Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

presse

  • Axel Ganz, à propos de la presse

    Interviewé - gentiment - par Isabelle Giordano sur Arte, Axel Ganz s'explique. Il est toujours amusant de constater que depuis plus de vingt ans, les questions qui lui sont posées sont toujours les mêmes, avec une véritable obsession concernant Voici. La position de Ganz sur le sujet n'a jamais dévié. Pour avoir moi-même travaillé chez Prisma Presse pendant 7 ans, et avoir appris à apprécier cette conception décomplexée d'une presse économiquement viable, j'adore les postures un peu outragées de quelques journalistes, qui manifestement n'ont pas envie de comprendre que pour faire des journaux, il faut s'appuyer sur un modèle économique viable et que gagner de l'argent n'est pas forcément un gros mot.

     

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent
  • France Soir, daube de saison

     

    Logo_France_Soir.jpgJe me suis résolu à acheter France Soir, il y a deux semaines. Histoire de voir. Passons sur le relancement financé par un fils d'oligarque russe. On n'entend rien, à part Marianne. Que n'aurait-on pas ouï si, je ne sais, tiens, Rupert Murdoch par exemple, avait racheté ledit canard boiteux... Mais le Rupert est plus malin que ça, il vit avec son temps, lui. Il a un pied dans le web. Un grand pied.

    L'histoire récente de France Soir me fait penser à cette phrase de Marshall McLuhan: "We drive into the future using our rear view mirror. The past went that-a-way. When faced with a totally new situation, we tend always to attach ourselves to the objects, to the flavor of the most recent past. We look at the present through a rear view mirror. We march backwards into the future." Le relancement de France Soir est la parfaite illustration de cette nostalgie castratrice d'un temps où ça allait mieux. Les Trente Glorieuses. L'avant premier choc pétrolier. Une ère idéalisée. Le choix des contributeurs au titre n'est pas innocent. Gérard Carreyrou (né en 1942), Patrick Poivre d'Arvor (né en 1947), Bernard Debré (né en 1944), Laurent Cabrol (né en 1947), Guy Savoy (né en 1953) De bons vieux baby-boomers.

     

    Lire la suite

    Lien permanent
  • Bloc-note express N°51

    presse.jpgDernière semaine avant changement d'activité... Derniers pas dans le média presse en tant qu'acteur de son écosystème. Lundi prochain, je ne serai plus qu'un simple lecteur.

    En revanche, premiers pas dans l'univers du jeu vidéo. Le jeu vidéo en tant que média. Les chiffres sont éloquents. Dans l'univers du divertissement, de l'entertainment, un jeu vidéo peut aujourd'hui générer plus de revenus qu'un blockbuster... Grosse audience donc. Le paradigme est simple: grosses audiences, donc cibles potentielles pourgrid.jpg un marché publicitaire en pleine recomposition. Les marques sont à la recherche de solutions de communication innovantes, impactantes, efficaces...  Affaire à suivre...  D'autant plus que les consoles sont aujourd'hui reliées à internet... Le bénéfice-utilisateur est évident. Jouer en réseau, en mode multi-joueurs. A partir du moment, où la console est connectée... Il est possible de délivrer des messages publicitaires intégrés au coeur même du jeu. Au sein des univers... Vous voyez le topo?

    Aurai-je le temps de bloguer? Bonne question... Le mantra "Dubuc's blog" de l'année 2007: Re-invent your life! Le cru 2008: Move Forward! Le move est fait. Le blog m'a permis d'explorer les médias numériques, d'assouvir mes passions... Je reste en mode veille (technologique et médiatique). Peut-être la pérodicité des posts sera-t-elle plus aléatoire... Démarrer une nouvelle activité, quasiment from scratch est, pour manier l'euphémisme, assez, voire très prenant... Nous verrons. 

    avion.jpgChanger de métier, ou du moins donner une orientation différente à son parcours professionnel implique des changements... L'un d'eux, et non des moindres est le voyage. Depuis un peu plus d'une dizaine d'années, je suis allé une quinzaine de fois au Japon. Avec chaque fois autant de plaisir, tout en sachant que ma quête de compréhension d'un pays qui combine hyper-modernité et traditions séculaires, serait forcément limitée par ma non-connaissance de la langue (ce n'est pas faute d'avoir essayé!!!)... Professionnellement parlant, mon métier m'a donné la chance de combiner pratique professionnelle et plaisir de la découverte de lieux et de cultures différentes. Mais pour un tour d'Asie par an (Tokyo-Seoul-Taipei-Hong Kong-Singapour-Kuala Lumpur), ou un tour des Etats-Unis (San Francisco-Seattle-Chicago-New York, avec en option LA ou Boston), combien de Paris-Genève, Bruxelles ou Milan... Entre le vol long courrier, où le voyage garde son sens, son mystère, son excitation entre odeur du kérozène et bulles de champagne, et le moyen courrier, aussi excitant qu'un Alesia-Chatelet sur la ligne 4... quel contraste! Disons, pour faire court qu'on se lasse plus de la récurrence des réveils à 4h45, du taxi à 5h30 pour arriver à Roissy 2F à 6h15, et embarquer sur le vol de 6h55... Sans parler de l'accroissement des mesures de sécurité, contrôles, palpations, scans... sans oublier l'inévitable surbooking... Il ya encore 3 ans, le simple fait de risque de perdre mon statut Fréquence Plus Rouge (devenu Flying Blue Gold), plongeait le voyageur d'affaires dans une grosse déprime!!! Aujourd'hui, restrictions budgétaires obligent, le billet d'avion est une denrée chère, faute d'être rare, et la business class n'est plus une évidence dans les entreprises... Vient le temps de l'indifférence...

    Et l'envie de faire autre chose.

    Et c'est chose faite.

    Ce blog gardera sa curiosité, ses divagations éditoriales, entre médias, nouvelles technologies et musique.

    Enjoy!

     

    Catégories : Bloc-note Lien permanent
  • Bloc-note express N°50

    Ciel, l'apocalypse aurait-elle déjà commencé et on ne nous aurait rien dit? Un Bloc-note express du lundi publié le mercredi... Hell! Comme vous l'aurez constaté de vous-mêmes, le Dubuc's blog fonctionne, doux euphémisme, au ralenti depuis la mi-juillet...
     
    C'est qu'il s'en est passé des choses...
     
    IMGP2414.JPGTout d'abord un méga-changement... Qui va se produire dans un avenir proche. Juste le temps de laisser filer l'été et de se ressourcer dans les eaux fraîches de la Manche... Vacances ce soir. Perspectives insulaires. IPod Chargé à bloc de nouveautés, provision de livres faite, schéma corporel travaillé pendant l'hiver et le printemps, et esprit libéré... 3 semaines les pieds dans l'eau. La possibilité d'une île, comme le chante Michel H et le plumitive Carla B, à moins que ce ne soit l'inverse...
     
    loto3.jpgEsprit libéré et changement... Gros changement. L'auteur de ces lignes quitte l'univers de la presse qui l'a hébergé pendant 20 belles années. 20 ans... 
     
    1988, Mr Dubuc, fraîchement diplômé d'une école de commerce, débarque au sein du Groupe Expansion. Magazine L'Entreprise. Première expérience. Forte. Les amis rencontrés à l'époque le sont encore.
    Les années se succèdent. Le Nouvel Economiste... Gala...
    1995, les années Prisma. Capital, Géo... Passage à l'international. Passion des voyages. Découverte de l'Asie. Premier voyage au Japon. L'international est un virus. L'odeur des aéroports, teintée de kérozène. Le plaisir des premières fois. Hong Kong, Beijing, Taiwan, Seoul, Kuala Lumpur, Singapour, Tokyo, Istanbul, Seattle, San Francisco, New York, Los Angeles, Boston, Londres, Stockholm, Athènes, Berlin, Copenhague, Milan, Toronto, Montréal, Bruxelles, Zürich, Genève... Les années se suivent. Les voyages se succèdent. De Prisma Presse au Monde.
    1999-2008. Le Monde, LA marque emblématique s'il en est. 
    Les années Le Monde, c'est aussi la passion dévorante pour les nouvelles technologies, les nouveaux médias...
     
    De 1988 à 2008, l'évolution des média vécue de l'intérieur. Et le questionnement permanent, relaté ici-même depuis mars 2006. Années fastes de la presse, crises cycliques des investissments publicitaires, dans un paysage qui demeurait stable. Presse, télévision, radio, affichage, cinéma... Et la montée en puissance inexorable du numérique. Qui s'immisce dans toutes les dimensions de notre quotidien. Et l'envie de contribuer à cette évolution. Qui va crescendo
    Et qui trouve sa réponse il y a peu. Mr Dubuc quitte la presse pour un nouveau média, alliant entertainment, internet, publicité... Je n'en dis pas plus... Révélation du teaser à la rentrée...
     
    A part ça...
    edake.jpgConcert électrique de Ed-äke à la Flêche d'Or la semaine dernière. La France tient ses Queens of the Stone Age!!! Un edakecd.jpggroupe de rock dur, électrique, métallique, brutal et mélodique. Alliant énergie et attitude. De moins de trente ans. Qui y croient. Qui ont raison d'y croire. Premier album, In Loving Memory of a Dead Rock Band, disponible à la FNAC et sur iTunes.
     
    A part ça...
    Blog en sommeil jusqu'au 25 août... Réécoutez les playlists de The Rhythm. Profitez de la vie. Elle est belle. On dirait du Capra en couleurs.
     
    Enjoy!
     
     

    Catégories : Bloc-note Lien permanent
  • Bloc-note express N°38

    Blog au ralenti pour cause de vacances dans le sud de la France. Petits-déjeuners au soleil, en terrasse. Le chant des oiseaux, l'odeur de la nature... Tous les clichés sont réunis... Mais c'est bon... :-)

    1706011125.2.jpgLe Monde... Vendredi dernier, débrayage de deux heures des personnels pour retarder le bouclage donc la sortie du journal... Sit-in à l'étage de la Direction Générale. La pression monte... Une question au passage: provoquer une sortie tardive, donc des pertes de ventes, est-elle un mode d'action rationnel ou l'entrée dans un cercle vicieux, qui au final fera apparaître un repreneur comme la seule solution viable? Et un plan social à la sauce Lagardère ou Prisa sera probablement beaucoup plus brutal que la solution - certes rude - proposée par le tandem Fottorino-Guiraud... Assiste-t-on en direct à la mort d'une certaine conception de la presse?

    1922312040.jpgDes projets, des projets, plein de projets... The Rhythm prend forme, petit à petit. Le périmètre est mieux défini, le modèle s'affirme plus précisément... La version définitive gardera l'esprit du site actuel... Mais juste l'esprit... Un seul mantra: think BIG!!!

    Enjoy! 

     

    Catégories : Bloc-note Lien permanent