Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

johnny rotten

  • De la culture avant toute chose

    Je me suis surpris à me mettre à écouter France Culture. Pas depuis des siècles, non plus. D’abord par curiosité, parce qu'un peu lassé des matinales d'info. Après des années de France Inter, des années de France Info, des années à tenter d’échapper au tunnel de pub tonitruante. Quand il fait encore un peu nuit, autour de 7h00, quand les yeux ne sont pas encore totalement ouverts, quand l'esprit est en train de regagner son enveloppe terrestre, pas d’envie de se prendre dans la tête dès le réveil la laideur du monde. Un petit shoot de FranceCul le matin ne peut nuire. Ou un peu de Rage Against The Machine. C’est tout aussi segmentant… mais moins apprécié des adeptes des réveils en douceur.

    Aaaaaaaah, la culture. Ce petit détail qui change tout. Cet éclairage de l'âme. Cette petite chose qui nous rend plus humains. Et plus à même de tenter de comprendre le monde, devenu si complexe. Ce monde que d'aucuns tentent de nous enjoindre de ne voir que d'une seule façon, version monochrome, rouge sang ou brun-feldgrau. Noir ou blanc, choisis ton camp camarade. 0 ou 1. Vision binaire. Qui n'est pas avec nous est contre nous, nous vaincrons car nous sommes les plus forts, Dieu avec nous. Pauvre Dieu, mis à toutes les sauces. Il doit se gratter l'arrière de son majestueux occiput se demandant si vraiment, toute cette affaire de Création ça valait le coup. En même temps, 6 jours, c'était peut-être un peu ambitieux. Il aurait peut-être dû bosser le dimanche, histoire de passer au contrôle qualité. Quoique... Plaisanter à propos de l'Eternel, par les temps qui courent devient un exercice délicat. Mais pour bien rire de tout, il faut un substrat culturel minimal. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Humeur 0 commentaire
  • RIP Malcolm McLaren

     

    album-the-great-rock-n-roll-swindle.jpg

    Hommage à l'escroc du siècle, Malcolm Mc Laren, arraché à l'affection de ses détracteurs nombreux. Coupable d'avoir eu le génie de lancer les Sex Pistols. Alchimiste du buzz à qui, nous, les gens qui fréquentons, désossons et alimentons les médias sociaux, devons à peu près tout. Provocation, flirt avec les limites du bon goût, détecteur de tendances, recycleur acharné, provocateur, emmerdeur, catalyseur. Ce qui ne retire rien au talent de John Lydon/Johnny Rotten. Le seul qui n'ait rien compris est ce brave Sid Vicious, le loser dans l'affaire, un con qui a scié la branche sur laquelle McLaren l'avait assis.

    Enjoy!

     

    Lien permanent Catégories : Musiques 1 commentaire
  • Dans mon iPod ce weekend...

    Quand j'ai écouté le second album de Public Image Ltd, Metal Box, dès sa sortie en 1980, je me suis crispé. J'étais fan des Sex Pistols en 1979, autrement dit sur la fin. J'avais 15 ans. La rupture sonique entre le punk basique et le post-punk, désaccordé, déstructuré de PIL me provoqua un sentiment d'abandon. Je détestai l'album. Presque trente ans plus tard, je réécoute, un peu par hasard. Ne jamais rester sur un échec. Retenter le coup. Surprise. Si la voix de Lydon, hululement désincarné de possédé, reste angoissante, tout comme la guitare stridente de Keith Levene, la basse de Jah Wobble produit un groove hypnotisant.
    A redécouvrir!!
     
     



    Enjoy!

     

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 2 commentaires
  • Bloc-note Express N°32

    Expédions rapidement les Ch'tis... Un aimable divertissement du dimanche soir, que la vision sur grand écran ne sublime pas. Un bon film de télé. Bons acteurs. Kad Merad, toujours juste, sans excès. Quelques situations très drôles, comme la tournée du facteur ou la visite des corons. Pour le reste... Une question: comment expliquer la ruée des spectateurs dans les salles? Bon bouche à oreille certes, bonne couverture médiatique certes... What else? comme dirait George Clooney... Peut-être l'antidote à la gueule de bois de la Sarkozie... Un bon rire franc et massif qui fait oublier le pouvoir d'achat en berne... La vie des gens simples, loin du bling-bling et des coteries parisiennes... Pour le reste, allez voir icitte, pour parfaire votre connaissance du Noooooooord. OK biloute, hein?

    632181959.jpgWinston Churchill et Johnny Rotten....Oooops! Quel télescopage! Deux livres en cours de lecture simultanée... Mes1302593586.jpg jeunes années, de Winston Churchill (Editions Texto)... La carrière militaire du futur Premier Ministre anglais, au début du siècle. L'ambiance de l'Empire, les Indes, le whisky, les clubs pour gentlemen, l'odeur de la poudre... L'Empire savait mater les révoltes... La plume de Sir Winston est pleine d'humour distancié. 100% british. Génération Chaos, de Christophe Bourseiller (Denoël). Punk, new wave, 1975-1981. Un thème commun, l'Angleterre. Le grand écart absolu entre "Rule Britannia", l'Empire où le soleil ne se couche jamais... et le "No Future"... There's no future in England's dreaming comme l'a braillé Johnny Rotten. En 80 ans le Royaume était passé de l'ordre au chaos. Contraste détonnant.

    1285595175.jpgFreeconomics, le nouveau brulôt de Chris Anderson... Pour le rédac'chef de Wired, ça y'est, il n'y a plus de choix... Après la Longue Traîne, l'économie de la gratuité. Une belle analyse, sur le site de Wired, signalée par l'excellent Francis Pisani, il y a quelques jours. J'y reviendrai plus en détails tant l'idée est intéressante et controversée; le paradigme change définitivement avec la montée en puissance du numérique... Les coûts marginaux baissent. Certains produits ou services ne peuvent que tendre vers la gratuité totale. Il va falloir réinventer une économie, gagner de l'argent ailleurs... Lisez l'article, faites vous votre propre opinion. 

    Dubuc's blog: deux ans dans deux jours. Merci pour votre fidélité, vos commentaires, vos réactions, votre soutien. Les blogs initient les conversations, comme disait Loïc Le Meur. C'est vrai. Au delà de la conversation, les blogs sont des carrefours, des points de rencontre. Certains d'entre vous sont devenus des amis. Avec qui on n'échange pas que des coupes de champagne virtuel sur Facebook!!! On déjeune, on prend des bières, on discute.  On échange, on dialogue, on s'entraide. C'est beau. Ca fait du bien.

    Ce blog va continuer d'évoluer, au gré des humeurs. Une légère évolution de maquette depuis quelques jours. Et dans les jours qui viennent, des innovations, des enrichissements, des invités... A suivre! 

     

    Enjoy! 

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 1 commentaire