Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Interview Express : Eskimo

Marie Eskimo sort son premier album. Dans un contexte dingue. Historique, voire hystérique. Au moment où se met en place le confinement pour cause de coronavirus. Au moment où des dizaines de milliers d'êtres humains vont se retrouver en tête à tête pour vérifier in situ si réellement, comme l'affirmait Jean-Sol Partre, l'Enfer c'est vraiment les autres. On n'a pas encore de stats - au premier jour du reste de notre vie - du nombre de nains de jardin à qui leurs nobles les parents vont tenter de faire ingurgiter le contenu d'une boîte de Lego. Bref, l'heure n'est pas à la zénitude.

Pourtant, il faut commencer à tenter de raison garder, se réjouir des choses simples sans pour autant manger une tranche de jambon Herta en posant un petit moulin en papier dans un petit ruisseau. Revenir à un peu d'intériorité. Se laisser aller à un moment de contemplation. En écoutant l'album d'Eskimo. Dont le titre est une interrogation quasi-métaphysique :"Que faire de son coeur?" 

Comme chacun sait, le coeur a ses raisons que la raison ignore et il faut se laisser aller à écouler les délicates mélodies de Marie. Avec ce zeste de mélancolie. L'album est une jolie invitation au voyage, avec un titre chanté en japonais et un autre en coréen. 10 titres comme une invitation à la méditation. 

J'ai posé quelques questions à Marie Eskimo. Interview express pour période exceptionnelle.

Crédit photo ©️ Celeste Leeuwenburg 

Si tu ne devais ne garder qu’un seul album de toute ta discothèque ?

En ce moment se serait Big Thief album U.F.O.F.

Si tu ne devais garder qu’une seule chanson ?

Nick Drake, River Man.

Le truc le plus inavouable caché dans ton iPod (iPad, collection de CDs, K7, vinyles, favoris de ta plateforme de streaming, etc.) ?

Je n’ai rien d’inavouable mais se serait à la rigueur, Aaliyah du morceau Try Again. Le cd contient la même chanson mais avec des remix (cd 3 titres ) acheté en Angleterre en l’an 2000.

Le truc le plus triste - celui qui te plonge dans un abime insondable de tristesse ?

Quasi tout de Barbara et spécialement Nantes.

Le truc le plus joyeux - qui te donne la patate et que tu écoutes systématiquement pour te rebooster ?

Björk et son Declare Independence et beaucoup de chansons de Björk en général.

Le morceau que tu ne peux plus écouter ?

Je n’en ai pas.

Le morceau ou l’artiste que tu zappes systématiquement ?

J’écoute tout même si je n’aime pas. Car il faut bien écouter pour savoir ce qu’on aime pas.

Idole absolue - s’il n’en reste qu’un ?

Je n’ai pas d’idole. J’aime certains artistes comme Cat Power, Patti Smith, Bjork…

Kim Jong-un ou Kim Kardashian (ou Kim Wilde, Kim Basinger, Kim Deal, Kim Dotcom, Kim Fowley, etc.) ?

Kim Deal.

Ton objet-culte, ton doudou ?

Mon clavier Hammond.

Drogue préférée ?

La musique.

Alcool préféré ?

Vodka.

Tes premiers mots en tant que Miss France ?

Ça existe encore ça ?

Fuir, mais où?

Groenland.

Si tu ne devais faire qu’une seule émission de télé ou de radio ?

Pfiouu, il y en a tellement!  Par les temps qui courent, La Dispute, La Grande Table [NDLR : tout ça sur France Culture], les émissions de Matthieu Conquet (Et je remets le son sur France Inter) ou bien Mishka Assayas et puis Laurence Aloir (RFI). En télé, Ce soir ou jamais ou bien l’émission de Jehnny Beth sur Arte.

Film culte de chez culte ?

Entre ciel et l’enfer de Akira Kurosawa.

Livre culte de chez culte ?

Victor Hugo, Les Misérables.

Marc Lévy ou Guillaume Musso ?

Ni l’un ni l’autre.

La fin justifiant les moyens, jusqu'où es-tu prêt(e) à aller pour faire partie des 50 personnalités préférées des Français ?

Faire un duo avec Billie Eillish.

Un dernier mot ?

ÉMERVEILLEMENT.

 

En attendant la sortie de l'album le 27 mars 2020, on écoute Sirène.

Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel