Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

portable

  • Dangers du téléphone portable... enrobez-le dans un saumon!

    Un appel signé par des scientifiques, largement repris dans les médias... Ca y'est, c'est sûr, le téléphone mobile est dangereux! C'est prouvé! Ca crâme le cerveau, provoque des cancers, les oreilles des moins de 12 ans se racornissent et tombent, les dents se déchaussent, les appareils dentaires permettent de capter le wifi, etc... etc...

    Quelques jours plus tard, contre-ordre de la Faculté. On n'en sait rien. Faut pas pousser.  Quelques principes de précautions sont émis. Que les moins de 12 ans ne deviennent pas des accros du portable. Soit. Qu'ils ne dorment pas la tête collée sur le mobile. Pourquoi pas. Après tout, on ne dort pas la tête dans le micro-ondes! Cela dit, une fois regardé de près les sonneurs de tocsin, on découvre dans la liste l'incroyable David Servan-Schreiber... L'homme qui est parti en lutte contre le cancer à coup de légumes... Avant, il était l'homme des oméga 3. Dont on ne sait toujours pas précisément à quoi ils servent, sinon à faire dépenser des ronds aux gogos fans de well-being, à la recherche de leur équilibre intérieur, dans un monde moderne qui nous agresse, tu vois ce que je veux dire. Gogo, bobo. Cela dit, tant qu'il y a un public...

    Mr Dubuc s'immisce dans ce débat d'experts avec une solution originale. Pour joindre l'utile à l'agréable, je suggère donc d'enrober son portable dans un saumon avant de téléphoner. On a à la fois une housse fort seyante, un petit coussin pour l'oreille, et des omega3 en pagaille. Et en plus le saumon, devrait tôt ou tard par être rosé à l'arête, cuit à l'unilatérale grâce à l'effet des micro-ondes!

    Enjoy!

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:
    Lien permanent 3 commentaires
  • Sign O' the times

    Avant, "in antiquis temporibus", dans un concert, on allumait son briquet et on le tenait à bout de bras pendant les ballades...
    Aujourd'hui, les salles de concert sont non-fumeur, alors on tient son portable allumé, à bout de bras.
    Signe des temps.
    (Observé au POPB, vendredi soir lors du 6ème concert de Michel Polnareff) 

    Lien permanent Catégories : Musiques 0 commentaire
  • Marketing mobile

    Ce matin, se tenait le deuxième "P'tit déj du Marketing Mobile" organisé par l'AFMM. Une bonne synthèse très pédagogique sur le mobile et sa nécessaire présence dans les dispositifs de communication. J'y reviendrai plus en détail.

    Quelques informations en passant:

    • 20% des SMS sont envoyés par des personnes de plus de 40 ans, ce qui donne un éclairage nouveau sur ce mode de communication réputé être l'apanage des djeunz.
    • Répondre STOP à un sms publicitaire revient à activer l'optout.
    • 90% des messages reçus sont lus par leurs destintaires
    • 60% des messages sont mémorisés
    • 26,6 SMS sont envoyés par mois par abonné en moyenne (surpondération sur les cibles djeunz, j'imagine...)

     

    A la différence de l'ordinateur qui peut être multi-utilisateurs, le terminal mobile est un objet personnel. En envoyant un message à son propriétaire via SMS ou MMS, la marque entre dans la sphère intime de l'utilisateur. Il s'agit d'une communication BtoC directe, du vrai one to one. Avec, si le message respecte certains codes, une efficacité maximale et de moindres risques de déperdition. A méditer à l'heure du multi-tasking!

     

    Affaire à suivre! 

    Lien permanent 0 commentaire