Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

interview

  • Interview Express : Wire Edge

    Le métalleux a l'air sombre, un inquiétant pour le bourgeois, le bien-pensant qui est prêt à dégainer son crucifix ou ses gousses d'ail pour chasser le mal. Avec Wire Edge, on est face à un cas de revendication d'influences allant du metal à la cold wave. Enfant des 80s ayant grandi musicalement bercé par les climats lugubres et glacés de la cold wave, je ne peux qu'apprécier. Mais vous voyez le topo? Accumulation d'influences laissant entendre que ça va faire mal et qu'on ne va pas se marrer tous les jours. Mais se marre-t-on actuellement? Pensez à Jean Castex. Ça calme. C'est juste pour l'effet facile, tant le paysage est anxiogène et déprimant. Où ai-je posé ce masque? Damned. Je vois flou, j'ai de la buée sur mes lunettes noires. Mais à part ça? Wire Edge, un groupe qu'on aimerait immédiatement voir défendre son album Workhorse Empire sur scène, dans une atmosphère de headbanging, de moshpit, de wall of death. Dans la sueur et les relents de bière. Pour le moment, on n'a que les effluves de nos haleines dans le masque et nous fuyons autrui de peur qu'il nous asperge de ses excrétions corporelles invisibles. 

    Faute de scène, on va tenter de décrire l'alchimie de Wire Edge, formule à deux guitares, jeu de batterie déconstruit, quatuor qui revendique les influence de Tool et Mastodon. Wire Edge s'autorise des moments instrumentaux, quelques envolées apaisées, pour mieux nous scotcher au mur du son. Nicolas a parfois un faux air vocal de Dave Gahan. Workhorse Empire, un titre évoquant l'acharnement d'un groupe formé en 2010, pour sortir son premier album. Dans l'attente d'une hypothétique reprise des hostilités live, interview express des 4 membres de Wire Edge : Jeremy : Basse / Franck : Batterie / Nicolas : Chant/guitares /Yann : Guitares

    Lire la suite

    Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent
  • Interview Express : Lonely Walk

    lonely walk,post punk,interviewLonely Walk, post-punk abrasif bordelais. Elevé en fût de chêne, un peu brutal au premier abord, mais bonne longueur en bouche. Un son qui aurait pu naître dans les années 80 du côté de Manchester, et qui pourtant dégage une puissante modernité. Le Bordelais fut terre angloise ne l'oublions pas. Il y a sûrement des restes ancrés profondément dans l'ADN local. L'album de Lonely Walk est sorti le 24 janvier dernier. J'ai - mea culpa, mea maxima culpa - un peu trainé dans la rédaction de mes chroniques. Et ce matin, alors que je prépare la mise en ligne de l'interview express des 2/5 de Lonely Walk, à savoir Nicolas (guitare) et Baptiste (synthé), je m'envoie dans les esgourdes les 10 titres de ce troisième album du groupe. Très abouti. Enfin, la formulation exacte du rock critic flemmard avec tous les clichés qui vont bien, serait : "le combo bordelais sort son 3ème album éponyme, un opus sans concession". Bref, comment décrire cet album sans se lancer dans une exégèse pompière avec références à Magazine, Bauhaus, Protomartyr, Editors, et tutti quanti? Le goût musical est quelque chose de très personnel. 

    En attendant, interview express truffée de révélations, où l'on parle de Michel Sardou, de Radiohead, de bite, d'Ennio Morricone et de Kim McGuire.

    Crédit photo : ©️ Rémi Labarthe

    Lire la suite

    Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent
  • Interview Express : Magon

    magon,rock,interviewLa bonne surprise rock de cette fin d'année s'appelle Magon. Pour qui aime le son des années 80, new wave, guitares parfois dissonantes, batterie sèche, créant un climat épuré, minimaliste  entre Tom Verlaine, Jonathan Richman et quelques accents de Lou Reed, le plaisir est total. Magon vient de sortir son premier album, une pure réussite. 

     

    Prochaine date parisienne le 6 décembre au Supersonic. Save the date!!

    En attendant, Magon s'est plié au jeu de l'interview express. Côté musique, le garçon a des goûts éclectiques et excellents! 

     

    © Photo : Alexa Rotarescu

    Lire la suite

    Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent