Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Interview express

  • Interview Express : Magnetic Rust

    Magnetic Rust aka Kevin Depoorter est un artiste rare et engagé qui vient de sortir un nouvel album, "Fragile". J'avoue ne pas être spécialiste des multiples sous genres de l'electro. Je l'évoquerais avec la même candeur que le mec qui va chez le caviste avec trois-quatre critères, j'aime, j'aime pas, l'étiquette est jolie, je déguste intégralement avec plaisir ou pas. Là en l'occurence, j'ai écouté l'album avec plaisir. Jusqu'au bout. Passant de passages downtempo à des séquences carrément ambient introspectives. Entrecoupés de quelques poussées de fièvre. Il y a quelque chose d'apaisant chez Magnetic Rust. Mention toute particulière pour Human Contact, un titre on ne peu plus à propos en cette période de sortie de confinement, où les contacts humains ont été redimensionnés à l'aune de la distanciation physique.

    Interview Express avec masque, où l'artiste révèle des goûts musicaux très éclectiques. 

    Lire la suite

    Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent
  • Interview Express : Wh?land

    Alex Mauillon est un gars à part. Il a fait du rock, en groupe, il a baroudé, il se lance dans un parcours solo, Wh?land. Il sort son premier EP, en plein déconfinement. Alors que la vie tente de reprendre, sous un timide soleil. Alors que les salles de concert sont encore et pour je ne sais combien de temps encore des espaces interdits. Un truc qu'on ne voyait que dans les pires dystopies. Y'a pas à dire, la culture a morflé pendant ces deux mois d'isolement, où chacun est resté chez soi, où la peur de l'autre s'est installée. Nous avons basculé dans une sorte d'inconnu. Étrange époque. Étrange période pour les musiciens. Certes l'isolement peut être un stimulateur puissant pour la créativité. Mais la musique s'écoute, elle se vit dans la réaction du public. Dans cette alchimie unique. Putain de gageure, sortir un album sans pouvoir le défendre en live. Wh?land, est un trip pop un peu mélancolique. Une sorte d'invitation au voyage intérieur. À tenter.

    Alex a répondu à l'interview express. 

    Lire la suite

    Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent
  • Interview Express : Soziales Hetzwerk

    Et si nous reparlions de Soziales Hetzwerk, le projet de Jim Schatzmann, chanteur, auteur-compositeur et musicien. Un premier album qui se balade entre rock allemand, punk et alternatif. Un album entièrement autoproduit, créé en collaboration avec de nombreux musiciens invités venant du monde entier, Mexique, Chili, États-Unis, Venezuela et Allemagne, etc. En ces temps confinés, la démarche est intéressante. Collecter des sons, et en faire un produit fini. Le mettre sur le marché. Un travail dans l'urgence. Et une promo via les réseaux sociaux et canaux digitaux C'est peut-être là le sens du nom du projet. Soziales Netzwerk, réseau social. Hetz werk, travail en urgence? Mon allemand est incertain. Il y a jeu de mot. C'est d'ailleurs la seule question que je n'ai pas posée à Jim Schatzmann. Interview express depuis le fin fond du Tyrol. 

    Lire la suite

    Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent
  • Interview Express : Kwoon

    Kwoon est un mystère. Première apparition en 2005 avec un album sorti de nulle part, un album étonnant puisant son inspiration dans le prog rock des années 70, le post rock (mais qu'est-ce donc?), aussi bien chez Pink Floyd que chez Radiohead. Un univers onirique et planant, une musique mélodique, pour chiller et partir à la découverte de son moi intérieur. Puis des apparitions ponctuelles. Une rareté savamment entretenue. Sandy Lavallart, l'âme de Kwoon est un garçon discret qui ne court pas après l'exposition médiatique. Il revient en 2020 avec un titre, "Life", dédié à sa fille. Une sorte d'hymne à la vie résume le guitariste, dans un monde qui ne tourne pas rond mais où l'on peut encore déceler quelques étincelles de beauté. Allez, il fait beau, le 11 mai approche, on va déconfiner. Enfin, on espère. On rêve du monde d'après. Kwoon nous en apporte la bande-son.

    On ne pouvait pas ne pas s'intéresser au cas Kwoon/Sandy Lavallard! Interview express!

    Lire la suite

    Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent
  • Interview Express : The Slow Readers Club

    The Slow Readers Club est encore quasi-inconnu en France, alors que le groupe remplit les salles de la Perfide Albion. La tournée européenne qui devait passer notamment par Paris en mai prochain a été reportée. Pour les raisons qu'il est maintenant inutile de rappeler. Pour passer le temps, le groupe fait des live à domicile sur Facebook

    Mais à part ça? The Slow Readers Club, je les ai découverts un peu par hasard lors d'un trip à Londres. Un de ces weekends dont l'objectif était de dévaliser les magasins de vinyles, de boire des bières et d'écouter de la bonne musique. Alimentaire, mon cher Watson! À cet instant, l'auteur de ces lignes décide de faire un peu de name-dropping. juste pour expliquer le fait de se retrouver par hasard dans un club de Londres, The Garage, du côté d'Islington, pour le concert de The Slow Reader Club. Groupe inconnu au bataillon. Il fallait faire confiance au bon goût et à l'entregent de JD Beauvallet. Et là, choc! Une salle comble, un public de fans hardcore qui connaissent les chansons par coeur, qui accompagnent le groupe d'un cri commun, étrangement modulé : "Reeeeeea-deeeeeers!" Sur scène, ça groove, mélodies entrainantes et electro pop que tu t'appropries immédiatement. Alchimie immédiate, j'achète l'album (Cavalcade) dans la foulée. Nous sommes en novembre 2017. 

    Et je scrute les programmations des scènes françaises, des festivals dans l'espoir de revoir le groupe sur scène au pays des Froggies. Las, les Mancuniens se font désirer. Nouvel album en 2018, Build a Tower. Et concert parisien annoncé en mai 2019. Minuscule salle à deux pas des Halles, Le Klub. Sur place des fans anglais, qui pousent leur cri de guerre : "Reeeeeea-deeeeeers!" On en redemande! Ambiance moins fervente qu'à Londres, il est vrai que côté paroles, le public français se limite en général au refrain, et encore.

    Nouvel album prévu le 20 mars dernier, concert au Supersonic en mai. L'année 2020 s'annonce faste, le Slow Readers Club part à la conquête de l'Hexagone. Fucking karma! Fucking Covid19, nous voila confinés. Il faudra patienter encore. Et écouter l'album avant de le voir défendu sur scène.

    Je dois l'avouer, je suis fan. Et pour une fois les réseaux sociaux vont prouver leur utilité. J'ai contacté le groupe. Aaron Starkie, leader et fondateur a accepté de répondre à l'interview express. Qu'il en soit remercié! Cheers, mate! 

    Credit photo ©️ Niall Lee

    Lire la suite

    Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent