Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sarkozy

  • Bloc-note express N°197

    Il était temps que ça se termine pour que nous puissions enfin revenir à l'essentiel: les trucs de g33k, les chatons, les cupcakes, le bullshit bingo spécial "social media experts". Il était temps. Certes il y aura des traumatisés, qui s'en prendront aux médias. Un peu comme Giscard qui avait laissé entendre qu'il avait été vaincu par les forces de la dérision.

    Malgré tous les insupportables jeunes punks à mèche et pull sur les épaules réunis à La Mutualité hier soir, il faut reconnaître que le discours d'adieu de Nicolas Sarkoy était plein d'une dignité, d'une maturité qui m'a surpris. Tellement en décalage avec l'image du matamore qu'il a pu véhiculer pendant cinq années. Belle sortie. Belle com. Belle authenticité, ou belle mise en scène de l'authenticité.

    Pour le reste...

    Pour le reste, il était temps que cela se termine...

    A part ça, life goes on and on and on... Et une vidéo vintage en cadeau...

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • Sarko, le Président qui rétrécit (The Economist)

    Les anglais ont la dent dure quand il s'agit de tacler l'ennemi héréditaire. The Economist excelle dans l'art de la banderille impitoyable. La une de cette semaine est assassine.

    L'article est à lire ici: Shrinking_Sarko_Economist.pdf

     

    Photo294.jpg

    Enjoy!

    Lien permanent 2 commentaires
  • Bloc-note express N°95

    Les uns, la trentaine -à peine- fringante, pédalent comme des malades, avalent du col, dévorent la plaine, contre la montre ou non. A donf'. Miracle de la médecine. emerveillement des foules, scotchées dans le déni. Le spectacle à tout prix. La performance, le sport, nouvel opium du peuple. L'autre, l'Autre, devrais-je dire, avec ce petit tremblement de respect pour l'Auguste personne, la cinquantaine fringante nous fait du malaise vagal un dimanche. Les supporters de ce dernier, le jovial militant UMP, distributeur professionnel de tracts sur les marchés, m'insultera grossièrement, en m'affirmant que le Grand Homme s'épuise au service de la France, Lui au moins. Et il s'empressera, petit courtisan, d'envoyer des voeux de rétablissement sur l'anonyme boite mail de L'Elysée. "Courage, nous comptons sur vous pour rétablir notre cher Pays, livré pendant tant d'années à la gabegie des socialo-marxistes" sera en substance le message-type... WTF?

    deschanel.jpgEffectivement, le présidentiel malaise vagal occupa l'espace médiatique dominical avec force détails, experts, analyses historiques... Goddammit, dirait Jack Bauer, on n'ose imaginer le jour où il se passera réellement quelque chose de grave... Bon, soyons lucides, ce jour-là, on ne nous dira rien. Nada, nix, keud. Le coeur, ça va, c'est noble. L'AVC, c'est emmerdant. Le cancer colo-rectal, c'est pas médiatique... Et le pétage de plomb? Comment les médias auraient traité l'affaire Deschanel... Le président tombé du train en pyjama... Je vois déjà un déchaînement twittero-facebookien, catégorie lol. Mais LCI-JDD plutôt gênés...

    Heureusement, pendant que la présidence nous fait du malaise vagal, il ne se passe rien ailleurs... Plus de bouteilles de gaz à la porte des usines, plus de répression iranienne, plus de pandémie de grippe, d'Airbus qui se crashent, de kamikazes à Grozny, de charrettes et licenciements, plus de mauvais temps... Le temps est suspendu...

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • Bloc-note express - N°27

    La blogosphère s'affole. Les Sarkophiles, nous vantant les mérites du grand homme depuis des mois, fustigent de 95b0503f7c72cf07084e526b1329d231.jpgconcert avec Rama Yade les charognards... N'en déplaise à la sublime, lesdits charognards ont eu une vague utilité au Grand Conducator depuis qu'il a mis un peton dans la politique... Depuis l'image kennedienne du jeune Louis S. souhaitant "Bonne chance mon papa!" depuis la moquette ministérielle... Et je livre ma vie privée en pâture, et je m'expose, et je pose en Une de Paris Match avec la famille royale recomposée, et je vais chez Mickey, et je joue à l'amoureux adolescent... Tout est devenu possible, les frontières de l'impudeur ayant été franchies, Nico lâche son avocat, la presse lâche ses scuds. Le quatrième pouvoir montre les dents. Enfin! On va enfin reparler de choses sérieuses!

    34e71d39aa9d8d785e51e318a8bf0dcf.jpgSuper haut débit, suite. Ca marche. Du feu de Dieu! Bon, mes nouveaux amis de Numericable devraient préciser que le routeur wifi ne monte "que" jusqu'à 30 Mo... 1/3 de ce qui est vanté sur les affiches.... C'est précisé sur le site... Je n'avais qu'à éplucher la chose plus en profondeur. De toutes façons, je ne me voyais pas tirer des cables réseau dans tout l'appartement pour relier le "parc" informatique familial... Essayer le CPL? La liaison par le réseau électrique. Jamais essayé. Je ne connais personne qui ait utilisé cette solution. Si quelqu'un a un témoignage, qu'il m'en fasse part.

    Le Figaro annonce un plan de départs volontaires. Le Monde doit entériner la nomination de David Guiraud aujourd'hui. Le plan d'économies viendra ensuite. Les magazines de janvier et février sont maigrichons. La pub f7bb8ea87014a18b407882e845aef975.jpgest un tantinet en berne. Pas confortable d'être dans la presse actuellement.

    Puisqu'on parle de presse, je reviendrai sur le sujet un de ces jours, mais je réalise que cela fait 20 c98c5a91aa1fe810dba3577407577e51.jpgans pile que j'ai mis le pied dans le monde du travail. 20 années dans la presse. Ô my God! Grandeur et décadence d'un média. C'est cependant grâce à la presse que je suis devenu geek... Fallait pas me mettre un ordinateur entre les mains... Une machine performante... Windows 3.0. Un disque dur de 70 ou 100 Mo...

    Projets... Avoir des projets. Se projeter en avant. Sans regarder dans le rétroviseur. Avancer. Les idées se bousculent. Avoir des projets et les concrétiser. Ne pas être juste vélléitaire. Un des plus nobles et des plus difficiles: créer une entreprise. Une fois le concept défini. En définir les contours précis. La faisabilité. Le modèle économique. Analyser l'impact sur la vie quotidienne, les échéances. A ceux qui ont franchi le pas, I need you! J'ai besoin de vos témoignages. Move forward! C'est ma devise de l'année 2008 (voir cérémonie des voeux, début janvier!)!!!

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 2 commentaires
  • Bloc-note express N°18 bis - Edition spéciale

    Update du Bloc-note précédent...

    J'ai un scoop... Ingrid B ne sera pas libérée pour Noël. Plus besoin. On la garde au chaud pour mars, au moment des municipales... Juste au cas où... lol

    Parce que, quelle est la meilleure façon d'effacer de la mémoire collective la visite du Guide de la Révolution lybienne? Hein? Aller à Disneyland un samedi avant Noël, avec une ex-top modèle et une horde de "paparazzis"! Et balancer l'info comme par hasard un dimanche soir en prime time. Opération réussie, on ne parle plus de Kadhafi et on se fout royalement des Rafale, des centrales nucléaires et des infirmières bulgares... lol

    Qu'est-ce qui t'a pris Nicolas d'aller à Disneyland? Une envie de redécouvrir A Small World? Ou le grand principe de base de la propagande: "Plus c'est gros, mieux ça passe"... lol

    Quant à Carla... "Quatre consonnes et trois voyelles, c'est le prénom de Raphaël Nicolas"... Marrant, ça marche aussi!  Carla, c'est Cécilia jeune. Grande, mince, mêmes pommettes, même petit nez mutin... lol

    Bonne semaine, petits enfants! Bonne nuit peuple de France, le marchand de sable est passé, avec son pipeau!!! Et ses sondages qui selon le JDD avaient dégringolés de 3 points depuis la visite du Colonel... lol

    Enjoy! 


    Lien permanent 2 commentaires