Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Interview Express : Animal Triste

C'est sans aucun doute la révélation rock de l'année. Yes! N'ayons pas peur des mots, un groupe qui dès son premier album montre qu'il a du métier. Et des big balls. La preuve : qui ose reprendre du Springsteen, et pas une obscure toune sortie d'un catalogue d'inédits et de raretés, non, un tube du Boss, Dancing in the Dark. Et les bougres réussissent non seulement à ne pas se rendre ridicules, mais en plus à s'approprier le titre et à le réinterpréter. On ne s'attend pas à voir Courteney Cox grimper sur scène, on est ailleurs. Dans une autre dimension. Mais à part ça, et c'était ma réserve quand j'ai reçu le le premier single d'Animal Triste... Commencer par une cover, c'est presque inquiétant. Comment vont-ils s'en sortir avec leurs propres compos? Sera-ce juste des sons;,mais pas de chanson, pas de mélodies accrocheuses, de trucs dont tu te dis, putain, c'est du bon rock, je mets le son sur 11 et je laisse le bon temps rouler... Et c'est LA bonne surprise. Un album court, à l'ancienne. 8 titres. Une cover et 7 titres d'excellente facture. Un climat bien dark. Un album qui aurait pu naître dans les années 80, du côté de Manchester. Y'a pas à dire, les gars ont du savoir faire. Ils ont pour partie oeuvré au sein de la Maison Tellier, établissement fort respectable. On est happé par cet album, rock post coïtum, comme ils le décrivent eux-même. L'essence du rock, ce côté un peu crade qui sent le le sexe et les draps froissés. On aime!!! Réservés en interview express, minimalistes et plein d'humour tongue in cheek! Comment ne peut-on pas apprécier des mecs pour qui Raining Blood de Slayer est le truc qui les mets le plus en joie!!!

Si tu ne devais ne garder qu’un seul album de toute ta discothèque ?

Strange Days - The Doors.

Si tu ne devais garder qu’une seule chanson ?

Riders on the storm du même groupe.

Le truc le plus inavouable caché dans ton iPod, iPad, collection de CDs, K7, vinyles, favoris de ta plateforme de streaming, etc ?

Un vieux Delpech.

Le truc le plus triste - celui qui te plonge dans un abime insondable de tristesse ?

Idiot prayer - Nick Cave.

Le truc le plus joyeux - qui te donne la patate et que tu écoutes systématiquement pour te rebooster ?

Raining blood de Slayer.

Le morceau que tu ne peux plus écouter ?

Seven Nation Army.

Le morceau ou l’artiste que tu zappes systématiquement ?

Police. Globalement tout Sting, sa vie son oeuvre.

Idole absolue - s’il n’en reste qu’une ?

Daniel Prévost.

Kim Jong-un ou Kim Kardashian (ou Kim Wilde, Kim Basinger, Kim Deal, Kim Dotcom, Kim Fowley, etc.) ?

Kim Thayil.

Ton objet-culte, ton doudou ?

Kim-Jong-un.

Drogue préférée ?

Les matchs de tennis la nuit.

Alcool préféré ?

La bière avec des bulles.

Tes premiers mots en tant que Miss France ?

"Je voudrais remercier mon chirurgien".

Fuir mais où ?

Il n'y a que les robinets qui fuient.

Si tu ne devais faire qu’une seule émission de télé ou de radio ?

Toutes les émissions avec Émilie Mazoyer.

Film culte de chez culte ?

Anchorman 2.

Livre culte de chez culte ? 

L'épopée du buveur d'eau de John Irving.

Marc Lévy ou Guillaume Musso ?

Une omelette aux champignons

La fin justifiant les moyens, jusqu'où es-tu prêt(e) à aller pour faire partie des 50 personnalités préférées des français ? 

Je ne suis pas prêt à figurer dans un classement à coté de Patrick Bruel. Je préfère m'auto-exclure.

Un dernier mot ?

Grrrrrrrr. Les voyelles c'est pour les faibles.

Assez parlé... On envoie le son. Animal Triste!!!

Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel