Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Bloc-note Express N°34

    1837000588.jpgSamedi matin au collège de ma fille N°2. Pour participer activement à la Journée des Métiers organisée pour les élèves de 3ème... Première idée de l'orientation. Un vrai challenge pour de jeunes ados... On leur demande de se projeter dans l'avenir. Ils ne savent pas pour la grande majorité ce qu'ils veulent faire. Normal. Qui le savait à 15 ans? J'interviens sous la bannière "journalisme-communication". Je suis venu équipé... Journaux, goodies, ordinateur avec mini présentation... Je leur conseille de cultiver leurs passions, de s'exprimer en ligne, de créer, de développer des champs d'expertise. Leur connaissance des nouvelles technologies, leur maîtrise est fascinante. Certains font preuve d'une grande maturité quant à la compréhension des médias. La génération numérique est rassurante. Très loin des moutons manipulables qu'on nous décrit parfois. 
     
    Corée-Japon J-14... Samedi 12 avril, décollage pour Seoul. Une semaine entre Corée et Japon. L'occasion d'aller à la découverte des nouveaux usages technologiques dans deux des pays les plus avancés, l'un en médias participatifs, l'autre en Internet mobile.
     
    Quelques lectures... Une chronique de Dominique Piotet dans La Tribune reprenant l'essentiel de l'article de Chris Anderson sur l'économie de la gratuité. Demain on rase gratis annonce Piotet. La gratuité s'instille dans les esprits. A suivre...
    Autre lecture... Un opus de réflexion d'Eric de Rugy, Président de l'agence NéKid, "Attache-moi"... Le nouveau paradigme qui régit la relation 652251983.jpgcomplexe entre marques et consommateurs... L'attachement à la marque s'est complexifié grâce ou à cause d'Internet, des nouevaux médias... Participation, réactions, amour/haine... Le consommateur n'est plus cette machine réagissant mécaniquement à des stimuli simples... telle que les agences de comm et les annonceurs l'ont établi depuis plus d'un siècle... Ce que les pères-fondateurs, les Bernbach, Ogilvy avaient modélisé et gravé dans le marbre, dans un contexte de rareté des médias; ce que les annonceurs tels Procter & Gamble avaient institué et codifé, a volé en éclat. Quand le consommateur stimulé par des signaux de plus en plus complexes à concevoir au vu de la surabondance de médias, déclare son amour pour une marque, cet amour vire à la rage amoureuse. L'engagement. Un vrai mariage. Mais gare au retour de flamme. Si la marque déçoit, le consommateur dépité non seulement la rejettera violemment, mais en plus le fera savoir... People have the Power!!! A suivre! J'y reviendrai.
     
    140613877.jpgUn nouveau projet personnel en cours d'élaboration... dont le lancement est proche. Une élaboration en duo. Un geek, un deejay. Un projet mêlant musique, exploration et nouvelles technologies... Un projet qui s'inscrit à 100% dans les préceptes de la Longue Traîne. La musique est un écosystème immense. Un passé richissime, un présent foisonnant, un futur à inventer. Je n'en dis pas plus pour l'instant... Stay tuned, comme on dit! Le concept sera dévoilé très prochainement... Patience, patience!!!
     
    Un lancement demain: Cest-Off.com, un nouveau site d'infos qui décoiffent. A suivre! 
     
    Enjoy! 
     
     

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • dans mon iPod ce weekend...

    Peut-être Probablement un des derniers "dans mon iPod ce weekend"... Nécessité de renouvellement,  nouvelles idées, nouveaux projets... Nous en reparlerons bientôt (effet de teasing...). J'ai toujours mon iPod, bien que la bête, que je traîne partout depuis 3 ans, un 40 Go, ait connu un bug spectaculaire il y peu... me convaincant presque de son décès... La remise en forme d'un iPod passe par la même procédure... Le laisser se décharger totalement.

    Ce weekend dans mon iPod, pas de Patti Smith... Objectivement, son album de reprises est sympathique, sans plus. Pas de folkeuses américaines... quoique j'écoute toujours en boucle Mariee Sioux et Alela Diane, qui sont, disons-le, la hype du moment pour la presse musicale (à juste titre tout de même, elles sont douées, et réveillent le fantome de Joni Mitchell).

    Dans mon iPod ce weekend? Euh? Pas de punk rock, le sujet a été assez couvert icitte. Et le punk, c'était il y a trente ans... Trente ans! Gargl! Pas de Michael Jackson. L'apurement des dettes du névrosé de Neverland ne me touche pas. Et puis, c'est tellement années 80!!!

    Ce matin, une chanson, qu'on retrouve sur la bande originale de Garden State, le film culte de Zach Braff. The Shins, "New Slang". Ritournelle qui s'incruste dans votre inconscient et vous hante chaque jour. Belle mélodie.

    Enjoy!

     

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 0 commentaire
  • Hier soir... Patti Smith

     

    Hier soir, Fondation Cartier. L'expo Patti Smith... Attendue, survendue par les médias. Depuis plusieurs jours, le microcosme intello parisien bruisse. Patti Smith is back in town. L'adoratrice d'Arthur Rimbaud, poétesse, égérie, icône. L'Artiste avec un grand A. Ayant récité des poèmes avec Allen Ginsberg, frayé avec Robert Mapplethorpe. Adulée, respectée. Intégrité, sobriété.
     
     
    Hier soir, Cartier. Au sous-sol. Dans une semi-pénombre. Des alignements de photos polaroïds en noir & blanc. Des dessins, abstraits. Quelques objets du culte. Arthur Rimbaud, Jean Genet. Livres jaunis. Quelques cartes postales. Une enveloppe témoignant que Patti a résidé rue Cmpagne-Première dans le 14ème arrondissement de Paris, à deux pas du lieu où s'est installée la Fondation Cartier. Une note d'hôtel, souvenir d'un séjour à Charleville-Mézières, sur les traces de Rimbaud. Des cahiers aux pages noircies de poèmes.
     
    Les photos sont sobres. Gros plans. Natures mortes, statues, monuments. Minérales. Peu de personnages. Une photo de Flea, bassiste des Red Hot Chili Pepper.
     
    Comme souvent chez Cartier, la scénographie de l'exposition est déroutante. Au rez de chaussée, deux créations monumentales et métalliques d'Andrea Branzi, plasticien. Travail quasi-architectural. L'ambiance sonore: des psalmodies de Patti Smith. Voix grave. Envoutante. Comme souvent chez Cartier, l'impression de vide prédomine. Les volumes sont vastes. Les créations presques modestes. Pas d'exubérance.
     
    A part ça... J'ai parlé à Patti Smith. Et en pur fan, j'ai tendu mon programme, un stylo.
     

     

    Enjoy!

     

     
    Lien permanent 3 commentaires
  • Ce soir... Patti Smith

    Aujourd'hui, rien. Ce soir, vernissage de l'expo que la Fondation Cartier consacre à Patti Smith, icône rock absolue. En attendant les images... le son. Ghost Dance. Envoutante mélopée.
     
     



    Enjoy!

     

    Lien permanent 1 commentaire
  • Cover story - N°5

    Point de départ: un standard de Burt Bacharach, magnifiquement et suavement interprété par Dionne Warwick. Une quinzaine d'années plus tard, The Stranglers, groupe britannique, affreux, sales et méchants reprennent Walk on By, à la surprise générale. Pas le genre des gars... Les étrangleurs, trop vieux pour être punk, trop moustachus, pas politiquement corrects... Et pourtant, réussite totale.  Basse vrombissante, orgue sournois, voix éraillée... Mystère du rock...

     






    Enjoy! 

     

    Lien permanent Catégories : Musiques 5 commentaires