Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Bercy - 29 novembre

    medium_louise.gifBercy hier soir: Louise Attaque & friends.

    Un mini-festival au POPB. Des scènes installées dans les coursives pour préparer l'entrée en scène du groupe. En première partie, le grand frisson pour les vieux  (de mon âge... :-o) qui ont connu les années 80: Violent Femmes. Pour mémoire, Gordon Gano, leader du combo de Milwaukee, a produit le premier album multi-platiné des Louise. Il y a comme une dette et une filiation! Et miracle, le country-folk-punk n'a pas pris une ride. Rythmique tribale, voix glaçante, guitares puissantes, violon, banjo... Au sax, Dick Parry... LE Dick Parry qu'on entend sur les mythiques albums de Pink Floyd. A redécouvrir pour les quadra, à explorer pour les plus djeunz. Hier soir, le fan s'est réveillé, je me suis pris pour Nik Cohn, pour Lester Bangs, j'ai eu des flashbacks de chroniques de Manoeuvre (mes années R&F... qui fêtes ses 40 ans cette année).

    Enfin, Louise attaque... Très fort. Une première heure, défilé de tubes.  Break. Retour sur scène avec un DJ. Bercy est une salle froide, trop grande. Qui ne s'est pas transformée tout de suite en discothèque géante. Passé l'effet de surprise, folie furieuse. DJ Zebra et le groupe ont réussi un crossover monstrueux et hyper-efficace: Louise Attaque vs. Fatboy Slim, Louise Attaque vs. The White Stripes, Louise Attaque vs. Daft Punk. Gros son. Rythmique hallucinée. Blitzkrieg basses.

    Final hallucinant avec le retour sur scène de Gordon Gano, pour un Country Death Song sauce Louise. Déluge sonique. le groupe réussit un pont improbable entre le folk-rock et la dance. Respect, comme on dit! 

    Violent Femmes en écoute sur MySpace, ici.

    Les mashups de DJ Zebra, en écoute dans les podcast de Ouï FM, ici

     

     

    Lien permanent Catégories : Musiques 4 commentaires
  • Help!!!!!

    Camarades et amis de la blogosphère!

    Je ne peux plus accéder aux commentaires des blogs Typepad!!! Temps de chargement délirants, échec de chargement des pages... Je peux lire mais ne peux rien commenter! Serai-je tricard chez Typepad? 

    Loïc, fais quelque chose!!!!!

     

    Disclaimer: Ceci est sur le fond une note sérieuse avec une vraie problématique! Je recherche 1/ une explication rationnelle 2/ une solution!

    PS: Ce problème est apparu depuis l'installation de la dernière version de Firefox

     

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    Lien permanent 7 commentaires
  • Rock'n'roll suicide...

    medium_Liberation_logo.jpgLes personnels de Libé appellent à la grève... La deuxième de l'année. Pour un titre dont on s'interroge chaque jour sur la survie, le jeu de la grève (et de la non-parution?) est un jeu dangereux...Le lecteur, même le plus fidèle, même le plus ancien, même celui dont le passage de l'adolescence à l'âge adulte a été accompagné par Libé, va se lasser de ne pas trouver son produit en kiosque, dans sa boîte aux lettres ou sur son paillasson. 
    La presse écrite est en crise, on le sait, on l'a lu partout. Le passage au numérique, les mutations profondes des modes de consommation de l'information, la mobilité, sont autant de facteurs qui fragilisent les titres de presse. Mais cette évolution de l'environnement est inéluctable. Dans cemedium_Pacadis.jpg grand "Marche ou Crève", il serait dommage que l'option 2 soit choisie.
    Autant s'adapter, même si prix à payer est élevé. 
    A moins d'avoir fait le choix du suicide, qui même rock'n'roll, dans la grande tradition Libé tendance Pacadis, laisserait comme un goût amer de jusqu'au-boutisme idéologique et de déni des réalités de l'économie de marché.
     
     





    Lien permanent 3 commentaires
  • Wahington Post, Libé, plumes et souris...

    Libé l'annonce dans son édition de ce matin, deux plumes  du Washington Post, John Harris et Jim Vandehei, quittent le titre pour se lancer dans une aventure alliant web et print. Quelle est la portée réelle de cette info? Je ne connais pas les deux journalistes cités. L'un, affirme selon Libé vouloir "utiliser le web pour réduire la distance entre les lecteurs et les medium_wpcom_logo_feb.gifjournalistes". C'est louable et souligne peut-être la lenteur d'adaptation des grosses machines éditoriales à une évolution technologique frénétique et rapide. Toutefois, l'article souligne que les deux compères poursuivront leurs apparitions dans les médias traditionnels. Comme quoi, si la montée en puissance du web est une évidence et qu'elle pousse les médias traditionnels à s'adapter à une nouvelle donne qui bouleverse les habitudes de consommation, se lancer sans biscuits dans la jungle de l'Internet n'est pas envisageable! Harris et VandeHei ont construit leur réputation sous la marque ombrelle du Washington Post. Tout en contribuant par leurs écrits à renforcer la marque-média Washington Post. Il ya interdépendance entre la marque et ceux qui produisent son contenu. En quittant la marque, ils apportent pourtant sa crédibilité rétro-active à leur nouveau support. Pour ne pas disparaître dans la jungle du web et des contenus produits par les utilisateurs, ils devront s'appuyer sur de nouvelles marques, on parle de CBS. Qui agira comme filtre de recommandation (cf Chris Anderson - The Long Tail)...  Much ado about nothing? comme disait ce bon vieux Will S.

     
     
     
    Lien permanent 0 commentaire
  • Chroniques Américaines - N°17 / NYC flashback

    medium_logo-like.gifDu nouveau dans les moteurs de recherche: Like.com.

    Lancé il y a moins de 3 semaines, le site propose un mode de recherche original pour les accros du shopping! La recherche peut s'effectuer soit selon un mode classique. On tape quelques mots-clé dans la fenêtre adhoc, la réponse suit. Rien à signaler. L'originalité réside dans le second mode de recherche: une recherche visuelle dans la garde-robe de célébrités! Des photos sont présentées sur le site; le visiteur se voit offrir la possibilité de rechercher les items équivalents à ceux portés par des stars comme Scarlett Johansson, Jessica Simpson, P. Diddy... La recherche s'effectue sur le contenu des photos. La première approche semble anecdotique, mais la volonté inconsciente d'identification aux célébrités est l'argument-clé. Une fois les premiers articles sélectionnés, disons des chaussures, vous avez la possibilité de focaliser la recherche sur l'un des aspects du produit, la couleur, par exemple. Une palette apparaît, on modifie la couleur; tous les articles proposés changent de couleur. Approche multi-critères possible sur la forme ET la couleur, mais aussi le prix. Chaque produit peut être acheté en ligne sur son site.

    Un moteur purement dédié au shopping. Affaire à suivre fondée sur la technologie développée par Riya, spécialisé dans le search visuel.

    Quelques visuels pour bien comprendre le mode de fonctionnement du service:

    La page d'accueil: 

    medium_likedotcom.jpg

     Un focus sur les people en vue:

    medium_likedotcom_details.jpg

     Un focus sur une célébrité (?), ici, Stacy Keibler (Who's that girl? réponse ici...)

    medium_likedotcom_details03.jpg
     Le détail qui tue... 
    medium_likedotcom_details02.jpg
     
    Le résultat de la recherche par similitude (likeliness) 
    medium_likedotcom_details05.jpg
     
    Focalisation sur un détail... 
    medium_likedotcom_details06.jpg
     
     
     Etonnant, non? 
     
     
     
     
     
     
     

    Lien permanent 0 commentaire