Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Interview Express : Marie-Flore

Marie-Flore sur scène c'est un enchantement, un moment rare. Rencontrer la reconnaissance du public est le fruit d'un cheminement artistique, chemin de croix pour certains, un parcours pendant lequel il faut s'accrocher, faire preuve d'acharnement et de résilience. Aller de l'avant. Se chercher. Et se trouver. Je repense aux paroles d'une chanson de Jean Ferrat :

"Chanter

Ce n'est pas ce qu'on vous proclame

Chanter

Il faut s'y jeter à tue-tête

A bras le cœur à fendre l'âme

Avec un seul point au programme

Celui de n'être sûr de rien"

Le succès de Braquage, l'album de Marie-Flore est mérité. Elle a trouvé son style d'écriture. Son style tout court. Au fil des ans j'ai suivi cette évolution et j'ai souhaité faire un point rapide avec elle sur ses références musicales. Elle a accepté le principe de l'Interview express. C'est très cool de sa part.

© Crédit photo : Alexandre Tabaste

Si tu ne devais ne garder qu’un seul album de toute ta discothèque ?

Celui qui vient de sortir « Braquage » je crois ! Ou peut être le prochain :)

Si tu ne devais garder qu’une seule chanson ?

Question complexe ! Je dirais « Presqu’île »

Le truc le plus inavouable caché dans ton iPod (iPad, collection de CDs, K7, vinyles, favoris de ta plateforme de streaming, etc.) ?

Je ne sais pas si j’ai réellement des trucs honteux…

Le truc le plus triste - celui qui te plonge dans un abime insondable de tristesse ?

Nick Drake, toute sa discographie... Eliot Smith, Leonard Cohen, Eels...

Le truc le plus joyeux - qui te donne la patate et que tu écoutes systématiquement pour te rebooster ?

« Electricity » de Dua Lipa

Le morceau que tu ne peux plus écouter ?

Stairway to Heaven ! Même si je mens, puisque je l’ai ré écouté y’a pas longtemps...

Le morceau ou l’artiste que tu zappes systématiquement ?

Ce serait plus un genre, tout ce qui se rapproche du Jazz-Fusion : je ne peux pas, vraiment.

Idole absolue - s’il n’en reste qu’un ?

Léonard Cohen

Kim Jong-un ou Kim Kardashian (ou Kim Wilde, Kim Basinger, Kim Deal, Kim Dotcom, Kim Fowley, etc.) ?

Kardashian, très très beau braquage sur rien.

Ton objet-culte, ton doudou ?

Un flacon de parfum.

Drogue préférée ?

L’adrénaline.

Alcool préféré ?

Je dirais le bon vin !

Tes premiers mots en tant que Miss France ?

« Merci. Mais je ne sais pas ce que je fais ici »

Fuir mais où ?

Mexique, sur une plage, loin, très loin.

Si tu ne devais faire qu’une seule émission de télé ou de radio ?

Je crois que je ferais une de ces grosses émissions américaines type Tonight Show avec Jimmy Fallon.

Film culte de chez culte ?

Il y en a beaucoup... Je dirais Waking Life de Richard Linklater.

Livre culte de chez culte ?

24 heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig.

Marc Lévy ou Guillaume Musso ?

L’enfer ?

La fin justifiant les moyens, jusqu'où es-tu prêt(e) à aller pour faire partie des 50 personnalités préférées des français ?

Haha, prête à rien hélas, n’étant pas très « prête à tout » pour être dans ce classement !

Un dernier mot ?

Merci beaucoup Antoine pour votre soutien :)

 

Et pour finir, la fin du concert de Marie-Flore aux Étoiles le 9 décembre dernier. "C'est si bon", chanté au milieu du public. Un très beau moment.


Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel