Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Impressions

    Trucs en vrac, salades de saison...

    Du côté de la blogosphère, combien de temps Môsieur Resse tiendra-t-il sans bloguer? Pas plus d'une semaine. Je suis prêt à le parier. J'en parlais hier avec un blogueur connu (consonne, consonne, voyelle). Consensus sur le sujet!

    Add-on: A peine cette note publiée, un constat, pari perdu! Môsieur Resse a recommencé à bloguer... Il n'aura tenu que 5 jours... Mais il annonce une bonne nouvelle et on est contents pour lui.

    Dans Challenges de la semaine dernière, des nouvelles du e-paper et des futurs objets technologiques destinés à la lecture de journaux ou de livres... Stareread ou Iliad, Readius (de Philips), Nemoptic, Plastic Logic... De nouvelles marques à suivre... Ecrans plus souples, plus lisibles, plus wifi... A voir sur pièce... Nouvelles du front régulièrement postées par Bruno Rives sur son site.

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire
  • Incident

    L'action se déroule sur l'autoroute en direction du sud. On roule depuis plus de quatre heures. Le conducteur est en forme. La musique excellente. A cet instant, un mashup des Doors et de Blondie... Soudain, un bruit, bizarre, inattendu, inédit. Une vibration en phase de décélération. Etrange. Mécanique?
    Une vague inquiétude s'installe dans l'habitacle du monospace. On cherche la sortie. On dévale une petite route à la recherche d'un garage en échaffaudant des hypothèses. Le bruit persiste.
    Un garage, jouxtant une station service. Fermé. Arrêt. malgré tout...
    Et soudain, illumination. Le conducteur se rappelle avoir fait réparer la roue avant gauche, quelques jours plus tôt... On fait sauter l'enjoliveur... Verdict... 4 écrous desserrés, sur un total de 5... Quelqu'un n'a pas fini son boulot, au risque de provoquer un accident grave...
    Histoire finalement banale. J'ai éprouvé le besoin de vous en parler. Question de catharsis... Et vous, avez-vous déjà vécu une expérience similaire?

    Lien permanent 1 commentaire
  • Volupté express

    Le sud. Une villa, byMdB; dehors le soleil. Un moment de volupté absolue: bain, mousse, Ray Lamontagne en bande-son... 35 minutes dans la Quatrième Dimension.
    Mais pourquoi vous raconté-je ce détail futile? Au lieu de gloser médias, pub ou technologies? Il faut se resaisir mon bon Dubuc...

    Lien permanent 3 commentaires
  • Zenith

    c598cd841aa695a0a006ea8f5c56d188.jpgJ'y étais, donc. Au Zenith, jeudi soir. Un peu Tintin reporter, un peu Candide au meeting... La dernière fois, c'était pour le concert de La Grande Sophie... avec mes filles... Donc, un premier meeting... Champagne!!! Je ne portais pas mes chaussettes oranges de la maison Socksbox... J'y étais tel le Huron de Voltaire. Pas totalement par hasard non plus. Mais avec l'oeil ouvert et la curiosité du nouveau venu qui, à l'instar des collégiens le jour de la rentrée scolaire dans un nouvel établissement se demande  quand même s'il est bien à sa place et s'il va se faire de nouveaux copains. Pas de teeshirt orange. Costard. La classe naturelle du mec qui sort du bureau. Pas de marchands de merguez à l'extérieur. Aucun risque pour l'intégrité olfactive dudit costard. Au moins 35°C devant la scène. Et le concert meeting n'a pas commencé. On échange les souvenirs de concerts avec X. et Y. présents aussi icitte (Pas de nom en vertu de l'article 9 du Code Civil, le plus beau leg de Napoléon 1er au show biz...)... Ola dans les gradins. Première partie. Les djeunz, les militants, les nouveaux. Deuxième partie. Les candidats, militants, société civile, pros et amateurs. Troisième partie, Bruce Springsteen... Non... Je déraille. MC Baïroo and the MoDem Posse. J'ai pas tout vu. Appelé ailleurs par des obligations familiales, Tintin Candide sort du Zenith, enfourche son tonnerre mécanique et disparait dans la pampa. Fondu au noir. Cut. Générique de fin. Applaudissements.
     
