Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Viande froide de saison et cornichons

medium_piaf.jpgRégulièrement, le cinéma nous offre sa livraison de "biopics". Et c'est l'engouement général, la folie médiatique, la passion déraisonnable. Pas un journal télévisé, pas une chronique, pas une table-ronde, un débat, une émission de plateau, de Drucker (le Must!) à Marco, qui n'aborde avec des étincelles dans les yeux le sujet. Une fois Beaumarchais, une fois De Gaulle, une fois Claude François, une fois les manchots empereurs (ils ne sont pas encore morts, mais le réchauffement climatique rend la chose possible - et puis ils vivent au Pôle Sud, donc viande froide). Indigestion assurée. Cette semaine, Edith Piaf. Edith Piaf ad nauseammedium_arielle_dombasle.jpg
A part ça, et sans transition, Arielle Dombasle dans Paris Match... En parler le mardi de la semaine qui suit celle de la sortie du magazine est d'une audace... Un peu réchauffé comme sujet... Donc, nue dans Paris-Match. Tant qu'elle n'éditorialise pas dans Le Point, n'est pas l'invité principal de Philosophie Magazine ou la Rédactrice en Chef d'Esprit, et que BHL ne pose pas nu dans Paris Match... l'ordre des choses est respecté. L'Apocalypse n'est pas pour tout de suite.
Bonne journée! 

Lien permanent 4 commentaires

Commentaires

  • Ce n'est pas la chanteuse qu'il faut stigmatiser comme un plat sorti du congélateur de l'histoire musicale. Car c'est une voix exceptionnelle (la profondeur, la musicalité, l'articulation, le phrasé) qui remuait les foules au plus profond d'elles-mêmes. Non ! C'est l'exploitation médiatique qui est faite d'un produit qui vient de sortir et qu'il faut promotionner à outrance jusqu'à la nausée, depuis toutes les chaînes télé jusqu'aux radios en tous genres, en passant par les journaux et les produits dérivés. Ca ne coûte pas cher (aux producteurs des médias) et ça peut rapporter gros (aux producteurs des produits). La foule suit, comme l'intendance.

  • La foule suit, la foule suit... Faut voir... ;-) Emporté par la foule, etc etc....

  • Tu vois, je devais être une consommatrice atypique. Plus la pub parlait d'un truc (film, musique, bouquin...), moins j'avais envie de consommer.
    Ici au moins (ie en Polynésie), pas de pub ni promotion à outrance, mais pas grand chose à consommer non plus ;o) et on survit mieux que bien !!!!
    Bon, je dis ça, mais tu sais ce qu'on a gagné avec la version électronique du Monde ?? ..... LA PUB ! t'es content j'espère ;o) c'est comme si on avait encore un lien avec la civilisation !!!

  • Annie-Claude... Fô bien vivre, ma pov' dame...

Les commentaires sont fermés.