Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Dans mon Ipod ce weekend...

    Deux albums ce weekend dans ma sélection: du rock "mainstream", finalement assez plaisant malgré mes réticencesmedium_placebo.3.jpg initiales, "Meds" de Placebo. Guitares saturées, rythmique puissante. Brian Molko et ses deux compères délivrent une musique qui séduit à la première écoute. Bon, un peu comme ces vins chinois, séduisants, mais assez courts en bouche. A consommer tout de suite. Placebo a du succès, ça se comprend. Pas un groupe majeur, c'est certain, car pas assez innovant. Mais pas cérébral non plus, et de ce fait proche de l'essence du rock des origines. Un pur moment de plaisir. Un peu comme l'orgasme masculin. Court mais intense.
     
     
    medium_midlake.jpg
    L'autre album, un peu plus exigeant, que je recommande avant de l'avoir exploré de fond en comble mais dont un premier extrait m'avait séduit il y quelques mois, et que je viens d'acquérir: "The Trials of VAN OCCUPANTHERS" de Midlake. Pas du rock séminal, mais des climats éthérés. Belle musique. Quelques morceaux en écoute sur leur page MySpace. Un pur moment de bonheur. Un album comme on savait en faire dans les années 70, avant l'engluement qui allait donner naissance au punk-rock.
     
     Enjoy! 
     
     
     
     
    Et en bonus, comme annoncé la semaine dernière, l'album du siècle dernier: cette semaine, un monument, toujours enmedium_Bat_out_of_hell.jpg activité d'après un article récent lu hier dans la rubrique spectacles du Financial Times: Meat Loaf.
    Oui, vous avez bien lu, Meat Loaf! 59 ans et toujours sur scène... (Promis, je parlerai d'Iggy Pop, autre survivant notoire dans une prochaine chronique).
    En 1977, Meat Loaf, surtout connu pour un petit rôle de biker dans le cultissime "Rocky Horror Picture Show", sort le mythique "Bat out of Hell". En 77, en pleine vague punk! Lester Bangs n'a pas dû aimer. Et pourtant. Réécouté 29 ans plus tard, l'album n'a rien perdu de sa force. D'accord, à l'image de la pochette de Corben, c'est musclé, bourré de testostérone, pompier à mort. Mais la voix de Meat Loaf est puissante, les compositions de Jim Steinman démentes et la production de Tod Rundgren "hénaurme". Meat Loaf donna une suite à la saga Bat en 1993 (Bat out of Hell II) et on annonce pour la fin du mois "Bat out of Hell III"... On peut quand même craindre le pire. Il ne faut jamais tenter de ranimer les mythes.
     
     
     

    Catégories : Playlists Lien permanent
  • Egocasting

    Le terme revient régulièrement pour qualifier le phénomène des blogs. Egocasting. Après le broadcasting, diffusion large de contenu à destination du plus grand nombre, on passe à l'ère du narrowcasting. L'idée générale: distribuer un contenu sur un public plus ciblé. Le blogging, mais aussi d'une certaine façon les médias de proximité peuvent relever de cette approche. Parlez-moi d'moi, y'a qu'ça qui m'intéresse, comme dit la chanson. Et le blogging? Le web (dit 2.0 - disclaimer: l'appellation semblant provoquer des poussées de fièvre chez certains, elle sera employée avec toutes les précautions d'usage...) a permis de développer la dimension d'échange, l'approche conversationnelle, comme le soulignait Pierre Bellanger, lors de la dernière table-ronde de l'EBG. Le blog est pour l'instant la meilleure illustration de ce concept d'egocasting.

    L'utilisateur devient créateur de contenu, le diffuse et se met en scène.  Il offre son ego potentiellement au plus grand nombre.  Dérive narcissique? Pas uniquement. L'utilisateur devient acteur. Il émet un avis, une idée, une opinion, à destination de son premier cercle relationnel. Potentiellement, son avis peut viralement toucher des cercles de plus en plus larges. Il contribue à ce que Chris Anderson décrit dans The Long Tail comme des filtres: tout ce qui peut contribuer à faire émerger un produit, un livre, un artiste, un film... ou le tuer.

    L'egocasting est une arme au service de l'intelligence collective!

     

    A vos claviers!!

    Lien permanent
  • Mobilité

    La mobilité, voire l'hyper-mobilité est un des éléments du zeitgeist de la vie moderne. (NDLR: belle intro... on dirait du France Culture).

    Plus sérieusement, j'ai assisté sur ce thème, à une intervention de Bruno Marzloff et à une réunion de l'EBG dans la foulée. Autant dire que le sujet est dans l'air du temps.

