Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

the clash - Page 4

  • #11 - Les Madeleines de Mr Dubuc: The Clash

    Sandinista! Triple album attendu comme le retour du Messie, 6 faces, pleines de punk rock, de jazz, de rockabilly, de funk, de dub... The Clash au top de sa forme. Police on my back, furieux, speedé, filmé ici en 1983. Topper Headon a été viré. Terry Chimes s'est réinstallé derrière les futs. Mick, Joe et Paul ont gardé la furia initiale. The Clash, la grande claque de ma sage adolescence.

     

     

     

    Enjoy!

    Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques Lien permanent
  • Carbon/Silicon au Trabendo

    Un mercredi soir au Parc de la Villette. Rendez-vous à 20h00 le 17 décembre pour le concert de Carbon/Silicon, le groupe monté par deux vieux complices des années punk, Mick Jones (ex Clash, B.A.D.) et Tony James (ex Gen X, Sigue Sigue Sputnik)... Deux vieux potes dont on peut se demander a priori ce qu'ils valent encore sur scène au delà de la légende. Au delà aussi des risques  de la reformation. Kilos superflus, auto-parodie, auto-complaisance, exploitation d'un fond de commerce... L'heure est aux reformations. Toutes les légendes, si elles ne sont pas mortes de cancer, suicide ou étouffées dans leur vomi, tentent le retour. Pour le meilleur, The Stooges, et le pire, The Police, voir Queen ou The Doors...

    IMG00015.jpg

    The Clash a toujours refusé de revenir sur scène après son split final et Joe Strummer a définitivement cloturé le dossier en 2002. Onc' Joe. Qui nous laissés orphelins, et nostalgiques d'une certaine éthique du rock. Un peu janséniste. Onc' Joe et son gang qui reviennent dans les mémoires cet hiver entre remarquables albums live (Shea Stadium!!!) et docus (Revolution Rock, The Future is Unwritten)...

    Carbon/Silicon. Deux guitares, une basse, une batterie. Une énergie brute. deux vieux complices qui se marrent, sont détendus. Qui sont proches du public, quitte à tendre l'oreille à ses demandes... Et ne pas y répondre. White Riot, réclame la foule. Que nenni. Pas de reprise de Clash pendant le concert.  Carbon/Silicon ne donne pas dans la nostalgie et n'est pas un tribute band exploitant un fond de commerce. Carbon/Silicon, s'il délivre un rock bruyant, et harmonieux aux guitares saturées et à la rythmique efficace, joue son propre répertoire. De nouveaux morceaux dont les tonalités rappellent quelque chose. Le goupe procède par citations. Riffs. Choeurs. On replonge dans l'histoire du Clash. On croit reconnaître. On n'y est pas. Mick et Tony se marrent. Boivent un coup. Bière pour l'un, scotch pour l'autre. Pas de cover. Rien que des nouveaux morceaux. Des chansons fraîches. Mick demande même un pupitre avec les paroles des nouveaux titres... Qu'il chante, très détendu. Il danse. Prend des postures rigolardes de guitar hero au second degré.

    IMG00025.jpg

    Le public danse, se laisse prendre. Un public d'ex punks. Un public de vieux de quarante-cinquante ans. Pas déboussolé par les nouveaux titres. Happés par l'aura et le charisme des deux frontmen, qui se paient le luxe d'une citation finale de Police on my back lors du dernier rappel.

    Mick Jones n'a pas changé, hormis sa calvitie qui le fait ressembler à Alain Juppé... Nos héros prennent un coup de vieux... Mais la démarche du groupe qui met morceaux et démos en téléchargement libre sur son site, reflète la passion qui peut faire remonter sur scène des mecs qui n'ont plus rien a prouver et pourraient vivre de la nostalgie de leur gloire passée.

    Enjoy!

     

     

    Catégories : Musiques Lien permanent
  • Bloc-note express N°63

    mybooo.jpgJ'ai testé MyBooo, et c'est bien, c'est même mieux que bien. Le bureau virtuel avec plein de fonctionnalités, du stockage de données, des possibilités de partage de fichiers entre utilisateurs. A terme, plus besoin de se balader avec un ordi... Une vision de l'avenir? Un PC light, un terminal d'accès à un contenu stocké sur un site tiers.

    renaissancenumerique.jpgRenaissance Numérique... Sympathique invitation de Luc Mandret pour assister au colloque. Météo épouvantable ce jeudi pour l'adepte du scooter... Mais en bon biker, on se répète à l'envi la devise des Hell's Angels, Live to Ride... Alors on raïde... And I ride, and I ride, along the cities backsides, comme chantait Iggy (The Passenger)... Hotel du département des Hauts de Seine. Des hommes en gris. La Renaissance Numérique, l'internet pour tous, c'est d'abord de l'infrastructure, des moyens, l'intervention de la puissance publique... Du yakafokon... Arrivée dans la salle en cours de débat. Emery sur scène. Petit signe amical du fond de la salle. Fin du show. Jus de fruits et petits gâteaux avant buffet campagnard sophistiqué. Du contact. Des têtes connues. So what? Le compte-rendu me laisse songeur. Oui, il faut permettre la réduction de la fracture numérique. La crise actuelle le permettra-t-elle? Pas sûr que les gros travaux d'infrastructure soient réalisables en l'état actuel des choses...

