Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sarkozy - Page 4

  • Vous l'avez trouvé comment, Bayrou?

    Personnellement, je suis convaincu qu'il ne pouvait prendre d'autre position que celle qu'il a choisie. En l'occurence, pas de consigne de vote. D'abord, parce que je ne suis pas certain que lesdites consignes soient respectées. Mais surtout parce qu'il aurait dilapidé d'un coup le capital de confiance que lui ont accordé ses électeurs. Posture confortable direz-vous? Cohérence, surtout. On ne peut pas prôner une troisième voie et la refondation du paysage politique un jour et le lendemain appeler à un rallliement de circonstance. Malgré les appels du pied, plus ou moins dégoutés de Ségo et Sarko. Evidemment, on pense aux législatives. Un nouveau parti, pourquoi pas. Avec une vision morale, transcendant le clivage gauche-droite pourtant très fort. Tentant, séduisant. Idéaliste? Un peu. Mais un peu d'idéalisme ne peut pas nuire en cette fin de campagne, entre surenchère et coups bas.

    En attendant, et en pensant à un futur très proche, ça va être compliqué dans l'isoloir, dimanche 6 mai. Le vote blanc, s'il est tentant et cohérent, ne peut être une solution. A moins de parier sur les législatives et une forte percée du centre. Pas à exclure, la poussée du centre. Mais le vote blanc... Moralement difficile à assumer. Ca manque de couilles, pour faire court. Après, entre la peste et le choléra, que choisir? Voter contre? Voter contre l'un, dans un système binaire, revient à voter pour l'autre. Le moindre mal? L'économique ou le social? L'Etat omnipotent ou l'Etat omniprésent? Le libre entreprise ou l'économie acompagnée? Quel bordel! Le Père Fouettard ou la Mère Tapedur? Bande de salauds! Nous faire ça à nous! On attendra jusqu'au dernier moment. Avec notre noire conscience, comme Milou face à la bouteille de whisky du Capitaine Haddock. Avec le petit ange et le diablotin qui flottent et nous sussurent à l'oreille les pires conseils d'amis... Il y aura le débat du 2 mai. Avec, on l'espère tous, du sang sur les murs, de la tripaille, des bons mots, des vacheries, des saloperies, une perte totale de dignité... Bref, Gladiator... Alien vs. Predator... On verra.  (Cela dit, il se pourrait que ça soit étonnamment calme, posé, limite chiant... Mais le public serait déçu... Et puis le face à face, projet contre projet, en "live", sera un bon benchmark, comme on dit dans le marketing)... medium_donkey2.gif

    En tout cas, François, le Parti Démocrate, ça peut avoir de la gueule! Et puis à la différence des américains, tu pourras (tu permets que je te tutoies?) prendre comme symbole un cheval au lieu d'un âne. Là aussi ça sera cohérent!

    Lien permanent
  • Carte postale de Londres N°2

    Finalement, s'éloigner de notre cher vieux pays, comme disait De Gaulle (phrase bien pompeuse pour commencer... ;-) ) repose. Deux jour sans être soumis à la campagne électorale. Deux jours off à n'entendre ni la voix mal placée de Ségolène "La France Présidente" Royal, ni les promesses de Nicolas "quand j'serai Président" Sarkozy... Des vacances en quelque sorte, même si le but du périple londonien n'est pas le tourisme, mais la promotion, "dans le dur" des médias qui m'emploient. Bref...
     
    medium_faye_turney_1.jpgIci, la préoccupation du moment est plutôt iranienne. Les vidéos des britanniques marins capturésmedium_faye_turney_2.jpg dans les eaux irakiennes ou iraniennes selon les points de vues, défilent en boucle sur les chaînes de télévision. Avec ce cortège de commentaires du type: "les aveux ont-ils été obtenus de façon librement consentie?", "devons-nous diffuser ces images attentatoires à la dignité humaine?", bla, bla, bla... Les iraniens ont marqué un point en diffusant la vidéo de la confession de Faye Turney, capturée en même temps que ses camarades de la Royal Navy. On connait l'attachement du régime des mollahs à la condition féminine. Elle demande pardon. L'opinion britannique qui connait son visage depuis qu'il s'affiche en Une des quotidiens s'émeut du sort de cette jeune mère de famille... On pense à la crise des otages de l'ambassade américaine de Téhéran en 1979. Un mauvais point pour Tony Blair et une situation épineuse pour son successeur qui va devoir ramer pour justifier la présence de l'armée britannique dans la région...
     
