Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

telerama

  • Keith Richards, Télérama et moi

    Keith_Telerama.gifKeith Richards en Une de Télérama cette semaine. C'est sûr, maintenant que les Stones ont passé la soixantaine, les parents peuvent envisager avec sérénité laisser leur progéniture traîner avec eux. Burinés, hâlés. Le corps asséché. Pas une once de graisse. De bonnes natures. Comme Iggy. Le genre de grand-père indigne qui, précepte Nietzschéen, est ressorti plus fort de toutes les épreuves qu'il a traversé.

    Sacré Keith! Il sort ses mémoires. Il rencontre la presse. Des anecdotes les plus connues, on a déjà tout lu, ça et là. Légende? Vérités? Il aurait sniffé les cendres de son père... Mick Jagger aurait un petit pénis... Qu'y-a-t-il à raconter? Qu'est-ce que la lecture de la saga des Stones vécue de l'intérieur apporte de plus à la légende? Que saurons-nous du processus créatif? Qu'est-ce qui fait qu'un matin, on puisse concevoir, à l'instinct, le riff de Jumpin' Jack Flash ou Satisfaction? Le livre le révèle-t-il? Je suis curieux de le savoir.

    L'interview réalisée par Hugo Cassavetti pour Télérama ne révèle rien. Keith est en tournée de promo. Il est assis sur sa légende. Il lâche quelques notes intimes. Le minimum. Qui donnent envie d'en savoir plus. Mais en savoir plus sur quoi? Des révélations people? Une exégèse exhaustive de chacun des albums du groupe avec analyse de texte, sources d'inspiration, et références?

    Qu'est-ce qu'être Keith Richards? Vaut-il mieux être Keith Richards plus que Brian Wilson? Certes, après avoir traversé presque 5 décennies d'histoire de la musique populaire, Keith a probablement plus à raconter que Britney Spears. Mais sur le fond, que ne savons-nous pas du Swinging London des 60s? A-t-il plus à raconter sur la dope et l'addiction que Neil Young dans une chanson, The Needle and the Damage Done

    Je suis curieux par nature. J'irai voir.

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques 4 commentaires
  • Rire contre le pire!

    Rire contre le pire. Un sujet choc dans Télérama cette semaine. Prometteur au vu des couvertures ci-dessous. Desproges l'a dit, on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui. Télérama, qu'on a découvre sous un nouveau jour, passe à l'attaque demain.

    On est impatients!!!
      
    Lien permanent 0 commentaire
  • Analyse politique

    Lu dans Télérama, la semaine dernière, dans le courrier des lecteurs:748a94c1ab5b2072f69e8293c0ad053b.jpg

    "Jospin? C'est l'histoire d'un mec qui sous l'emprise de ses certitudes, plante sa caisse dans un mur et qui, sortant du coma, veut ouvrir une auto-école!"

    Merci Gégé des Landes de Serres-Gaston, qui signe ce trait d'humour. Les meilleurs politologues ne sont pas ceux qu'on peut voir à longueur de campagnes sur les chaînes de télé... ;-)

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • J'ai regardé la "Nouvelle Star" sur M6

    Confession, aveu... J'ai regardé la Nouvelle Star... mercredi dernier, et le précédent aussi... Etonnant. Et le pire, c'est que je vais continuer à la regarder. Evidemment, il y a la durée de l'émission... C'est long, très long. Evidemment, il y a les appels permanents à voter par sms pour son chanter préféré. Avec un résumé des séquences précédentes, répété ad nauseam par la blonde Virginie Efira. Evidemment, il y a la musique... Rien de grave, rien de neuf, que du réchauffé, du tube increvable... Malheureusement il y les inévitables relectures R'n'B de standard de la chanson, avec trémolos, gargouillis nasillards et chorégraphies qui font se demander comment Brel avec son jeu de scène réputé minimaliste a fait pour faire carrière, et si James Brown, par ses jeux de scènes exubérants, ses choristes, danseuses, et decorum n'a pas fait un cadeau empoisonné au show-biz... vu le nombre de ses émules "cheap"! Toujours copié, jamais égalé!!! 

    La Nouvelles Star, c'est un mix de nazes absolus et de freaks improbables... Ami, que tu ais une surcharge pondérale impressionnante, la gueule de travers, que tu sois callipyge ou traînes tristement ton pétard osseux... du moment que tu as une voix... tu as ta chance. La chance de te faire massacrer par les vraies stars du show, les juges, Dov, André, Marianne et Manu... Dont je ne connaissait jusqu'à encore très récemment, que vaguement l'existence, par la presse pipole. Les juges Roy Bean, du PAF en quelque sorte.

    Le mercredi soir, le jeudi aujourd'hui, semble-t-il (je n'ai pas encore vérifié l'information, preuve que je ne suis pas un vrai journaliste... Télérama est encore enveloppé de son emballage plastique sur la table du salon...), de la daube comme plat du jour. Le chef nous gâte. Enfin, il y a Gaetane et Julien. La bombe aux émouvants z'yeux bleus, d'agréable compagnie - qu'est-ce qu'elle chante déjà? Aucun souvenir... Et un clone de Philippe Katerine à la voix puissante. Que M6 programme à la fin du show. On garde toujours le meilleur pour la fin. La farandole des desserts... Allez, je vous ai donné les futurs finalistes. On fera les paris plus tard. De toutes façons, c'est Julien qui doit gagner. Mais c'est la fille qui gagnera parce qu'un mec a gagné l'année dernière. Je suis ça de loin. J'écoute toujours mes vieilleries punk et new wave des années 80. Mais, la Nouvelle Star... c'est le freak show de milieu de semaine qui met en joie.

    Julien est-il une vraie lolita ?
    Lien permanent Catégories : Musiques 1 commentaire