Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

grunge

  • Playlist de Printemps #4

    Et hop! En ce jour de déconfinement, mes bien chers frères et soeurs, 4ème playlist de Printemps. L'avantage du confinement, est d'avoir laissé du temps pour écouter plein de nouveaux sons. Les inconvénients, inutile de les lister ici, la messe est dite, on n'a pas fine de parler des effets secondaires de la privation de la liberté d'aller et venir. Tant de petits détails du quotidien dont nous n'avions pas forcément conscience tant ils étaient naturels. Une pensée pour tous les professionnels de la musique, artistes, attachés de de presse, tous ceux qui contribuent à la chaîne de valeur et se sont retrouvés dans une situation impossible. Les playlists de cette période de confinement leurs sont dédiées. Avant que les choses reviennent à la normale, avant que nous puissions à nouveau aller à des showcases, à des concerts, à des release parties, une bière à la main. Avant que nous puissions ressentir cette vibe unique, celle que ne procure que le live.

    Dans cette playlist, il y a un peu de tout. Pas mal de gros son et de grosses guitares, un exutoire indispensable à la sortie de crise. On commence en douceur on finit dans le brut et l'abrasif.  

    Enjoy!!

     

     

    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent
  • Noiss, comme un pain dans la face qui rend sourd

    Le grunge n'est pas totalement mort avec Kurt Cobain. Du côté de Chambéry (France), Noiss entretient la flamme. Moins d'urgence que chez l'écorché vif de Seattle. L'efficacité avant tout. Noiss oscille entre grunge et stoner dans son nouvel EP, Deafening (c'est nouveau, ça vient de sortir). Deafening, assourdissant. C'est clair. Tu mets tous les curseurs au maximum. Les oreilles bien calées, rigoureusement entre les deux enceintes. Une fois appuyé sur "play", place à l'orgasme auditif, comme on n'en a plus en live depuis le 16 mars (disons que c'est la version trash de l'ASMR). La bave dans le masque, les esgourdes en sang au bout des 17 minutes de l'EP. Comme disait Nietzsche entre deux crises, si ça ne te tue pas, ça te rendra plus fort.  

    Noiss, "Punch in the face", extrait de Deafening EP

    Enjoy!

     

    Catégories : Découvertes, Musiques Lien permanent
  • SheWolf, c'est du brutal

    Faut r'connaître, c'est du brutal. Oui, SheWolf, c'est âpre, c'est violent. Le grunge à la française qui ne fait pas dans la bluette, ou la délicatesse. 3 filles, teigneuses. Un groupe formé en 2015, qui sort son premier album en 2018. Et son clip en 2019. Apology, manifeste féministe? I am not your fucking toy, hurlé. Le message est clair, les mecs. Les girlz frappent fort. 

    L'album est là, en écoute sur Bandcamp.


    Enjoy!

    Catégories : Découvertes, Musiques Lien permanent