    Pas de nouvelles du front politique français. Le Daily Telegraph de ce matin ne parle que de la "bataille de la Gare du Nord" (Battle of Gare du Nord), et encore seulement en page 19, loin derrière les dernières nouvelles de l'anorexie probable d'Allegra Versace, fille de Donatella. Les photos en couleur d'Allegra sont plus effrayantes que celles en noir et blanc de la pollice chageant tonfa à la main dans le hall de la Gare du Nord...
     
    Retour à Paris dans la soirée. Le temps d'un dernier english breakfast et d'un tour en black cab
     
    Et pour finir, un cadeau, déniché sur Youtube... Tony Blair chantant "Should I stay or should I go"... 
     




    Lien permanent
  • Le coup du "grand-père" chinois

    Je ne ferai aucun commentaire d'ordre politique sur l'opportunité ou non d'alpaguer les sans-papiers à proximité des écoles. En revanche, je m'attacherai à la dimension sémantique de l'affaire. Les radios répètent à l'envi depuis l'incident qu'un "grand-père chinois" été interpelé. Grand-père chinois... Comme le faisait remarquer Guy Carlier dans sa chronique medium_tintin_bluelotus_extract.jpgmatinale d'hier sur France Inter, "grand-père chinois" ça évoque inconsciemment un vieillard chenu, avec quasiment une grande natte blanchie par les ans, une jolie veste brodée, une silhouette voutée et frêle... Bref, le grand-père de Tchang Jong-Jen. Tchang, le pote de Tintin. Le pote du chic-type par excellence, chic-type lui-même par capillarité. Le grand-père du chic-type, pote du plus chic des chic-types, ne peut-être qu'un chic-type lui-aussi. On arrête là. Le grand-père en question a 57 ans. Une fois encore, je ne me prononce pas sur le fond, mais sur l'interprétation qui nous est servie en boucle, en ranimant des clichés inappropriés. Et je le regrette. On ne s'adresse à nous que sur une interprétation émotionnelle d'un fait de société. Le grand-père chinois, sera-t-il pour Nicolas Sarkozy ce que Papy Voise a été pour Lionel Jospin en 2002?
     
     

    Lien permanent
  • Je ne voterai pas pour Ségo

    J'ai tenté un blog sans politique, mais cette dépêche Reuters qui vient de tomber sur lemonde.fr me fait réagir de façon épidermique. J'en profite pour enterrer mes dernières illusions gôchistes:


    "Le Parti socialiste augmentera l'impôt sur le revenu pour les contribuables disposant d'un salaire supérieur à 4.000 euros net par mois, dit François Hollande dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien.

    "Cela ne concerne que les contribuables qui ont un salaire de plus de 4.000 euros net, soit 5.000 euros brut. Par exemple, cela s'applique pour un couple sans enfant qui aurait au moins 10.000 euros brut par mois", précise le Premier secrétaire du Parti socialiste, "que la rumeur donne", selon Le Parisien, "ministre de l'Economie en cas de victoire de la gauche".

    Cette mesure concernera 200.000 contribuables "qui sont dans les deux plus hautes tranches de l'impôt sur le revenu", précise le compagnon de Ségolène Royal, la candidate socialiste à l'Elysée."Il ne s'agit que d'une remise en cause des baisses d'impôt sur les plus hauts revenus proposée par la réforme (du Premier ministre Dominique de) Villepin pour 2007", affirme François Hollande.

    Il précise que ceci se trouve dans le projet socialiste. "Nous revenons sur les avances fiscaux faits aux plus riches, comme d'ailleurs nous supprimerons le bouclier fiscal pour les plus gros patrimoines", ajoute-t-il."

    Au secours, les idéologues coupeurs de tête sont de retour! La bravitude pourquoi pas, la démagogue-attitude, NON! Et la "Kill the Rich!" attitude ne risque pas de réconcilier les français avec l'économie.

    Qu'est-ce qui va nous faire rêver? La perspective de devenir une nation de fonctionnaires? Mâ'ame Royal ne dit rien, elle arpente, sourire aux lèvres, la Chine dans son tailleur blanc (je cherche des contrepets dans les titres des médias depuis une semaine, sans succès)... Les porte-flingues, les Montebourg, Hollande, eux s'expriment... Et le programme, hélas, se dévoile. 

     
     
     
     
     
    Lien permanent
  • Vais-je finir par me convertir?

    Grand moment de flottement? Comment vais-je faire un choix raisonnable ou passionné

    Sarko ou Ségo? DSK, Royal ou Fabius? Non. Ma problématique à cette minute est plutôt PC ou Mac? Je viens de recevoir un mail de Monsieur (ou Madame) Apple... et ça m'interpelle...

    medium_apple.jpg
     
     

     

    Lien permanent