Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Dans mon iPod ce weekend... The Arrows & The Runaways

    I love rock'n'roll. Joan Jett reprend ce morceau des Arrows en 1980. Une tuerie. Feulements de la féline guitariste des pubères Runaways, enfin sortie de l'adolescence. Pour le plaisir, la version originale des Arrows, sortie en 1975. Autant de pêche que Joan Jett, l'eyeliner en moins.

     

    Et puisqu'on parle des Runaways... Neon Angels On The Road To Ruin. Guitare rythmique, Joan Jett. Lita Ford, guitare solo, Cherrie Currie, chant. Quelques années avant les Plasticines, les GoGos et autres Bangles. Parler des filles dans le rock, nouas amènera dans les prochains épisodes à évoquer quelques unes des égéries qui ont fait le choix de prendre d'assaut la scène, plutôt que se taper des rockstars testostéronées à l'arrière des bus de tournée. Plus Chryssie Hynde ou Pat Benatar que Pamela des Barres. Tout ce qu'il fallait pour émoustiller les adolescents, lurex, cuir, dentelles et talons aiguille.

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 1 commentaire
  • Dans mon iPod ce weekend... Republik

    Une bonne nouvelle, la meilleure réincarnation d'un groupe mythique de la scène rennaise, Marquis de Sade. En l'occurence, Republik. A la guitare, Franck Darcel, qu'on croyait rangé des médiators, qu'on avait pisté romancier, candidat MoDem... Et qu'on retrouve en pleine forme, entouré de djeunz. Un combo avec guitares mordantes et une voix qui rappelle celle de Philippe Pascal... (à écouter ici)

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 0 commentaire
  • La bonne nouvelle du jour...

    Rien à signaler si ce n'est qu'aujourd'hui c'est vendredi. Jour du poisson, veille de shabbat, jour de la prière. Fin de semaine surtout. Fin d'une semaine intense. Rythme effréné. Ponctué de conférences, rendez-vous, formations. Rencontres avec des gens bien. des gens enrichissant. Echanges, discussions. Réseaux. De l'IRL pur. Du qui fait du bien à l'esprit. Apprendre, découvrir, comprendre, explorer, débattre. Produire et délivrer. Gargl, la problématique du livrable. La vie du consultant tourne autour du livrable. C'est pas le tout de vendre. Faut délivrer. Quantifier. Défendre. Le sel de la vie, quoi. Les poussées d'adrénaline. L'odeur de la poudre, du fight. La vie, quoi.


    plekszy.jpgLa vie, avec ses petites vicissitudes. Le gars qui oublie le chargeur de son portable sur les lieux où il vient d'animer une formation (Merci, cher public!!!!). Le gars qui se fait choper par un flic à tête de garde-frontière Bordure pour chevauchement de ligne blanche. Le même gars qui sort de rendez-vous sous le soleil, et se retrouve en scooter rue de Rivoli sous des trombes d'eau. Un enchaînement très VDM qui n'entame même pas sa bonne humeur.

     

    La vie avec son contexte économico-politique qui ne donne qu'une seule envie: se tirer sur d'autres rivages afin de voir si l'herbe est plus verte. On en vient à ne pas aimer sa France un peu moisie, raide dans ses bottes où l'on tente de nous faire croire que la seule chose bandante  laquelle on ait droit soit le relancement de France Soir.

     

    La vie avec le retour de ma fille N°3 de sa classe patrimoine (en Charente post-tempête! C'est dingue d'avoir envoyé un enfant de 10 ans en mission humanitaire dans une zone sinistrée... ^^). Calins et bisous au programme. Un chat qui vous réveille entre 5h50 et 6h15. Comme, ça par pure fidélité animale, pour vérifier que vous n'avez pas trépassé pendant la nuit, DONC que vous pourrez lui filer ses croquettes. Devenir la version féline de l'ami-Ricoré, l'ami du petit-déjeuner. (Elvis, mon chat, si tu lis ce blog, essaie d'en tirer conclusions et bonnes résolutions!)

     

    La vie avec le weekend qui s'annonce. D.O.R.M.I.R!!!!! Faire un programme détox!!!! (alcool, Twitter, Facebook, ordi, iPhone). Voila quoi.

     

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire
  • 18 ans!

    Ma fille aînée a 18 ans aujourd'hui. C'est ouf', non? 18 années qui ont passé à une vitesse folle. 18 année qui te font passer (pour résumer en quelques mots) des bronchiolites à l'inscription en Fac de Droit. De l'apprentissage du roller au Bac. Où tu passes d'Henri Dès à AC/DC. De "Pan pan pan qui est-là? C'est la p'tite Charlotte" à "I'm on a Hiiiiigh-way to Heeeeeell"! Dingue. Et le pire - ou le meilleur - c'est que ces années, on ne les a pas senti passer. Certes, si on jette un coup d'oeil à des albums photos, on a le scalp un peu plus gris, le ventre un peu moins plat (quoique...). Mais l'esprit toujours gamin. Même si la première sortie en boîte de ta fille te fait enterrer ton adolescence en grande pompes, avec un gros coup de massue dans la tronche. 18 ans. Pour moi, c'était hier. Avant-hier, à la rigueur. 18 ans. A 18 ans, on considérait les plus de 30 ans comme des vieux. Ca doit toujours être le cas. Mais à 45, on s'en fout. Parce qu'on est encore à peu près sûr d'être immortel. A 18 ans on est immortel. C'est une certitude. On va bouffer le monde, la vie. On va construire. Sans avoir l'impression de le faire. A 45, on regarde en avant, on essaie de ne pas pontifier. On se dit qu'avant, c'était différent. Pas mieux. A 18, l'horizon est dégagé. C'est beau, non?

    Biz ma poulette. Bel Anniv'!

     

    Enjoy!

    Lien permanent 2 commentaires