Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Dans mon iPod ce weekend...

    ... Editors. Pas The Editors. Editors tout court. Vus sur scène au Festival des Inrocks il y a deux semaines. Un régal. 

     



    Pour le fun, une video d'un groupe aujourd'hui un peu effacé des mémoires, et pourtant important dans la mouvance post-new wave, The Chameleons. Dont Editors sonne comme une réincarnation.

     

    Même lignes de basse, même voix, même guitares. 

     



    Enjoy!

       

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:
    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent
  • Fish and Chips

    Fish car aujourd'hui c'est vendredi. and Chips parce que je suis à Londres. Fish and Chips parce que manque total d'inspiration ce matin.

    Brain dead this morning. Le weekend est proche.

    free music

    Cadeau du jour: deux titres de Loney, Dear. Une petite merveille de pop délicate venue de Suède. Qui bercera mon retour en Eurostar, ce soir.

    Enjoy!

     

    Lien permanent
  • London

    London calling to the faraway towns, now war is declared and battle come down... etc... etc... Un jeudi matin. Saint Pancras. Et un retard de 25 minutes de l'Eurostar... Ciel bleu, mer calme. Business as usual.

    RAS sinon, depuis plusieurs jours, de longues conversations au sujet de Facebook, LE sujet hype du moment... Faut-il y etre ou non? A quoi ca sert? La blogosphere regorge de posts a propos de Facebook... A noter celui d'Henri Kaufman qui y voit avant tout un outil qu'il faut apprendre a maitriser. A lire icitte. En attendant the Next Big Thing...

    Lien permanent
  • Mercredi kitsch N°8

    Attention! Kitsch n'est pas forcément synonyme de ringard ou de médiocre qualité! Au programme de ce jour, Jonathan Richman. Un monument de minimalisme. Un cas à part dans le monde du rock. Unique. Inclassable. Attachant. Génial par son je-m'en-foutisme et son détachement. Pur, sans aucun doute!

    Enjoy!

    Catégories : Musiques Lien permanent
  • Avenir de la presse: lueurs d'espoir!

    Fréquenter de vrais journalistes avec une vision et des convictions rassure sur l'avenir de la presse quotidienne. Bien sûr, parler de lueurs d'espoir un jour où les quotidiens sont absents des kiosques relève de l'acte de foi teinté d'un a502be039edbc856ed981ab917a4e993.jpgzeste d'optimisme béat, assaisonné d'un soupçon de naïveté probable... Point de cynisme, l'absence des kiosques relève une fois de plus de ce qui constitue, sous couvert de défense d'on ne sait plus très bien quoi sinon une conception aristocratique du syndicalisme, un des facteurs de la déconfiture de la presse. La presse quotidienne sera tuée, entre autres, par ceux qui la fabriquent. Vae victis.

    Vision et conviction, c'est ce qui ressort de conversations récentes avec un de ceux qui pensent l'avenir de la presse, qui l'ont pratiquée, qui ont observé ce qui se passe ailleurs, qui ont une vision de ce que doit être un titre de presse pour s'adapter à un environnement nouveau. L'essentiel tourne autour de la valeur de l'info. Le nouveau paradigme: la gratuité et l'abondance, voire la surabondance. L'information, au sens très large à laquelle les publics sont exposés, est produite en masse, aggrégation de multiples sources. Démêler le vrai du faux, la rumeur de l'information, le fait avéré de la désinormation pure, le fait précis de l'approximation relève de la gageure. Trop de tout réduit la valeur de l'ensemble à pas grand chose. On en revient aux thèses d'Andrew Keen. L'amateurisme s'il est sympathique et démocratique en apparence n'est pas gage d'intelligence collective...

    Comment donner de la valeur à l'information et au média qui la véhicule? Une fois de plus MacLuhan nous apporte la clé: the medium is the message. Il faudrait ajouter: the value of the medium comes from the value of its message. La valeur de l'info, c'est le retraitement, l'analyse, la synthèse, la mise en perspective. Moins mais mieux. Pas d'exhaustivité, un d819a7b5f64e6588cb1d353ee5815c31.jpgjournal généraliste s'il cherche à entrer en concurrence avec sa contrepartie en ligne sera tenté par la volonté d'aborder tous les thèmes possibles et imaginables. Pour tenter de grapiller ça et là les franges marginales de son lectorat potentiel. Les publics sont fragmentés. Le risque est de dérouter ceux qui cherchent dans un titre un style, un angle, une identité. A chercher à jouer le jeu de la Long Tail, la presse généraliste perdra. Matériellement, physiquement. Ne pas intégrer trop de niches dans son contenu, mais devenir une niche en soi. Etre dans le haut de la courbe de la Long Tail. Convaincre vos lecteurs que vous êtes encore payants parce que vous le valez bien. Value for money. Un journal vaut-il les 1,20€ que vous allez débourser pour l'acquérir?

    Tout n'est pas perdu. Mais il faut faire vite!!!

     Enjoy!

     

    Lien permanent