Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

media

  • Axel Ganz, à propos de la presse

    Interviewé - gentiment - par Isabelle Giordano sur Arte, Axel Ganz s'explique. Il est toujours amusant de constater que depuis plus de vingt ans, les questions qui lui sont posées sont toujours les mêmes, avec une véritable obsession concernant Voici. La position de Ganz sur le sujet n'a jamais dévié. Pour avoir moi-même travaillé chez Prisma Presse pendant 7 ans, et avoir appris à apprécier cette conception décomplexée d'une presse économiquement viable, j'adore les postures un peu outragées de quelques journalistes, qui manifestement n'ont pas envie de comprendre que pour faire des journaux, il faut s'appuyer sur un modèle économique viable et que gagner de l'argent n'est pas forcément un gros mot.

     

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent 3 commentaires
  • Qui est Jello Biafra?

    Depuis l'ouverture de ce blog, mon Post-it express propose rigoureusement le même message, cette citation de Jello Biafra: Don't Hate the Media, Be the Media!

    Mais qui est Jello Biafra? Plusieurs biographies sont disponibles sur Wikipedia, en anglais et en français. En résumé, il fut chanteur du groupe punk californien The Dead Kennedys et s'illustra par des titres au bon goût certain, tels California Über Alles, Holiday in Cambodia, Too Drunk to Fuck, pour ne citer que les plus emblématiques.

    Le garçon s'est reconverti dans l'activisme politique, faisant preuve d'une capacité inédite chez les musicos de passer à autre chose.... Une reformation de Dead Kennedys ventripotents et au moins quinquagénaires nous a été épargnée jusqu'à ce jour. 

    Mais dans le showbiz, par les temps qui courrent, le pire est toujours à venir... Persistence des tournées des Rolling Stones, reformation des Who avec 50% du line-up original - sourd, un tantinet obèse et arthritique, tournée il y a deux ou trois ans des Doors délestés du King Lizard pour cause de décès prématuré 30 ans auparavant, tournée de Queen sans Freddy Mercury retenu par sa tri-thérapie déjà mort (Disclaimer: ça c'est du mauvais goût absolu, pour rester dans le ton "punk" de cette note)... On parle de la reformation de Police, le temps d'une tournée en 2007... Nous ont été épargnées: la reformation de Clash, Palme d'Or de l'intégrité rock'n'roll; la reformation des Ramones, pour cause de décès à 100% du line-up original (toute reformation relèverait de la plus grossière des contrefaçons)..

    Mais revenons à Jello Biafra. Car son aphorisme fondateur "Don't Hate the Media, Be the Media!" est la pierre angulaire du web 2.0 participatif, contributif et communautaire. Un appel à l'action. A vos claviers!!! A l'attaque! Hasta la Victoria Siempre, Venceremos!

     

     

     
     
     

     

    Lien permanent Catégories : Musiques 3 commentaires
  • Presse 2.0

    De retour du congrès de la Fédération de la Presse Française, Pierre Chappaz propose sur son blog une réflexion sur l'avenir de la presse. Sa note m'inspire quelques réflexions.

    Il y a deux dimensions dans la question de l'évolution de la presse:

    - Une dimension technologique: comment passer du statut de marque de presse à celui de marque média. Passer d'un seul canal de diffusion: le papier, à une diffusion de contenu multi-canal. Sachant qu'il y aura un rééquilibrage naturel entre les différents canaux. Les utilisateurs feront le tri dans l'offre qui leur sera proposée. A rapprocher des études sur la mobilité et la consommation de média tributaire de l'endroit où l'utilisateur se trouve.

    - Ce qui nous amène à la deuxième dimension: la montée en puissance des canaux de diffusion numérique oblige à revoir l'équation économique des titres de presse. Les recettes publicitaires générées en ligne aujourd'hui sont inférieures à celles générées sur le papier. The Economist évaluait (26/8/2006: "Who killed the Newspaper") à 10 à 20 le nombre de visiteurs que doit acquérir un site pour compenser la perte d'un lecteur papier (en équivalent CA pub) (je cite de mémoire)...

    Autre point, comment gérer la question délicate des effectifs des imprimeries? et la nécessité pour ceux qui font un journal écrit de produire du contenu audio ou vidéo?

    J'ai l'impression que la presse anglo-saxonne a trouvé des réponses en rapprochant, voire en fusionnant les rédactions off et online. Je n'ai pas l'impression que nous en soyons déjà à ce stade en France. On s'y dirige à pas comptés. On se hâte lentement, comme dit la fable...

    Autre question: comment gérer les UGC?

    Certains sites de presse, comme lemonde.fr, ont déjà apporté leur réponse, en ouvrant des plateformes de blogging, en donnant au internautes la possibilité de commenter les articles et de voir leurs commentaires mis en avant.

    C'est très web 2.0, comme on dit, mais cela remet en cause le magistère qu'exerçaient les titres de presse depuis des lustres... Peut-être est-ce là que réside la difficulté pour la presse de faire sa révolution numérique rapidement!

     

     

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    Lien permanent 3 commentaires
  • Netvibes et Wired

    Pierre Chappaz vient d'en parler... Netvibes est dans la liste des startups de l'année de Wired!!!! Aux côtés de Flickr, Odeo,medium_wired_news_netvibes.jpg Del.icio.us! Donc, cocorico!!

    J'avais dit, il y a quelques mois tout le bien que je pensais de cet agrégateur, devenu incontournable, essentiellement grâce à son extrême facilité d'utilisation.
    Nous avons la confirmation que Netvibes est LE média ultime: information, services, communication... 
     
    Notons au passage que Wired égratigne MySpace, en le listant dans les losers de l'année, surtout pour une question de look ("as pleasant to look at as last week's cat vomit"). Assez bien vu quand on pense à la facilité de customisation d'une page Netvibes... Un peu injuste quand on va au fond des choses, et qu'on raisonne en nombre d'utilisateurs... MySpace devra adapter sa forme. Pas d'inquiétude à ce sujet!
     
    Et pour finir sur le sujet Netvibes, notons que l'interface de MSN Live qui vient d'être lancé ressemble étrangement  à notre agrégateur favori... Même flexibilité, même modularité... Comme quoi, les bonnes idées......
     
     
     

    Lien permanent 5 commentaires