Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

steely dan

  • Dans mon iPod ce weekend... Donald Fagen

    Peut-on ne pas aimer Donald Fagen? 50% de Steely Dan, une production qui ferait même passer JJ Cale pour un forcené... Pensez donc, 4 albums en 30 ans sous son nom. L'homme est un perfectionniste. Gros cliché... C'est clair qu'avec un album tous les 7-8 ans, on a le temps de peaufiner... 

    Il n'empêche qu'à chaque livraison, le plaisir est le même. Le même que le soir où, pour les plus anciens, nous découvrimes le Sieur Fagen dans Feedback, l'émission de Bernard Lenoir sur France Inter, avec son album The Nightfly. Donald Fagen, c'est de la pop teintée de jazz, une production plus qu'impeccable, du Steely Dan, quoi... A se demander vraiment qu'est-ce qui fait la différence entre un album de Fagen en solo, avec ou sans Walter Brecker, son alter ego et complice dans le crime... Steely Dan, Fagen, c'est très France Inter, côté confort d'écoute.

    Mais c'est trop bon! L'album s'appelle Sunken Condos

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 0 commentaire
  • Dans mon iPod ce weekend... Steely Dan

    Dans le genre pop chic, cérébrale, tendant vers le jazz. Steely Dan. Deux perfectionnistes barrés, Walter Brecker et Donald Fagen. Magiciens du son. Groove. Que demander de mieux pour accompagner un weekend qui s'annonce ensoleillé!

    Double dose! A écouter ici et .

     

     

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 2 commentaires
  • Dans mon iPod ce weekend...

    Steely Dan... Ou une certaine idée du confort d'écoute. Pop sophistiquée, Brecker et Fagen étant deux maniaques du son parfait. Une bande-son idéale pour samedi d'automne pluvieux, pour se lover sous la couette, sans Twitter ni Facebook. Une tasse de Nespresso à la rigueur. Ne plus bouger, fermer les yeux. Pour ma part, réveillé par ma fille N°3, puis par le chat, vers 4h30. Ecouté Tom Verlaine pour tenter de me rendormir. Sommeil enfin, et  rêve étrange où j'assistais, seul dans un hôtel de province, à un concert incognito de Lou Reed. Pour m'apercevoir que j'étais en peignoir et que je n'étais pas si seul puisque des relations d'affaires étaient dans la même salle. J'applaudissais. Seul. Manifestement on n'applaudit pas aux concerts du maître. Je me suis réveillé sur cette interrogation. Tom Verlaine toujours chantant dans mon casque d'iPod...

    Donc, Steely Dan... Ricky don't lose that number...

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 0 commentaire