Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

facebook

  • Mark Zuckerberg est sympa

    Ca c'est un scoop! Mark Zuckergerg est détendu. The Social Network, le film de David Fincher, décrit un vieil ado ronchon. Un sociopathe au visage fermé. Ayant créé Facebook par dépit amoureux. Une belle trame dramatique cela dit, on dirait du Lelouch... Un homme, une femme, un ordinateur, chabada. 

    Da real Mark Zuckerberg parle, un peu, du film, dans cette vidéo publiée sur The Daily Beast. Il confirme l'exactitude de la représentation de sa garde-robe (mention spéciale pour la combinaison tongs de piscine + chaussettes blanches). 

    Qui est réellement le fondateur de Facebook

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire
  • Bloc-note express N°143

    affiche-us-the-social-network-4761933zgrxi.jpgPublication tardive du bloc-note du lundi... Un cours de 4 heures sur les médias et le jeu vidéo à finaliser, doublé d'une interview sur le même sujet. La pub in-game reste un sujet hype! C'est rassurant. 

    Et pendant ce temps-là, ça grève, ça bloque, ça coince. Plein d'essence du scooter fait. Un dimanche après-midi à Montrouge, au milieu d'automobilistes nerveux. Pendant que Christine Lagarde, Eric Woerth s'évertuent à proclamer que "tout va très bien, Madame la Marquise". Il est clair que dans les Ministères on se rend rarement soi même à la pompe. A essence. Car côté pompe à phynances, comme dirait le Père Ubu...

    Séance de cinéma: The Social Network. Mark Zuckerberg n'est pas sympathique. Son avatar cinématographique du moins. Il est amusant de voir la capacité d'Hollywood de restituer avec talent une histoire aussi récente. Je n'ose pas imaginer un film des frères Dardennes ou de Manuel Poirier sur l'univers des startups françaises... Un truc à se jeter sous un train. A moins que la chose, pour faire grand public et bankable ne soit confiée à Josée Dayan, pour diffusion sur sur TF1, avec Mimie Mathy dans le rôle de Joséphine business-angel. Et Cauet dans le rôle de Loïc Le Meur. Aaargh. A part ça le film de Fincher est agréable, bien ficelé. Zuckerberg venge les nerds du monde entier. Et nous sommes tous sur Facebook.

    Thats'all all folks...

    Enjoy!

     

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • Mark Zuckerberg piégé par des paparazzi!

    Zuck.jpg

    A lire sur le site de Gawker!

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Bloc-note express N°126

    Facebook a changé. Je ne parle pas son impact sur notre Weltanschauung ou sur nos vies magnifiques, que nous exposons à l'envi, au gré de nos fantaisies, (ou parfois à "l'insu du plein gré" de certains qui  n'ont pas lu le mode d'emploi DU réseau social). En voulant actualiser mon profil, je constate les changements, les nouveaux liens qui ont été générés automatiquement vers des pages communautaires, identifiées à partir des centres d'intérêts que j'avais au préalable saisi. Nouvelles pages communautaires, dont il va falloir analyser la différence avec les anciennes pages-fan et les groupes. L'avantage est de nous maintenir en état de veille permanente. Merci Facebook, je ne suis pas prêt de passer moins de temps à te décrypter, te désosser, farfouiller dans tes entrailles tel le Docteur House. Mes filles vont encore pouvoir affirmer que je suis branché H24 sur le réseau. Enfin, c'est pour la bonne cause. ROSE.

     

    ROSE qui va bien. Qui engrange ses premiers clients. Qui se déploie. Se développe. Dans la passion et la bonne humeur.

     

    L'autre jour, mon ami Laurent J. me félicite. Comme ça, sans prévenir, sur mon mur FB. Je me rengorge. Faut dire que ce genre de nouvelle, ça vous pose un homme! Dubuc, cité dans Variety!


    dubuc Variety.jpg

    Trop fort, non! (La vérité vraie est ici!)


    A part ça... Gros kif cinématographique dimanche dernier. Green Zone de Paul Greengrass avec un Matt Damon en pleine forme. D'accord, le pitch peut paraître simpliste. Il faut une fois de plus saluer la capacité des américains à se pencher sur le passé immédiat pour en tirer des films qui n'hésitent pas à mettre les pieds dans le plat. Dire, 7 ans après, que la Guerre en Irak Part II a été déclenchée sous un prétexte totalement bidon, les soit-disant ADM (Armes de Destruction Massive) que Saddam était sensé stocker en loucedé...

