Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

presse gratuite

  • Presse: nouvelles du front...

    medium_feu.jpgSelon l'AMJ, tout va bien dans l'univers de la presse... Jamais il n'y a eu autant de lancements de titres à l'échelle mondiale... Aucune raison de s'alarmer... Montée en puissance et concurrence du numérique: et alors? Une assertion liée à un effet de mode plus qu'à une réalité tangible. Des journaux continuent à être lancés. Numériquement, la presse est puissante. La croissance de la diffusion provient du développement des gratuits. Et alors?
    A propos des gratuits, on peut se demander si les pontes de l'Association Mondiale des Journaux ne confondent pas mise en distribution et diffusion, mais peu importe. Les changements d'habitude de consommation de média? Billevesées.
    Cette vision de la puissance de la presse évoque les pires visions économiques façon Comité Central du Parti Communiste Soviétique... Bilan globalement positif. La Chine des années 50 a aussi pu se targuer un temps d'une production d'acier colossale. L'histoire a prouvé que multiplication des unités de production n'était pas un gage de qualité. Je vous laisse prendre connaissance de l'intégralité du communiqué de presse. Des stats, un zeste de déni du réel... Dormez tranquille bonnes gens.
    Vue de l'intérieur, la presse quotidienne est pourtant loin d'être ce "long fleuve tranquille". Quant à s'extasier sur le développement des gratuits, certes, ils dynamisent le secteur entier, peuvent potentiellement donner le goût du papier à de nouveaux lecteurs. Mais qu'en est-il de leur économie? Leur multiplication les entraîne dans une guerre de positions acharnée sur le front publicitaire. Et leur présence bouleverse un paysage publicitaire dans lequel les titres existants, essentiellement les payants, doivent faire face à une concurrence élargie. Rien ne prouve que la multiplication des supports s'accompagne d'une augmentation des investissements publicitaires dans la presse. Car les annonceurs sont eux aussi confrontés à de nouvelles possibilités d'investissement: médias numériques, nouvelles chaînes de télévision, mobiles, etc...
    Il y a le feu à la maison. L'AMJ s'autocongratule.
     
    Texte intégral du communiqué de presse du 6 février 2007:
     
     
    "La croissance des journaux défie les idées reçues :

     
    - Diffusion globale des journaux en hausse de 9,95 depuis cinq ans et de 2,36 pour cent au cours des douze derniers mois

    - Nombre de titres quotidiens supérieur à 10 000 pour la première fois dans l'histoire

    - Plus de 450 millions d¹exemplaires vendus quotidiennement

    - Plus de 1,4 milliard de lecteurs de journaux payants

    - Diffusion totale des quotidiens gratuits qui a plus que doublé en cinq ans. Contrairement aux idées reçues, la diffusion des journaux est en hausse et de nouveaux titres sont lancés à un rythme remarquable, selon les nouvelles données mises à jour de l'Association Mondiale des Journaux. Même en Amérique du Nord et en Europe, où les suppositions négatives sur l'industrie ne manquent pas, tant la diffusion que le nombre de nouveaux titres ont augmenté, d'après les derniers chiffres. "Ce que nous constatons contredit complètement l'idée répandue selon laquelle les journaux sont voués à la disparition", a déclaré Timothy Balding, le CEO de l'AMJ. "Les journaux réussissent beaucoup mieux que ce que l'on croit généralement. En fait, les chiffres confirment que l'industrie est saine et vigoureuse et qu'elle relève avec succès la concurrence accrue des autres médias. La mode qui consiste à prédire le déclin des journaux devrait être dénoncée et prise pour ce qu'elle est : ni plus ni moins qu'une mode, basée sur des hypothèses générales qui sont démenties par les faits."

     

    Lire la suite

    Lien permanent
  • Agitation dans la presse gratuite...

    Il n'y a pas qu'en Italie que ça bouge dans la presse quotidienne. Au Danemark, la bataille est lancée avec toujours plus d'acteurs, pure players venus de l'univers du gratuit, éditeurs de presse payante décidés à développer leur part de voix...

    La lutte s'est déplacée sur le terrain de la distribution directe. On vous offrait des gratuits sur votre chemin, on vous les porte maintenant sur votre paillasson... 

    medium_danish_flag.jpg"Dans les rues et les transports publics, en voiture - et à présent sur leur propre palier, les Danois se voient offrir de tous côtés depuis quelques semaines des quotidiens gratuits, d'excellente qualité pour la plupart. Une étonnante guerre de l'information gratuite a éclaté sur ce marché scandinave, dont les journaux du reste du monde pourraient s'inspirer.

    Tout a commencé quand le groupe islandais Dagsbrun a annoncé en début d'année son intention de lancer un quotidien gratuit de qualité en automne et de le distribuer directement à 500 000 foyers. Cette initiative a immédiatement poussé les plus grands groupes de presse danois à lancer leur propre quotidien gratuit livré à domicile, pour battre le nouveau venu sur le marché. La sortie du nouveau titre islandais est prévue pour ce vendredi 6 octobre

    Det Berlingske Officin, qui publie le quotidien payant Berlingske Tidende ainsi qu'Urban, un journal distribué dans les transports, a lancé le quotidien gratuit Dato en août, la distribution étant effectuée aux principaux carrefours de Copenhague et au porte-à-porte dans les grandes villes.
     
    Dès le lendemain, JP/Politiken, l'éditeur de Ekstra Bladet, de Jyllands-Posten et de Politiken, lançait son propre journal gratuit, 24Timer, qui est livré quotidiennement aux habitants de Copenhague, d'Arhus et d'autres régions. 

    Au même moment, Metro International lançait une édition de l'après-midi de Metro Xpress, le premier journal gratuit à être apparu sur le marché danois.

    Et comme si tout cela ne suffisait pas, des entreprises de médias locales de l'ensemble du pays se sont mises de la partie, en publiant leur propre gratuit qu'ils livrent à domicile." 

    (Source: communiqué de presse World Association of Newspapers - 04/10/2006) 

     

    Technorati tags: 

    Lien permanent
  • Stampa gratuita

    medium_corriere.gifLa presse gratuite se développe aussi en Italie. Le Corriere della Sera lance jeudi prochain, en réponse à ce phénomène, un journal gratuit de 4 pages, distribué à 100 000 exemplaires dans la région de Milan: Corriere Anteprima

    Ce mini-journal présentera à ses lecteurs les grands titres qui feront la Une du Corriere du lendemain matin. Une bande-annonce, en quelque sorte...

    Une question au passage: cette initiative ramènera-t-elle des acheteurs au quotidien du matin? Dans quelle proportion? Peut-on décemment rêver de faire revenir les adeptes du gratuit au payant? et ce malgré une promesse de qualité de contenu?

    Les éditeurs italiens déploient depuis des années des efforts considérables pour attirer les lecteurs, via une politique de "collaterali", autrement dit de cadeaux offerts gracieusement ou moyennant une contribution supplémentaire... Impossible aujourd'hui d'acheter un titre italien sans avoir un livre, un cd, un dvd, des tongs, un string, de la porcelaine, etc...

    Ces politiques n'ont pas empêché l'appartion des gratuits. Aujourd'hui, même les éditeurs de titres payants s'y mettent. Une situation à observer avec la plus grande attention!

     

    Technorati tags: 

    Lien permanent
  • Communication tactique, blitzkrieg et petits meurtres entre amis...

    Un bel exemple de communication tactique qui conforte dans l'idée que la presse quotidienne payante n'a pas dit son dernier mot!!! ;)

    Les derniers résultats de l'étude EPIQ ont été rendus publics. On constate une progression de l'audience des quotidiens gratuits. 20 Minutes en profite pour annoncer son nouveau classement en page 11 du Monde de ce jour:

    medium_20MINUTES_PROMO.jpg

     Réponse du Monde en page 13, savoureuse!!! Je vous laisse le soin d'apprécier!!! ;)

    medium_LEMONDE_PROMO.jpg

     


     

     

    Lien permanent
  • Le thriller de l'automne...


    Who killed the newspaper
    Vidéo envoyée par dubuc
     
     
     

    Lien permanent