Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

new wave

  • Philippe Pascal, mort d'un Marquis

    La sale news vient de tomber. Je ne suis que tristesse. 2 ans pile après le concert de reformation à Rennes, après une tournée mythique, en plein enregistrement d'un nouvel album, Philippe s'en va. 

    Marquis de Sade, c'est un groupe qui a contribué largement à mon éducation musicale, j'avais 15 ans quand j'ai découvert leur univers sombre et sophistiqué. J'ai suivi l'aventure Marc Seberg. J'ai vu Philipe sur scène, heureux de se confronter à nouveau à un public, certes grisonnant, mais qui avait attendu des années ce retour pour enfin voir live un groupe culte de chez culte.

    Rien à ajouter. Toutes mes pensées vont à Frank, Thierry et Éric, les 3 autres Marquis. À son entourage proche. Et à nous, les vieux jeunes gens modernes qu'il laisse un peu orphelins.

    (Photo: ©️ Antoine Dubuquoy - Juillet 2018, Les Vieilles Charrues, Carhaix)

    Catégories : Musiques Lien permanent
  • Republik, Ich bin schmutzig

    Des guitares sombres, un texte en allemand, des notes de sax, dissonantes. Je fouille ma mémoire. Un groupe breton, une esthétique noir et blanc. Les jeunes gens modernes sont de retour... Et ils aiment toujours leurs mamans, ajouterait le lecteur d'Actuel. Le divin marquis rennais serait-il de retour? Ça serait trop simple et réducteur de ne vivre que sur la nostalgie des 80s. Republik est un groupe de son temps, totalement ancré dans le siècle.

    Mais quand Frank Darcel sur l'excellent album de Republik, Elements, fait appel par petites touches, à la fine fleur de la new wave newyorkaise, Tina Weymouth par-ci, James Chance par-là, on jubile. Les éternels jeunes gens modernes sont chics. 

    "Ich bin schmutzig" chante Republik. Darcel fronce le sourcil, l'air grave. L'époque est sinistre. Sale. Autant s'y faire. Le son du sax de James Chance transperce l'espace. Finie la mollesse, fini le confort sonore, la soupe émolliente qu'on nous sert en tous lieux. Il est temps de se réveiller.

    Catégories : Musiques Lien permanent
  • Pas encore dans mon iPod, mais sympa... Feu! Chatterton

    Bon son, étrangeté... Le groupe annonce un EP pour le 28 mai prochain. Ce premier single est vraiment intéressant. Le nom du groupe est improbable, Feu! Chatterton. Je suis curieux de découvrir d'autres morceaux d'un groupe qui revendique une filiation avec Television.

    Enjoy!

    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent
  • #13 - Les Madeleines de Mr Dubuc: Original Mirrors

    Original Mirrors... Pas jeune tout ça. Estampillé 79 ou 80. Synthés malingres, boîtes à rythme, guitares fuzz et jolies coupes de cheveux... New wave gentille, et bon groove! Chains of Love!

     

     

     

    Enjoy!

    Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques Lien permanent
  • Dans mon iPod ce weekend... Eyeless in Gaza

    Eyeless in Gaza. Longtemps j'ai cru que ce duo minimaliste des années 80 avait disparu. Mon pote Arnaud D, grand fan devant l'éternel - combien sont-ils réellement les fans vivants d'Eyeless in Gaza? - les suit régulièrement lors de leurs concerts ça et là en Europe. J'avais même avec quelques potes, dont Charles B et Laurent L organisé un concert de ce groupe mythique en 83 ou 84 à l'Exo7 à Rouen. Nous avions perdu de l'argent, d'ailleurs... Peter, Martin, si vous lisez cette note, la prochaine fois, venez avec votre ampli Fender Twin... Mais je m'égare... Quel intérêt à écouter un groupe obscur, plus de 25 ans après son éclosion discrète? Aucun. Sauf si on accepte de se laisser embarquer dans ces mélopées nappées de synthé minimaliste... Et dans la même veine, la semaine prochaine, je vous parle d'Anne Clark...

     

     

     

    Enjoy!

    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent