Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

duo jatekok

  • Interview Express : le Duo Jatekok

    C'est l'histoire pas banale de deux pianistes classiques, Adélaïde Panaget et Naïri Badal, prêtes à un parcours classique dans l'univers feutré du classique. Bien sûr elles s'autorisent quelques incursions dans des univers connexes, n'hésitant pas à faire le crossover entre Ravel ou Bizet et le hip hop. Sans pour autant en faire une religion. En 2017, elles se retrouvent sur scène dans les Arènes de Nîmes en ouverture d'un concert de Rammstein, transformant le lieu en karaoke géant. Deux ans plus tard, les Allemands leurs proposent de faire la première partie de leur tournée des stades, 30 dates dans toute l'Europe. Étonnant, non? aurait dit Monsieur Cyclopède. Till Lindemann et ses collègues sont du genre facétieux. Un peu de douceur dans ce monde de brutes. 45 minutes de Rammstein au piano pour préparer les esprits au déchaînement métallique et pyrotechnique qui suit. Et ça marche. Pour l'avoir expérimenté fin juin dans l'Arena de Paris la Défense, un concert de Rammstein est une expérience mystique. Sonore. Et calorifique. Le public est d'abord surpris par le duo, et adhère rapidement à l'expérience. Cerise sur le gateau, Kirsche auf dem Kuchen devrais-je dire (pas sûr que ce soit la traduction idoine), le Duo Jatekok accompagne les 6 membres du groupe en rappel sur Engel. Et là, tu as les poils. Grand moment. 

    J'ai soumis Adélaïde et Naïri à l'Interview Express. A lire!

    (Crédit photo : ©️ Thibault Stipal)

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Interview express, Musiques 0 commentaire