    Etats Général de la Presse... La loi Leonetti doit-elle être étendu à la presse quotidienne? Soins palliatifs ou euthanasie? Suicide médicalement assisté ou incident voyageur (comme on dit pudiquemeent à la RATP)? Press is almost dead. C'est triste mais c'est comme ça. Personne ne peut arrêter le temps. Le temps est assassin, la presse n'a pas sû s'adapter à temps. Le modèle publicitaire traditionnel prend l'eau. Vae Victis. Les Anciens avaient une clairvoyance qui force le respect. C'est triste à l'heure où des médias indépendants et forts seraient le rempart de la liberté d'opinion, pour faire barrage au story-telling.

    iPhone v. 2.2... Téléchargé, installé. Bon... Et après, mis à part deux trois détails ça et là, genre "une nouvelle fenêtre sur Safari" ou "une nouvelle fonctionnalité Apps Store"... L'installation et la sauvegarde qui l'accompagne sont longuettes...

    web08.jpgLeWeb08... sans moi cette année. Pas d'accréditation blogueur. Ticket d'entrée trop cher. 1 500€. Même à 900€ au tarif "Early Bird", l'argument "il y aura Paulo Coelho" ne m'a franchement pas séduit... Trop "bullshit". Et qu'on ne vienne pas me dire "Nia, nia nia, toujours en train de critiquer... C'est très français, ça... Jamais positif... Loic Le Meur lui au moins il se bouge... Il crée des trucs..."... Certes. N'empêche que Paulo Coelho n'est qu'un vendeur de daube new age! Pour le reste, soyons honnête... j'avais apprécié l'édition 2007. Et le panel d'intervenants 2008, hormis le gourou brésilien, est plutôt alléchant... Mais bon, on ne peut être partout... Et je dois créer de la richesse... Ma petite entreprise ne connait pas la crise, certes, mais comme la bicyclette, si on ne pédale pas...

    footballsuperstars.jpgFootball Superstars... A tester séance tenante!!! Un MMOG, mashup des Sims et de FIFA ou PES!!! Vous vous créez un avatar, vous êtes un footballeur... Votre objectif: devenir une star du foot. Passez du statut de pékin lambda à celui d'A-list celebrity... En vous entraînant au jeu, en jouant des parties de foot à 3, 5 ou 11 joueurs, avatars comme vous. Des joueurs avec qui vous pouvez chatter ou communiquer directement en VOIP... Un jeu gratuit est-il besoin de le préciser, à télécharger icitte. Accessoirement, la pub in-game est gérée par ma petite entreprise-qui-ne-connait-pas-la-crise.

    hoteldeparis.jpgL'ami Gareth Murphy, déjà cité icitte, vient de sortir une compilation fort plaisante. Un coffret de 3 CD, avec des perles ambiant découvertes au gré de ses vagabondages. A noter une plage d'une quarantaine de minutes de musique très relaxante, intitulée Thalasso Spa... On ferme les yeux et on part pour un trip cosmique! A acquérir pour Noël, icitte!

    The Future is unwritten... The Clash at Shea Stadium... The Clash Revolution Rock... L'hiver est très carbonsilicon.jpgClash. Redécouverte de cette pierre angulaire de l'histoire du rock pour les plus jeunes. Plongée délicieuses dans nos jeunes années à crêtes et épingles à nourrices pour les quadras. Et sommet, le 17 décembre, le concert au Trabendo de Carbon/Silicon, le combo formé par Mick Jones et Tony James (GenX, Sigue Sigue Sputnik)... Les morceaux en écoute sur la page MySpace du groupe rappellent la veine pop de Clash. Mick n'a pas perdu la main. Mes jeunes années courrent dans la montagne...

    laracroft.jpgJe suis nul à Tomb Raider... C'est clair et net... Plus j'avance dans le jeu, version PSP, plus je rencontre de difficultés de progression... On ne s'improvise pas gamer sur le tard!!! lol... Grande leçon!!!

    Ma petite entreprise-qui-ne-connait-pas-la-crise (suite). Premier ordre de publicité signé la semaine dernière! Epatant! Epoustiflant! Bouleversifiant! Noël avant l'heure...

    Et c'est tout!

    Enjoy!

     

    Catégories : Bloc-note Lien permanent
  • Dans mon iPod ce weekend...

    Ce n'est pas nouveau et pourtant ça vient de sortir... Pourquoi peut-on, 25 ans après, encore être scotché par la puissance et l'efficacité scénique d'un groupe comme The Clash? Hein? Dites-moi? Un groupe qui a vécu vite et fort, qui a sorti une poignée d'albums majeurs, dont l'inusable London Calling. Un gang qui a sû aller au delà de l'énergie brute du punk rock pour matiner sa musique de reggae, de funk, de jazz...

    Le Live au Shea Stadium, enregistré en 1982, est largement meilleur que le précédent opus live sorti il y a quelques années, compilation de de séquences live de bric et de broc... Urgence, énergie, speed. Guitares incisives, comme on dit. Voix approximatives. Ni Jones, ni Strummer, ni Simonon n'ont jamais été de grands chanteurs. Mais quelle musique. Quelle alchimie. The Clash, groupe intègre qui n'a jamais cédé à la tentation si tendance de la reformation. Et puis Onc' Joe est mort à 50 ans en 2003. Restent les souvenirs intacts. Inoxydables.

     

     

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:
    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent
  • Cover story N°9

    Un jour de retard dans la livraison hebdomadaire de "Cover story"... Désolé, sorry, gommenasaï!!

    Rattrapage avec 4 versions d'un classique du rock: I fought the law... (And the law won... quel fatalisme pour les rebelles de tous poils!!!). Un classique composé par Sonny Curtis en 1959, repris par Bobby Fuller, The Clash, The Dead Kennedys, The Stray Cats, Joe Strummer & the Mescaleros (entre autres!!!)... tout ce que le rock compte de pointures.... Sauce rockabilly, sauce punk... Que du bon!

     

     

     

     

     

     
     
    Enjoy! 
     
    Catégories : Musiques Lien permanent