Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

new wave

  • Republik, Ich bin schmutzig

    Des guitares sombres, un texte en allemand, des notes de sax, dissonantes. Je fouille ma mémoire. Un groupe breton, une esthétique noir et blanc. Les jeunes gens modernes sont de retour... Et ils aiment toujours leurs mamans, ajouterait le lecteur d'Actuel. Le divin marquis rennais serait-il de retour? Ça serait trop simple et réducteur de ne vivre que sur la nostalgie des 80s. Republik est un groupe de son temps, totalement ancré dans le siècle.

    Mais quand Frank Darcel sur l'excellent album de Republik, Elements, fait appel par petites touches, à la fine fleur de la new wave newyorkaise, Tina Weymouth par-ci, James Chance par-là, on jubile. Les éternels jeunes gens modernes sont chics. 

    "Ich bin schmutzig" chante Republik. Darcel fronce le sourcil, l'air grave. L'époque est sinistre. Sale. Autant s'y faire. Le son du sax de James Chance transperce l'espace. Finie la mollesse, fini le confort sonore, la soupe émolliente qu'on nous sert en tous lieux. Il est temps de se réveiller.

    Lien permanent Catégories : Musiques 0 commentaire
  • Pas encore dans mon iPod, mais sympa... Feu! Chatterton

    Bon son, étrangeté... Le groupe annonce un EP pour le 28 mai prochain. Ce premier single est vraiment intéressant. Le nom du groupe est improbable, Feu! Chatterton. Je suis curieux de découvrir d'autres morceaux d'un groupe qui revendique une filiation avec Television.

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 0 commentaire
  • #13 - Les Madeleines de Mr Dubuc: Original Mirrors

    Original Mirrors... Pas jeune tout ça. Estampillé 79 ou 80. Synthés malingres, boîtes à rythme, guitares fuzz et jolies coupes de cheveux... New wave gentille, et bon groove! Chains of Love!

     

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques 0 commentaire
  • Dans mon iPod ce weekend... Eyeless in Gaza

    Eyeless in Gaza. Longtemps j'ai cru que ce duo minimaliste des années 80 avait disparu. Mon pote Arnaud D, grand fan devant l'éternel - combien sont-ils réellement les fans vivants d'Eyeless in Gaza? - les suit régulièrement lors de leurs concerts ça et là en Europe. J'avais même avec quelques potes, dont Charles B et Laurent L organisé un concert de ce groupe mythique en 83 ou 84 à l'Exo7 à Rouen. Nous avions perdu de l'argent, d'ailleurs... Peter, Martin, si vous lisez cette note, la prochaine fois, venez avec votre ampli Fender Twin... Mais je m'égare... Quel intérêt à écouter un groupe obscur, plus de 25 ans après son éclosion discrète? Aucun. Sauf si on accepte de se laisser embarquer dans ces mélopées nappées de synthé minimaliste... Et dans la même veine, la semaine prochaine, je vous parle d'Anne Clark...

     

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 0 commentaire
  • Dans mon iPod ce weekend... Magazine

    Magazine... "Parade". L'un des monuments de la new wave. Ca remonte au siècle dernier. Le post-punk. Climats sombres. Mode mineur. Guitares et synthés. Pink Floyd descend dans les limbes au cours d'un bad trip. Et Magazine, issu de la scène punk, pose les jalons de la nouvelle vague.

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 0 commentaire
  • Dans mon iPod ce weekend... Spécial New wave

    En plein revival new wave personnel... Le chainon entre le rock et la techno. D.A.F pour commencer, l'amitié franco-allemande, avec ses rythmiques martiales (cliché classique pour désigner tout ce qui vient d'Outre-Rhin, casque à pointe, Papier-Kontroll-Kartoffel, und so weiter...). Et Taxi Girl, Daniel Darc avant la mise en abîmes (comme diraient les Inrocks). Un Daniel Darc tout gamin, un groupe prometteur. Aux prémisces de la construction de son mythe. Dope, lascérations, split.

    DAF (Deutsche Amerikanische Freundschaft): Der Mussolini

    Taxi Girl: Cherchez le garçon

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 0 commentaire
  • Dans mon iPod ce weekend...

    Attention prêtresse. Sortez le mascara, les fringues noires, les Doc Marteens, les accessoires S&M, la coupe de cheveux pétard-araignée... Travaillez votre voix en baissant le ton dans les graves, juste une question d'octave. Ayez la tête de celui ou celle qui est rongé de l'intérieur par le spleen. Juste une douleur adolescente, pas celle de l'employé de France Telecom, le spleen du dandy qui se regarde dans la glace et décèle au fond de son regard l'angoisse existentielle de celui qui sait que le pot de Nutella est vide et qui a la flemme de sortir dans le froid d'octobre pour le réassort... Une vraie détresse existentielle... Pour ressentir le spleen, j'écoutais Siouxsie and the Banshees. This Mortal Coil aussi, voire Eyeless in Gaza. Mais concentrons nous sur l'égérie punk ayant pris le virage de la new wave et enchanté nos années 80.

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 3 commentaires
  • Dans mon Ipod ce weekend...

    medium_henri_salvador_reverence.jpg ...Henri Salvador. Et oui! Henri Salvador, crooner octogénaire à la voix de velours inaltérable. Son nouvel album, "Révérence" est un bijou. Ambiances jazzy big band, ambiances brésiliennes. Henri Salvador est un interprète de génie. Fermez les yeux et laissez vous emporter. Un album chaleureux et feutré. La chaleur qu'il nous faut en ce début novembre!!!

     

     Enjoy!

     

    Et l'album d'il y a plus de 20 ans? Cette semaine, une plongée dans la new wave françaisemedium_marquis_de_sade.jpg glacée: Marquis de Sade et son mythique premier album, Dantzig Twist. Un album glaçant chanté en français, anglais et allemand. Climats de ténèbres, guitares stridentes, sax. Un album difficile à se procurer, mais qui conserve sa force. Quelques morceaux en écoute ici

    Fondé à Rennes en 1997 1977 (merci à Bartllebooth de m'avoir signalé une faute de frappe!), le combo splitta après deux albums, non sans avoir posé les bases d'une scène new wave française crédible.  Franck Darcel a publié un roman récemment, "Le Dériveur".  

     

     
     
    Lien permanent Catégories : Playlists 2 commentaires