Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • #25 - Les Madeleines de Mr Dubuc: Stan Ridgway

    Stan Ridgway, ancien chanteur de Wall of Voodoo, sort ce titre en 1985, Camouflage. Une histoire d'héroïsme militaire, de Marines, une saga épique en 5 minutes. A redécouvrir ou à découvrir, jeunes gens!

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques 0 commentaire
  • Mark Zuckerberg piégé par des paparazzi!

    Zuck.jpg

    A lire sur le site de Gawker!

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • #24 - Les Madeleines de Mr Dubuc: Liz Phair

    Un jour à New York, ou plutôt un soir, où je faisais le tour des disquaires à la recherche de perles rares, nouveau sons, trucs introuvables et autres, la sono diffusait Liz Phair, à l'occasion de la sortie de son album Whitechocolatespaceegg. Depuis, Polyester Bride tourne en boucle dans mon iPod.

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques 0 commentaire
  • #23 - Les Madeleines de Mr Dubuc: Nick Cave

    Attention crooner! Sombre crooner certes, mais crooner quand même. Pas la caresse veloutée d'un Nat King Cole, quelque chose de plus sombre. Nick Cave & the Bad Seeds, The Ship Song.

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques 0 commentaire
  • #22 - Les Madeleines de Mr Dubuc: Echo & the Bunnymen

    Villiers Terrace, Echo & the Bunnymen. Aucune version live n'est totalement à la hauteur de la version de l'album Crocodiles, les guitares remplaçant sur scène les envolées karmiques de clavier. Reste un morceau envoutant par l'un des groupes-clé de la new wave anglaise.

     

     

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques 0 commentaire
  • #21 - Les Madeleines de Mr Dubuc: AC/DC

    Pas de ballades chez AC/DC. Le groupe n'a jamais cédé à la tentation du slow sirupeux. Impossible de pécho sur du AC/DC à moins de tomber sur une headbangueuse acharnée... Faudrait voir du côté du HellFest si la chose s'est produite. Pas de ballades, donc, mais des morceaux au groove lubrique. La salacitude, quoi... Touch Too Much, avec Bon Scott, avant son apéro fatal...

     

     

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques 0 commentaire
  • #20 - Les Madeleines de Mr Dubuc: The Ramones

    The Ramones, l'un de mes groupes fétiche. Phil Spector aux manettes. Un tube des Ronettes, Baby I love you, où la rencontre improbable du groupe punk le plus déchiré du siècle dernier avec le producteur le plus barré de l'époque. Résultat des courses, les 3/4 des Ramones sont morts, Spector est en taule. Et le morceau est une sorte d'hallucination improbable...

     

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques 0 commentaire
  • #19 - Les Madeleines de Mr Dubuc: Marianne Faithfull

    Lady Marianne. Marianne Faithfull. Un mythe. Vivant. A la différence de Nico. Marianne et sa voix angélique des années 60. Marianne et sa voix cassée des années 80. Ashes In My Hand, un des morceaux les plus bouleversants qu'il m'ait été donné d'écouter. Un soir de déprime, histoire de filles inacessibles, de déception amoureuse un soir dans les années 80. Le genre de soir où tu éteins la lumière seul dans ta chambre de cité universitaire et où tu te passes en boucle Ashes In My Hand, pour son refrain glaçant, taken in complete despair, taken in complete despair, taken in complete despair...

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques 0 commentaire
  • #18 - Les Madeleines de Mr Dubuc: Radiohead

    Que les choses soient claires, je ne suis pas fan de Radiohead, les complaintes de Thom Yorke me laissent indifférent. Que le garçon soit dépressif, soit. Qu'il tente de m'embarquer dans son trip, je me braque, je sors mes griffes, lui conseille un psy et lui prescrit des stimulateurs de sérotonine. Cela dit, pour l'avoir entendue une fois en live, sans rien connaître du répertoire du groupe (Non, OK Computer ne fait PAS partie de ma discothèque), Karma Police m'a bouleversifié. Je dis bouleversifié par pudeur, bouleversé serait trop fort, et flinguerai définitivement ma virilitude, enfin, genre, quoi... Non, soyons sérieux, ne serait-ce que deux secondes. Karma Police, je me le passe en boucle. Pure merveille. Peut-être n'est-ce pas la bonne clé d'entrée vers le répertoire du groupe?

     

     

     

    Enjoy! (Pas trop d'enthousiasme, vous déprimeriez Thom Yorke)

    Lien permanent Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques 4 commentaires
  • #17 - Les Madeleines de Mr Dubuc: Neil Young

    I wanna live, I wanna give, I've been a miner for a heart of gold... Je la connais par coeur, je l'ai braillée au volant de ma Chevrolet sur les freeways texannes autour de Fort Worth il y a vingt ans. Je cherchais mon Amérique. Neil Young, le point de convergence de la pop, du folk, du grunge, du punk. Pas tant dans l'attitude quan dans sa formidable capacité de passer de l'acoustique champêtre au déchaînement des amplis Marshall dans un bordel sonique absolu. Neil Young, Heart of Gold.

     

     

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Les Madeleines de Mr Dubuc, Musiques 0 commentaire