     
     
     
    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:

    Lien permanent 0 commentaire
  • dans mon iPod ce weekend (prolongé)...

    ...tout sauf Björk. J'ai vu les Sugarcubes, il y a des siècles. Pas bouleversants. Islandais, quoi... Plus tard j'ai écouté les diverses Björkeries solo... J'ai suivi les conseils de Libé, des Inrocks, de la presse intello branchouille voire intello tout court. Même de Rock&Folk. Le verdict, mon verdict est tombé: Björk me gonfle avec ses borborygmes (björkborygmes?), gazouillis, cris, gémissements, glapissements... 9515af397552afeed9042211e479e2ed.jpgJe n'achèterai pas le nouveau Björk, qui vient de sortir. J'aimerai voir un magazine qui tranche avec l'unanimité ambiante et qui mette en Une un cri du coeur: "Björk me fait chier". Ca serait cool, non? Parce que bon, l'expérimentation, soit. Je n'y suis pas rétif. Mais la grande différence entre, disons, Rothko et Björk, est que le premier ne faisait pas de bruit. Avantage de la peinture sur la musique. Sans entrer dans un débat gainsbarrien sur le combat de titans entre arts majeurs et arts mineurs... Rothko a atteint le sublime EN SILENCE. Sans couiner. Bacon ou Basquiat, êtres torturés, criaient leur douleur sur la toile. En silence. Björk devrait se contenter de se peindre le visage, de porter ses fringues improbables... et par pitié... de le faire sans bruit.
    Ceci est bien sûr un cri du coeur d'une mauvaise foi totale. Pour le plaisir de déplaire. J'accepte au passage qu'on ne partage pas mes engouements iPodiens de fin de semaine! Et vais bientôt... roulements de tambour, trompettes... mettre en scène mon panthéon personnel. Un peu à la manière des héros de High Fidelity. Liste. Justification. Analyse. Emotion.
    Mais il est tard. L'orage s'est abattu sur Paris et je me sens l'âme littéraire... 
     
    Enjoy!...ce que vous voulez ce weekend! Je vous recommande au passage "The Road to Escondido" de JJ Cale et Eric Clapton... Ambiance laidback, cool, et Neil Young, "Live at Massey Hall", un concert de 1971, avant la sortie de "Harvest", la quintessence du Loner période harmonica-guitare sèche...

     

    Lien permanent Catégories : Playlists 2 commentaires
  • Bloc-note express

    Hier soir, MoDem au Zenith. Dans la fosse. Des djeunz, parmi lesquels on sent poindre chez certain l'étoffe des futurs politiciens. Salle pleine, comme les soirs de concert. Arcade Fire en bande-son des clips de témoignage des sympathisants, "Neighborhood"... Du bon goût ;-)

    Ce matin, visite de l'Assemblée Nationale... Mr Dubuc accompagne une sortie de la classe de sa fille (abnégation et courage nécessaires!)... L'occasion de découvrir le Palais Bourbon...

    Bientôt la révélation Big Tool... Il me l'a promis...  Vaguement une idée du concept... Mais très vague...

    Conseil de surveillance au Monde aujourd'hui... Suspense, suspense...

    Et weekend sans ordinateur, dans le sud... Et lundi vacances. Désolé Jean-Pierre, je prends mon lundi de Pentecôte... L'école publique, laïque et républicaine étant fermée, il faut bien rester auprès de ses enfants, non?...

    Lien permanent 1 commentaire
  • YouVox Voyage

    Mes dernières contributions à YouVox Voyage: la Californie en camping car...

    Episode 1

    Episode 2

    Enjoy!

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Best of...

    ... des éditos de JMC.

    Du bon, "Nous sommes tous américains" le lendemain du 11 septembre 2001... au moins évident, eût égard à mon choix "non démocratique "du premier tour de la Présidentielle...

    Les principaux éditoriaux de Jean-Marie Colombani
    LEMONDE.FR | 23.05.07 © Le Monde.fr

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire