Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

londres

  • Bloc-note express N°201

    Le premier livre avait été presque simple à écrire. L'avantage du principe des Miscellanées était l'anarchie. Pas de structure, pas de hiérarchie d'information, pas de trame dramatique, pas de progression. Juste quelques centaines d'entrées à écrire, et à mélanger allègrement en alternant le court et le long, le sérieux et le LOL, le futile et l'essentiel. Ecrire un livre sur la communication politique demande plus d'effort, même écrit à quatre mains. Il y a les interviews, la transcription des interviews, le plan détaillé, la logique dudit plan. Il faut s'y mettre, se documenter, fouiller, valider. Mais les choses avancent. Dire que nous sommes en avance serait exagéré. Dire que nous sommes en retard aussi. Quoique...

    jeux paralympiques, londresEn milieu de semaine, départ pour Londres pour la cérémonie d'ouverture des Jeux Paralympiques, et séjour de deux jours sur place pour assister aux épreuves. Etonnant. On dit que la Reine sera présente. Y aura-t-il un spectacle, un truc barré comme ce que Danny Boyle a proposé pour les Jeux Olympiques? Y aura-t-il des stars du rock? Je suis curieux. Et comment ça se passe les Jeux? A suivre sur ce blog, sur Facebook et sur Twitter.

    Rentrée des classes bientôt. Affaire à suivre.

    lennon, walls and bridgesA part ça, je me suis laissé tenter par Total Recall, la nouvelles adaptation du livre de Philip K Dick, réalisée par Len Wiseman. Bien sûr j'avais aimé la version de Paul Verhoeven, malgré quelques passages en force et quelques effets spéciaux cheap. Mais c'était il y a longtemps. Dans la version 2012, l'action est relocalisée sur une Terre dévastée. On retrouve par moment l'atmosphère du Blade Runner de Ridley Scott, avec cette ville crade, humide, sombre, où se mêlent toutes les cultures. Un film à voir. Blockbuster certes, mais contenant la parcelle d'intelligence qui manquait à Expendables 2...

    Côté rock'n'roll, rien de tel qu'une soirée sur Arte pour avoir envie de se replonger dans quelque vieillerie... Un documentaire sur John Lennon à New York de 1971 à 1980 et l'occasion de voir le making off de ses albums. Dont le beau Walls and Bridges, que je n'avais jamais écouté en entier. L'occasion aussi de revoir Jimi Hendrix. Et de réécouter. 

    Voila...

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • Londres


    162.JPG

     

    164.JPG

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire
  • Bloc-note Express N°28

    858894de474b95e2ed0f5a18d721f1a0.jpgDans deux semaines, neige, montagnes et glisse. Etant plutôt old school, je reste attaché au ski.

    Dans 3 jours, Londres. Etant plutôt old school... Euh? Rien. London pour prêcher la bonne parole auprès d'un public de média-planeurs.  

    Dans trois semaines, premier tour des élections municipales. Etant plutôt old school... Pffff!2c526200faa62e03889d10c1ee5bdeb0.jpg La tentation de la politique m'a effleuré. Sollicitation amicale. J'aurai pu plonger. Je ne l'ai pas fait. Pas certain que je sois fait pour la politique. Il y a plus de 9 mois maintenant, tentation bayrouiste, adhésion aux valeurs du MoDem. Tout ça pour découvrir un parti dédié au soutien inconditionnel de son leader dans l'optique de ses futures ambitions présidentielles... Le culte du chef n'est objectivement pas ma tasse de thé. Et la distance critique, mon credo. La force de conviction des militants des partis est admirable d'abnégation, de dédication à une cause, un leader. Consternante d'aveuglement souvent. Esprit libre je reste. (Une question-pique en passant: et si les idées du MoDem avaient un avenir sans François Bayrou?)

    7a9175853b4e48ac65c9838e84af550d.jpgPlanification d'un voyage prochain en Asie. Probablement pour avril. Les voyages sont une drogue. Seoul au programme. Peut-être Tokyo et/ou Hong Kong. Cela fait plus de deux ans que je n'ai pas mis les pieds en Corée du Sud. 

    La tête pleine de projets. Se projeter dans l'avenir, à 6 mois, deux ans, cinq ans... quel bonheur. Aller de l'avant. je lai déjà écrit. Etre dans le concret, pas dans le rêve. Mettre en place les moyens d'arriver à ses fins. Projets de voyages en famille... New York. Ou plus ambitieux, un séjour à cheval dans le Wyoming, dans un ranch. A deux pas du Parc de Yellowstone. Vieux rêve d'enfant. Grands espaces. Howdy cowboy!!! Projets de business... Un concept à affiner, un périmètre à définir précisément, un modèle économique à étudier... L'idée en soi ne vaut que si elle peut se concrétiser et que les moyens de la réaliser sont mis en oeuvre. Ne rien s'interdire. Parce que les vingt prochaines années seront les plus passionnantes. Envisager le futur sans trop regarder dans le rétroviseur. MacLuhan à la rescousse!!!

    7e0162b1141afaaa9217606a78661eb0.jpgEt Dieu dans tout ça? Sarko 1er l'accommode à toutes les sauces. Ca le travaille le garçon. Je reste convaincu que son zèle de télévangéliste est contre-productif pour la république et ne peut que générer crispations et tensions communautaristes. A l'heure où chrétiens, musulmans et confessions diverses et variées sont en lutte de part de marché, à coup de prêchi-prêcha, djihad, à coup de Bible, de Coran, de kalachnikov ou de ceintures d'explosifs, il est temps de ramener la conviction religieuse à une affaire privée. Quelque chose de personnel. D'intime. Ce qui se passe à l'intérieur, se voir à l'extérieur clamait une marque de yoghourts au bifidus, il y a quelques années. Alors, faites le bien. Mais en silence. Et laissons la république française à sa laïcité. Attention aussi au zèle militant des laïcards qui seraient eux aussi capables de dynamiter les Bouddhas de Bamiyan avec une conviction toute talibane...

    Enjoy! 

     

     

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 4 commentaires
  • Carte postale de Londres

    Lu dans le Daily Mail hier, dans l'Eurostar, en route pour un périple londonien de trois jours: la Grande-Bretagne, c'est 1%medium_cctvcameraST2603_468x550.3.jpg de la population mondiale et 20% des caméras de surveillance (CCTV cameras) du monde entier. Soit 4,2 milions de caméras, 1 pour 14 personnes. 500 millions de Livres Sterlings ont été dépensées pendant les dix dernières années pour l'installation desdites caméra, soit 738 millions d'Euro. Un habitant de Londres peut techniquement être filmé 300 fois par jour...
     
    L'article, que je vous invite à parcourir, s'attarde aussi sur le stockage de données sensibles concernant la population britannique (échantillon ADN entre autres). Certains s'inquiètent naturellement de ce fichage. 
    Les britanniques vivraient-il déjà sous le règne de Big Brother? Ou participent-ils en fait collectivement à un jeu de real TV géant? 
     
     
     

    Lien permanent 2 commentaires