    Pour Marzloff, les vieux médias ne sont pas morts. Il récuse la cannibalisation d'un média par l'autre. En revanche, il constate le développement d'une approche multicanal. La situation de mobilité détermine le choix du canal. Charge aux médias de se rendre disponibles sur ces différents canaux, à ce titre, les marques-média multi-plateforme se voient promises à un bel avenir. C'était déjà la conclusion de The Economist dans son désormais fameux article du mois d'août: "Who killed the newspaper?"

    L'heure est à l'expérimentation technologique, et  à l'invention d'un modèle économique.

    Cette dimension économique a été largement évoquée, lors de la table-ronde de l'EBG, hier. Le modèle économique de l'accès à internet repose désormais sur un prix forfaitaire mensuel donnant un accès illimité à l'utilisateur. Les opérateurs de téléphonie mobile à ce jour limitent à la voix, voire aux sms, cette dimension "flat-fee". Tous les contenus mis à disposition sur les portails mobiles, demandent une contribution financière supplémentaire de la part des utilisateurs. et c'est là que ça coince! La cible jeune, 12-25 ans, early-adopters, "digital natives", est adepte des nouvelles techno (et comprend instinctivement leur utilisation) MAIS ne dispose pas du pouvoir d'achat lui permettant d'y accéder.

    medium_crickee.gifUne observation récente: Crickee, le service de sms gratuits et illimités lancé par Laurent Vermot-Gauchy, est un service simple d'utilisation, à l'ergonomie réussie, à l'installation facile. Ma fille de 14 ans à qui j'avais proposé le service, m'a objecté que son forfait bloqué ne lui permettait pas d'aller sur le wap sans dommages financiers...

    Les terminaux mobiles les plus sophistiqués disponible actuellement sont inabordables pour les utilisateurs. Nokia annonce des terminaux avec des accélérateurs de carte graphique pour le jeu en ligne.

    Le meilleur reste donc à venir. A quel prix?

    Affaire à suivre! 

     


     

    Lien permanent
  • France 24 autorisée à diffuser de la publicité

    medium_FRANCE24.jpegLa France se dote d'une chaîne internationale, France 24, diffusée 24/24, 7/7. Formidable, non? Un challenger aux CNN, BBC, Al Jazeera, CNBC
    L'objectif: couvrir l'actualité internationale avec un regard français. Pourquoi pas? Après tout, CNN véhicule un angle de vue américain, BBC World, un oeil anglo-saxon, Al-Jazeera, une vision pan-arabe... 
    L'intérêt de cette chaîne numérique est d'une part d'avoir fait le choix d'une plateforme de diffusion multi-supports, cabsat et internet. S'accordant d'emblée une couverture globale.  D'autre part, d'avoir fait le choix du multi-linguisme. En gros, France 24 a réussi, du moins sur le papier pour l'instant, à s'affranchir d'un postulat idéologique qui voudrait qu'un média français à vocation internationale soit obligatoirement francophone. Il y aura certainement des grincheux, mais il faut applaudir cette initiative qui donne d'emblée une dimension réellement internationale à cette chaîne.
    Dernier point, et non des moindres, la DGCCRF vient d'autoriser France 24 à diffuser de la publicité transnationale. En clair des campagnes de pub internationales. La possibilité de partir à la conquète d'annonceurs internationaux en leur offrant une alternative aux sempiternelles CNN, BBC, etc...
     
    Affaire à suivre! 
     
     

    Lien permanent
  • Corée du Nord (suite et fin?)

    Le Dubuc's blog sort de sa ligne éditoriale pour apporter une contribution d'expert au dossier épineux de l'essai nucléaire nord-coréen

    Un authentique expert de la question nucléaire (rien à voir avec Stephen Colbert) m'a proposé une analyse très pertinente de ce sujet avec des réponses qui méritent qu'on s'y arrête! Après ça, c'est promis, je reviens aux médias et aux nouvelles techno!

    Mais le sujet est tellement "touchy" que ça vaut la peine, à mon sens, d'apporter des infos!

    Donc, open your mind!!! 

     

    " Le pétard allumé par les Nord-Coréens, toujours en quête avide d’une reconnaissance internationale qui s’arrête à ses frontières emmurées, barbelées, minées, stérilisées,…..laisse profondément perplexe. Manifestement l’explosion reste de très faible puissance, selon les propos très retenus des différentes autorités compétentes (quand elles veulent bien s’exprimer).


    Lire la suite

    Lien permanent