Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ambient

  • Une dernière playlist d'été pour la route

    L'été est caniculaire et masqué. Rien à ajouter. Les lieux où l'on fait la fête en laissant vibrer son corps sur de la musique restent semble-t-il encore fermés pour un temps indéterminé. Tout va bien. It could be worse. Il pourrait y avoir en plus du terrorisme, des explosions de nitrate d'ammonium, un dingo à la Maison Blanche. On se dit qu'on pourrait célébrer les 75 ans de l'entrée dans l'ère atomique histoire d'ajouter une couche d'anxiété supplémentaire à l'ambiance déjà plombée. À part ça, vous lisez encore les journaux ou tendez une oreille distraite aux bulletins d'infos? Xanax pour tous! Mais ne tombons pas dans la sinistrose. Souriez sous le masque!

    Une dernière playlist avant mise en pause, avec des ambiances estivales et dansantes. On y parle de désert, de feu, de fête, de voyages, d'espace... il y a de tout. 

    Enjoy!!!

    PS : Je m'interroge à propos de Spotify... Les déclarations de Daniel Ek, fondateur et taulier de la boutique, à propos de ce que devraient faire les artistes en produisant plus pour générer plus de revenus (en gros se mettre au service de la plateforme, pour coller à son mode de fonctionnement). Il y a là une véritable inversion de la chaîne de valeur, la plateforme n'étant plus au service des artistes pour leur permettre de conquérir de l'audience. Il semblerait par ailleurs que Spotify soit l'une des plus radines en termes de rémunération... Votre avis m'intéresse. Avis d'artistes et avis d'utilisateurs.

    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent
  • Playlist de Printemps #5

    5ème playlist de la saison. J'avoue j'en ai bavé, pas vous? Bavé du confinement et de la prison mentale qu'il induit. Même dans les grands espaces. Quand ce qui fait la normalité de la vie s'avère impossible. Ou vous met en état de stress. Peur de l'autre, peur de de qu'il peut transmettre, peur tactile. L'occasion cependant d'écouter énormément de musique indé. Parce que les classiques n'ont pas été d'un grand secours. La peur de s'enfermer dans le cocon confortable des certitudes, l'envie de cocon, de doudous. Certes, côté culturel, ne pas bouder son plaisir de revoir pour la n-ième fois un film avec Bourvil et Louis de Funès. Mais côté musique, plus de temps pour écouter, pour prendre le temps de découvrir. Dans cette 5ème playlist, des nouveautés, quelques retours, mais surtout du tout frais, tout neuf. 

    Il y a de l'electro plutôt ambient, du rock, du stoner, du metal, de la pop. Des sons plus agressifs pour évacuer l'énergie accumulée pendant ces jours confinés, des sons pour chiller. Plus d'1h30 de voyage intemporel. 

    Enjoy!!

    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent
  • Playlist de Printemps #2 pour temps de confinement

    Mes bien chers frères, mes bien chères soeurs, en ces temps de confinement, nous avons du temps pour l'introspection. Du temps pour la réflexion. Comme disait un grand homme du passé, il faut laisser du temps au temps. Y'a pas à dire, mais côté temps, nous aurons eu l'occasion, et pour je ne sais combien de temps encore, de prendre la mesure du temps qui passe, connaître par coeur chaque détail du plancher, chaque anfractuosité du mur d'en face. Le temps de voir les feuilles pousser sur les arbres, le temps comme le chantait Brel (Les Bonbons 68) d'écouter pousser nos cheveux. 

    Le temps, entre deux sessions de télétravail d'écouter de la musique, de découvrir de nouveaux sons. J'ai donc compilé cette playlist à partir de découvertes. Quelques noms connus, quels retours vers le futur, de l'electro, de l'ambiant, de l'abrasif, du gros rock à guitares, du punk, de la pop. Un peu de Hinds, un peu de Jehnny Beth, un peu de Black Bones, un peu de Magenta. La pop de Dimitri Von Büren. Les classieux Niki Niki, juste parce que j'aime bien un morceau sorti il y a deux ans. Des petits nouveaux, comme Deleo, bientôt en interview express ici-même. Et des sons apaisants, comme Romann, Alain Dorra ou Glass Museum. Le son abrasif de Dantec. Des guitares et du gros son, avec Lonely Old Boy, ToyBloïd ou les punks anglais de Smiling Assassin. Et pour conclure, l'electro swing de Lyre Le Temps. Bref, une vingtaine de titres, un peu en vrac (comme moi au bout d'un mois de confinement). 

    "De la musique avant toute chose" disait Verlaine. "Music was my first love" chantait John Miles. 

    Ouaip.

    Assez de baratin, musique maestro! 

    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent