Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

soziales hetzwerk

  • Playlist spéciale gros son (tous les curseurs sur 11)

    Play it loud motherfuckers!!! On se radicalise pour passer un bon été. On se fait saigner les oreilles. On s'asperge de bière. On rêve de walls of death, de moshpits et de circle pits. On sort les t-shirts noirs qui absorbent la lumière solaire bien comme il faut, pour crever de chaud et perdre des litres de sueur. Avant de partir en vacances, je vous ai concocté une playlist pleine de bruit et de fureur. Faute de Hellfest, on se décrasse les esgourdes en mettant comme il se doit tous les curseurs sur 11 (À ce propos, si d'aucuns n'ont pas encore vu Spinal Tap, il est grand temps de faire un rattrapage estival. Je dis ça, je dis rien). On passe en revue une multitude de genres et de sous-genres, metal, death, hard rock, punk... Pas de grosses têtes d'affiche, des groupes qui sont déjà apparus dans de précédentes playlists au fil des mois, tous regroupés dans une compil qui décoiffe. À déguster entre potes autour d'un fût de bière fraîche. Prêts à se démonter les cervicales? Hey Ho, Let's Go!!!!

     

    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent
  • Interview Express : Soziales Hetzwerk

    Et si nous reparlions de Soziales Hetzwerk, le projet de Jim Schatzmann, chanteur, auteur-compositeur et musicien. Un premier album qui se balade entre rock allemand, punk et alternatif. Un album entièrement autoproduit, créé en collaboration avec de nombreux musiciens invités venant du monde entier, Mexique, Chili, États-Unis, Venezuela et Allemagne, etc. En ces temps confinés, la démarche est intéressante. Collecter des sons, et en faire un produit fini. Le mettre sur le marché. Un travail dans l'urgence. Et une promo via les réseaux sociaux et canaux digitaux C'est peut-être là le sens du nom du projet. Soziales Netzwerk, réseau social. Hetz werk, travail en urgence? Mon allemand est incertain. Il y a jeu de mot. C'est d'ailleurs la seule question que je n'ai pas posée à Jim Schatzmann. Interview express depuis le fin fond du Tyrol. 

    Lire la suite

    Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent
  • L'album de la semaine : Soziales Hetzwerk, punk et germanophone

    C'est nouveau, ça vient de sortir. Das ist ganz neu und frisch gekocht!! Premier album de Soziales Hetzwerk. Un album court, du punk rock chanté en allemand qui ramène à la belle époque de la Neue Deutsche Welle. Jim Schatzmann n'a pas la voix hallucinée de Nina Hagen, dont je fus fan il y des années de cela (réécoutez Unbehagen en passant). Son album est efficace, alternant titres bien énervés avec grosses guitares et power ballads. Certes, me diront ceux qui n'ont pas fait allemand première langue au collège et au lycée (ni seconde langue d'ailleurs), l'allemand c'est segmentant. Ja! Mais le rock se doit d'être segmentant. Ouvrez vos chakras. Soziales Hetzwerk, ça envoie. Nous y reviendrons.

    En attendant, on écoute ! Viel Spass! Enjoy!

    Catégories : Découvertes, Musiques Lien permanent