Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

metal - Page 4

  • Dans mon iPod ce weekend... Metallica

    Qu'on se le dise: JE NE SERAI PAS AU STADE DE FRANCE CE SOIR! Ne m'en parlez plus. Et ce n'est pas l'envie qui a manqué... Et ce ne sont pas les occasions d'y aller qui ont manqué. Merci d'ailleurs à tous ceux qui ont proposé.

    En plus samedi soir c'est mon anniversaire. Et sérieusement, je serais bien allé écouter les 4 cavaliers de l'Apocalypse métallique, histoire de me faire saigner les esgourdes. Le destin, les obligations. Bref, comme disait Balladur Edouard, le punk ultime, "Il faut faire des sacrifices!".

    Doit-on considérer que Metallica c'était mieux avant? Que Kill'em All et Ride the Lighting sont les seuls albums valables du groupe, etc, etc? Que nenni! Après avoir honni le metal pendant des années, étant focalisé sur le punk, le post-punk et la new wave, j'ai découvert le groupe, un peu comme tout le monde mainstream, dans les années 90. Avec le Black Album. Découverte en vrac. A l'époque où sur les chaînes musicales, on pouvait même voir des concerts de Megadeth, où MTV diffusait Headbanger's Ball. Mais revenons à Metallica. Some Kind Of Monster, le rockumentaire sur un groupe en plein doute est un document passionnant sur le processus créatif. et Death Magnetic un album décnt, même si le groupe ne surprend plus.

    Quoi qu'il en soit, ne boudons pas le plaisir de réécouter, à fond, Orion, pur morceau de bravoure.

    Enjoy!

    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent
  • Un peu de Metallica en passant...

    C'est du brutal Coco! Metallica, feat. Cliff burton interprétant Anestaesia (Pulling Teeth)... Agréable comme une séance de dentiste, comme une fin de campagne électorale, comme un soir de déclaration d'impôts. Mais ça fait quand même du bien, dans le genre vrillage d'esgourdes. Je ne serai pas au Stade de France le 12 mai prochain. Mais j'avoue persister dans l'écoute de ce groupe brut de fonderie, pas le plus extrême, pas le plus doux non plus. J'aime ce côté mur de son. Ce côté sombre. Pas une parole. Une sorte de néant électrique.

    Enjoy!

    Catégories : Musiques Lien permanent
  • Ed-äke, métal hurlant au Nouveau Casino

    edake.jpgC'était mardi dernier au Nouveau CasinoEd-äke en concert. Ils sont jeunes, sympas. Doués. Ils font un rock puissant et mélodique. Qui fait penser parfois aux Queens Of The Stone Age, à Them Crooked Vultures. Nico matraque ses futs, façon Dave Grohl. Brutal. JB (Gibson LesPaul) et Fred (Gibson SG - Et la Flying V elle est passée où?), Julien (Fender Bass) ont l'attitude, un jeu puissant et raffiné. La force du groupe: les harmonies vocales. Certes, pas la finesse de Crosby, Stills and Nash ;-), mais une combinaison de timbres qui soutient le chant de Dimitri.

    L'album sort le 22 mars (et non le 8 comme précédemment annoncé). A suivre!

    Enjoy!

     

    Catégories : Musiques Lien permanent
  • Ed-äke, un nouvel album le 8 mars, un concert le 2!

    Un groupe que j'ai déjà mentionné ici, Ed-äke. Du bon metal qui fait saigner les oreilles, potards sur 11, comme il se doit. Des p'tits jeunes plein d'énergie. Il seront en concert demain soir au Nouveau Casino. Et leur nouvel album, Decadence and Poetry, sort la semaine prochaine. Ils ont la pêche, l'attitude, et sont la démonstration qu'en matière de metal, les groupes français peuvent aller chatouiller les anglo-saxons sur leurs territoires!

    Rock on & Enjoy!

    Catégories : Musiques Lien permanent
  • Metallica, le bruit et la fureur!

    death magnetic.jpgMetallica, on n'est pas forcé d'aimer... Les rois du thrash metal, ayant dérivé années après années vers un hard rock pas toujours digeste, reviennent sur le devant de la scène... A fond, les potards sur 11, mais contrairement à Spinal Tap, ils survivent à l'autoparodie... Death Magnetic est un album du même niveau que le Black Album de 1991!!! Encore plus puissant peut-être car produit par Rick Rubin, l'homme qui sût magnifier aussi bien Slayer que Johnny Cash. Rick Rubin fait renouer Metallica avec ses racines musicales, un metal hyper speedé au son brut de fonderie.

    Jugeons sur pièce le magnus opus. Premier constat. 10 morceaux. Chacun entre 6 et 10 minutes. Des minutes denses, lourdes, plombées. Et sans ennui! Pas de spleen. Finis les états d'âmes exposés dans le rockumentary "Some Kind of Monster". Le combo est au top de sa forme. Ulrich est sous amphètes, Hetfield chante clair et fort, Hammett astique son manche avec un doigté phénoménal. Trujillo, le "petit nouveau" donne de la rondeur à un son hyperpuissant.

    1/ That was just your Life: Attaque brutale, beat ultra-rapide. Du Metallica d'avant 91!

    2/ The End of the Line: Lourd, speedé... Un break, une respiration non saturée aux 2/3 du morceau, et un final façon bombardement sonore.

    3/ Broken, Beat and Scarred: Le titre parle de lui-même... Sauvage.

    4/ The Day that never Comes: Vidéo en exergue, ci-dessous... Signée Thomas Vinterberg. Classique, dans l'esprit du Black Album. Plus downtempo. Ballade métal classique.

    5/ All Nightmare Long: Une intro qui rappelle Enter Sandman, et une dérive implacable vers du speed metal... Le lien entre deux époques du groupe?

    6/ Cyanide: Metal lourd!

    7/ The Unforgiven III: La suite d'une saga entamée sur le Black Album, prolongée sur ReLoad. Intro piano, cordes, cuivres. Luxueux!

    8/ The Judas Kiss: Re-metal lourd!

    9/ Suicide & Redemption: Instrumental de 10 minutes!!! Guitares saturées, duels Hammett vs Hetfield, montées hallucinées dans les aigus! Epique et fort!!!

    10/ My Apocalypse: Apocalypse sonique! Le morceau le plus court de l'album en outro. Violent, speedé. Une sorte de "A suivre!"

    Un album majeur! Je pèse mes mots, MAJEUR! A acquérir dès sa sortie vendredi prochain!!!

    Enjoy!

     

     

     

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:
    Catégories : Musiques Lien permanent