     

    rock&folk.jpgA part ça... Lecture enjouée du dernier numéro de Rock & Folk. Qui ressemble de plus en plus à Mojo. Très axé sur la dimension patrimoniale do rock. Avec tout ce que le rock compte de signatures. dans les bonnes nouvelles du mois, la réédition de trois albums des Dogs, le légendaire combo garage rouennais, dont le classieux Too Much Class For The Neighbourhood. Et une chronique de Marc Zermati. Que demande le peuple? Pas grand chose sinon le passage à l'ère numérique. Non mais c'est vrai, n'en déplaise à Eudeline dans sa croisade anti-mp3, deezer & co. Le rock ça se vit, ça se voit, ça s'écoute. Ca se lit aussi, mais ça on le fait déjà depuis la naissance du magazine en 1966. Bon, les gars, si vous cherchez une agence, contactez moi!!! PhilMan, si entre deux sessions de la NS, tu as 15 minutes, on en parle!


    Enjoy!

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 1 commentaire
  • Geek, tests et beta tests...

    Entre rédaction de livre, création d'entreprise et rock'n'roll, le geek s'était mis en sommeil... Du moins en apparence. Car l'heure du beta test a sonné à nouveau...Et du test aussi.

    grabbit.jpgEn termes de beta, et beta privées... Silentale, et Grabbit, qui partagent des territoires similaires. Ceux de l'agrégation des différents flux de communication auxquels nous sommes abonnés ou auxquels nous contribuons. Agréger en un même lieux Twitter, Facebook, LinkedIn, des comptes mail (Gmail entre autres), des flux rss, des carnets d'adresse, dédupliquer les carnets d'adresses. Pouvoir en temps réel contacter tous le monde quelle que soit le device sur lequel il est joignable. La palme à Silentale pour la fluidité et l'ergonomie. Grabbit est encore instable et un peu lent, mais progresse à grand pas.silentale.jpg

    Et pendant ce temps Seesmic se développe. Sesmic Web, Seesmic Desktop. A chaque lieu, à chaque device son mode d'accès à son ou ses comptes Twitter. L'avantage de Seesmic Web, rien àseesmic.jpginstaller et la possibilité d'accéder à Twitter de n'importe quel ordinateur. Sesmic Desktop est un bon client Twitter qui permet de suivre plusieurs comptes Twitter, les updates de Facebook. Et d'effectuer une veille par mots-clé sur Twitter. Pourquoi pas encore d'application sur iPhone? Seesmic s'est focalisé sur Android. Loic, que fais-tu?

    Côté applications pour iPhone, le meilleur client Twitter à ce jour est Twitterific, qui permet de suivre plusieurs comptes, et de faire de la veille. Côté rapidité et ergonomie, j'ai un petit faible pour Echofon, qui hélas ne permet de suivre qu'un seul compte.twitterific.jpg

    foursquare.jpgQue penser de Foursquare? Une petite merveille en termes de géolocalisation. Une approche incentive qui transforme votre vie quotidienne en compétition avec vos contacts directs sur Foursquare... A ce jour je suis le "Mayor" de 4 ou 5 endroits de mon quartier que je fréquente, ou à côté desquels je suis passé plusieurs fois et ai effectué le "check-in" de rigueur. A voir si l'outil sera purement egocastique (ma vie, mon oeuvre à chaque minute) ou permettra de mobiliser des communautés d'utilisateurs... Bref de passer en mode contact IRL.

    Quelques nouveautés sur le front de l'iPhone, une tendance à rassembler les carnets d'adresses. L'appli Facebook synchronisable avec le carnet d'adresse. LinkedIn permettant d'y ajouter tous vos nouveaux contacts.

    Et pour faire la synthèse, Gmail qui propose une fonction de dédoublonnage des contacts. Que du bonheur!

    teambox.jpgDans le domaine des outils collaboratifs, test enthousiaste de Teambox, qui agrège à la fois des fonctions gestion de projet, chat façon Twitter et communautés de pratique. La start-up basée à Barcelone va lancer prochainement une version payante plus élaborée. A suivre.

    Que penser de Google Buzz? Objectivement, rien. Je n'arrive pas à en trouver une utilisation pratique. Un peu comme Friendfeed. De l'info, trop d'info, pas de tri. Fausse bonne idée comme Google? Quelqu'un a-t-il des nouvelles de Google Wave, une fois la hype totalement retombée? Produits pas finis, à la valeur d'usage pas claire faute d'une promesse claire? Google nous avait habitué à des outils tellement simples que ces usines à gaz...

    Voili-voila.

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire