Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ray lamontagne

  • Dans mon iPod ce weekend... Ray LaMontagne

    Attention, trésor vivant. Ray LaMontagne a 37 ans. Un presque gamin. Il n'a pas vécu les années 60, l'âge d'or de la soul de chez Motown et Stax. Joe Cocker pourrait être son père. Ray LaMontagne a un grain de voix qui ne se fait plus. Une véritable puissance vocale sans passage en force, du velours. Soutenue par un groupe, au gros son pop-soul moëlleux sans esbrouffe. Pas d'effets spéciaux, de beats électroniques, de synthés baveux. De l'authentique, du pur. Le gars Ray a sorti son 4ème album cet été, en loucedé en France. Il remplit le Nouveau Casino à Paris. Aux Etats-Unis, il est classé cette semaine 30ème dans le Top 200 du Billboard. A déguster à tout moment, à écouter en boucle.

    Ray LaMontagne, Repo Man.

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 0 commentaire
  • Dans mon iPod ce weekend... Ray Lamontagne

    Ray Lamontagne, THE soulman absolu dans une version guitare-voix du Crazy de Gnarls Barkley. On se met à genoux jeunes gens. On s'incline devant le maître. Il conserve le groove original du morceau sans recourir à une quelconque section rythmique. Simple et beau!

    (A écouter icitte)

     

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 0 commentaire
  • Dans mon iPod ce weekend...

    Encore sous le coup du concert à l'Alhambra... Ray Lamontagne... Quelle voix! Quelle voix! Quelle soul! (Ca fait oublier l'absence totale de communication entre l'artiste et le public! Et son immobilité totale sur scène... Certes, j'avais vu Angus Young la veille... Mais entre les deux...)

     

    Enjoy!

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:
    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 2 commentaires
  • Je me souviens du rock (30 ans d'addiction) - N°14

    Hier soir, concert de Ray Lamontagne à l'Alhambra... Son moelleux, voix sublime, voilée à souhait et puissante. Un joyau authentique, mélangeant folk, pop, country et soul... A déguster sans modération, moment de grâce absolue...

    IMG00193.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enjoy!

     

    Lien permanent Catégories : Musiques 0 commentaire
  • Bloc-note express N°73

    black ice.jpgLa semaine sera rock. Mercredi soir, AC/DC à Bercy. Jeudi soir, Ray Lamontagne à l'Alhambra. Lundi prochain, Bashung au Grand Rex.

    AC/DC, forçats du binaire, prisoners of rock'n'roll comme le chantait Neil Young. Le blues rock gras qui tache. Le hard qui sent des dessous de bras. Du brutal. Acouphènes garantis. Un classique.

    Ray Lamontagne, aux antipodes des hardeux des antipodes... Un compositeur fin, une voix voilée. Une pop moelleuse à souhait. Façon fondant au chocolat noir. Petite salle. Comment, vous ne connaissez pas encore Ray Lamontagne? Péché mortel! N'ayons pas peur des mots! Y'a de la fatwa dans l'air! L'américain est une des plus belles choses qui soit arrivées à la pop ces dix dernières années. Imaginez un Tom Waits avec une voix de velours...

    Bashung... Elevé au niveau de mythe. Quasi-trésor vivant à la japonaise.

    Et pendant ce temps-là...

    Vendredi dernier en fin d'après-midi, c'était goûter, sous l'égide d'Emery... et la caméra de M6... Le chef avait concocté quelques desserts à tomber, dont une confiture de lait, un sorbet caramel-beurre salé, un pudding, un soufflé au chocolat... Yummy! Réflexe pavlovien, j'en bave encore rien qu'à la pensée des libations passées... 5 blogueurs/euses... La bonne ambiance, les doigts dans le pot de crème au chocolat...

    Résolutions et repositionnement... Que faire d'un blog, 3 ans après son ouverture? Que faire pour retrouver l'envie? Les nouveautés ont été annoncées... Moins de voyages, nouvelle configuration professionnelle oblige... Plus de jeux vidéo... Nouvelle configuration professionnelle oblige... Il y a beaucoup à dire sur le jeu vidéo, les jeux vidéos. Et pas uniquement en tant que média. Jeux vidéo et rock'n'roll... Deux axes rédactionnels... Pierres angulaires du blog...

    Je me souviens du rock... Chaque semaine une thématique différente... Le rock est une passion, dévorante, déraisonnable. Mes maîtres es-écriture rock, Manoeuvre (celui de Rock & Folk d'avant, bien avant la Nouvelle Star), Patrick Eudeline, Philippe Garnier, Hunter S. Thompson, Yves Adrien... Ecrire sur le rock. Ecrire dans le roc. Coucher sur le papier des sensations fortes, une vibration ressentie à quelques mètres d'un Marshall hurlant... Faire ressentir la folie, la sueur qui plaque les cheveux dans les yeux, les montées d'adrénalines, le frisson qui parcours l'échine quand Angus, Eddie, Tom, David, Jimi, Stevie Ray plaquent sur le manche des accords improbables... Passée la compil' de souvenirs en vrac, Je me souviens du rock se penche sur quelques piliers de la rock culture... Affaire à suivre, je n'en dis pas plus...

    431.JPGJeux vidéo... Plongée dans les univers virtuels... Le jeu vidéo est un univers aussi riche que varié. Débordant de créativité. Les projets de mondes virtuels abondent. Les studio débordent d'énergie et de créativité. Le monde réel, le monde ancien s'effondre, les bases du capitalisme sont ébranlées, sapées par ses acteurs les plus cyniques. L'industrie de l'entertainment se porte plutôt moins mal que le secteur bancaire ou l'automobile... Pour échapper au VDM-DTC, un bon coup de "Fuck la Crise" en explorant de nouveaux horizons...

    Version épurée du blog, suppression du module Blogbang... Ce qui amputera mes revenus de 0,93 € par mois...

    Côté politic-politoc... La diatribe de Luc Besson à propos du piratage (icitte), la réponse de Maître Eolas (icitte) et une vidéo de Mozinor... Que du bonheur...

     

    Et pour le plaisir, sur le blog d'Henry Michel, un bon gros délire collectif... Si on regarde un film à l'envers... Qu'advient-il de l'histoire? A pleurer de rire! A déguster icitte!

    Enjoy!

     

     

    Lien permanent 3 commentaires