Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Soutien à Eric Dupin!

    La presse en parle. Les médias traditionnels relaient. Il faut soutenir Eric Dupin. Pour que la blogosphère reste un espace de liberté - dans le respect de la législation. Pour que les pipoles ou assimilés - qui connait Olivier Martinez? - ne cherchent pas à engraisser leur portefeuille, voire maintenir à flot leur notoriété vascillante sur le dos des nouveaux médias faute d'avoir pu étouffer les médias traditionnels. Rappelons au passage que les dommages et intérêts perçus sont nets d'impôt... Que la jurisprudence est riche... Que, à ma connaissance, Eric Dupin n'a pas produit sur son blog de contenu attentatoire à la vie privée du plaignant, ni diffamatoire d'ailleurs. Qu'il n'a fait que relayer un flux sur Fuzz.fr. Que cette affaire ressemble à un ballon d'essai. Que si un second couteau obtient satisfaction, les people de premier plan s'engouffreront dans la brêche. Que les finances de blogueurs sont minces. Qu'Eric Dupin est bien évidemment un symbole puisque son blog génère un trafic très significatif.
     
    Soutien total!
     
    Soutenons le Presse-Citron !
    Recommandé par des Influenceurs
     
     
     
     Hasta la Victoria Siempre! 
     
     

    Lien permanent
  • Cover story - N°4

    Pas vraiment une cover au sens où il n'y a pas interprétation  d'un morceau mais reproduction d'un style. Chris Spedding imagine une réunion de guitar heroes, le Guitar Jamboree... Seul sur scène, armé de sa guitare et de ses pédales d'effets il s'incarne, brièvement, en Jimi Hendrix, Pete Townshend, Jack Bruce, Eric Clapton, Jeff Beck, Jimmy Page, Chuck Berry, David Gilmour, Keith Richards, George Harrison... Il y a les inventeurs, explorateurs de l'univers de la six cordes, et les imitateurs... Musicien de studio, Spedding est un imitateur virtuose, et l'hommage aux héros de la guitare est beau... 
     



    Enjoy! 

     

    Catégories : Musiques Lien permanent
  • Collision

    Un bel effet de contexte! C'est en tous cas un bon concours de circonstances... Un coup du sort... Un clin d'oeil du destin... Une bannière Veolia en plein coeur d'un article du Monde.fr consacré aux excuses de Total suite au déversement accidentel de 400 tonnes de fioul...



    Enjoy!
     
    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:
    Lien permanent
  • Bloc-note Express N°32

    Expédions rapidement les Ch'tis... Un aimable divertissement du dimanche soir, que la vision sur grand écran ne sublime pas. Un bon film de télé. Bons acteurs. Kad Merad, toujours juste, sans excès. Quelques situations très drôles, comme la tournée du facteur ou la visite des corons. Pour le reste... Une question: comment expliquer la ruée des spectateurs dans les salles? Bon bouche à oreille certes, bonne couverture médiatique certes... What else? comme dirait George Clooney... Peut-être l'antidote à la gueule de bois de la Sarkozie... Un bon rire franc et massif qui fait oublier le pouvoir d'achat en berne... La vie des gens simples, loin du bling-bling et des coteries parisiennes... Pour le reste, allez voir icitte, pour parfaire votre connaissance du Noooooooord. OK biloute, hein?

    632181959.jpgWinston Churchill et Johnny Rotten....Oooops! Quel télescopage! Deux livres en cours de lecture simultanée... Mes1302593586.jpg jeunes années, de Winston Churchill (Editions Texto)... La carrière militaire du futur Premier Ministre anglais, au début du siècle. L'ambiance de l'Empire, les Indes, le whisky, les clubs pour gentlemen, l'odeur de la poudre... L'Empire savait mater les révoltes... La plume de Sir Winston est pleine d'humour distancié. 100% british. Génération Chaos, de Christophe Bourseiller (Denoël). Punk, new wave, 1975-1981. Un thème commun, l'Angleterre. Le grand écart absolu entre "Rule Britannia", l'Empire où le soleil ne se couche jamais... et le "No Future"... There's no future in England's dreaming comme l'a braillé Johnny Rotten. En 80 ans le Royaume était passé de l'ordre au chaos. Contraste détonnant.

    1285595175.jpgFreeconomics, le nouveau brulôt de Chris Anderson... Pour le rédac'chef de Wired, ça y'est, il n'y a plus de choix... Après la Longue Traîne, l'économie de la gratuité. Une belle analyse, sur le site de Wired, signalée par l'excellent Francis Pisani, il y a quelques jours. J'y reviendrai plus en détails tant l'idée est intéressante et controversée; le paradigme change définitivement avec la montée en puissance du numérique... Les coûts marginaux baissent. Certains produits ou services ne peuvent que tendre vers la gratuité totale. Il va falloir réinventer une économie, gagner de l'argent ailleurs... Lisez l'article, faites vous votre propre opinion. 

    Dubuc's blog: deux ans dans deux jours. Merci pour votre fidélité, vos commentaires, vos réactions, votre soutien. Les blogs initient les conversations, comme disait Loïc Le Meur. C'est vrai. Au delà de la conversation, les blogs sont des carrefours, des points de rencontre. Certains d'entre vous sont devenus des amis. Avec qui on n'échange pas que des coupes de champagne virtuel sur Facebook!!! On déjeune, on prend des bières, on discute.  On échange, on dialogue, on s'entraide. C'est beau. Ca fait du bien.

    Ce blog va continuer d'évoluer, au gré des humeurs. Une légère évolution de maquette depuis quelques jours. Et dans les jours qui viennent, des innovations, des enrichissements, des invités... A suivre! 

     

    Enjoy! 

    Catégories : Bloc-note Lien permanent
  • Faut-il boycotter les JO de Pékin?

    868770568.jpgRépression au Tibet. La Chine manifestement ne fait aucun effort en direction de pratiques démocratiques. Seul un boycott des Jeux Olympiques, cynique fête du fric et du dopage, gâchera la fête! Un sursaut de dignité démocratique pour démontrer que les nations européennes ne sont pas dupes des dérives de la dictature chinoise.
    Les JO ne sont qu'une tribune pour la propagande des nations les moins démocratiques, l'histoire l'a démontré, Berlin en 1936, Moscou en 1980.
     
    Plus d'infos sur le site de Reporters sans Frontières.
    D'autres infos sur Free Tibet.
     
     
     

    Lien permanent