entretien avant de revoir Skip The Use sur scène.

     

    Enjoy!

    Le podcast est aussi disponible sur Spotify, Deezer, et la plupart des plateformes.

    Catégories : Musiques, Podcast Lien permanent