Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dsk

  • Bloc-note express N°173

    the wall, roger waters, bercyCe soir, je vais voir The Wall à Bercy. Même si Roger Waters n'est pas a priori un garçon sympathique. Même si mon préféré était David Gilmour et ce son unique de guitare. The Wall... Je connais les lyrics presque par coeur. Un pur mythe. Ce n'était pas prévu. Ce n'en est que meilleur! Parce que ça, va être grandiose. Parce que je serai dans la fosse avec des potes. Parce que je vais connaître le grand frisson sur Comfortably Numb, Run Like Hell, Young Lust, The Thin Ice, Mother... Another Brick in the Wall Part I, II, III... Parce que... Je vous raconterai.

    En attendant, j'ai écouté le dernier album de Moby. Agréable comme musique d'ambiance. Sans surprises pour l'oreille. Moby décline la formule initiée en 2000 avec Play. Ni mieux, ni moins bien. Pareil. Plutôt mieux que ces deux ou trois précédents albums, sans plus. Service minimum, pour génériques d'émission télé, ou de pub. Juste plaisant. 

    la défense lincoln, michael connellyPour comprendre le système judiciaire américain, allez voir La Défense Lincoln, thriller avec Matthew McConaughey, d'après Michael Connelly. Vous comprendrez mieux les enjeux de la procédure à l'encontre de DSK. 

    Pour en finir avec DSK, du moins icitte, une réflexion au passage... J'avais écrit un bref plaidoyer pour le droit au candidats de gôche à avoir de la thune. C'était l'histoire de la Porsche. Rappelez vous!  A long, long time ago in a far away galaxy... Avant les évènements. Depuis, les détails du loyer du petit pied à terre de Tribeca me plongent dans une certaine perplexité... Un peu too much, non, cet étalage de fric? Qui rend d'ailleurs le normal François Hollande, candidat normal à la Présidence normale, tellement normal qu'il en devient normalement terne. Certes, l'heure n'est pas au glamour ni au rêve, mais tant de normalité rend la normalité déprimante... Il va falloir faire open bar ou organiser les meetings au moment de l'happy hour...

    Lectures en cours, "Game-based Marketing" de Gabe Zicherman et Joselin Linder. De quoi élargir ma Weltanschauung, et enrichir mes convictions quant à la pertinence du jeu dans la communication et le marketing.

    A part ça... Ma fille N°1 a passé son permis de conduire avec succès! Raaah lovely! Je lui dédie ma note sur Zombie Driver, ah ah! ^^

    A part ça...

    Rien.

    Bonne semaine!

    Enjoy! 

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • Bloc-note express N°172

    Terrence Malick m'a tuer. D'ennui. Tree of Life a ruiné mon dimanche. Pas tant que ça mais quand même. Il faisait beau. Et en plus il a eu la Palme d'Or. Gargl!

    DSK avait ruiné mon dimanche précédent. Pas tant que ça non plus. Y'a pas mort d'homme, comme dirait Dany, le héros allumé de Mes Meilleurs Copains (Jean-Marie Poiré, feat. Jean-Pierre Darroussin).

    La semaine de mes 47 ans, je conférençais joyeusement à l'IUT de Cergy Pontoise, à propos de médias sociaux et animation communautaire. Un grand bravo aux étudiantes de licence pro CPNM pour la qualité de l'organisation. Et pour les rencontres, discussions et débats.

    Hier soir c'était rock'n'roll, tendance stoner. QOTSA à l'Olympia. Le rocker se réjouissait d'avance, il n'a pas été déçu. Article à venir. Pour résumer, c'était cosmique comme un bon film de Terrence Malick sous speed avec le son à donf'!

    A part ça, e-G8. Pas reçu le carton d'invitation. Pourtant un keynote de Mark Zuckerberg, wow! Dommage qu'Alain Minc soit aussi dans la liste des participants à l'une des tables-rondes... Ah oui, mais on est en France, j'oubliais...

    Allez, bonne semaine!

    Enjoy!


    Envoyé de mon iPad

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 4 commentaires
  • Babysittor vs Penetrator, le match n'aura pas lieu

    A franchement parler, je vais gerber... Et ça ne sera pas dû à ma grossesse, nerveuse ou pas... Concours de circonstances, télescopage... Tu vois le mal partout me dira-t-on. N'empêche que les deux informations mises en parallèle sont intéressantes. Le retour de la droite morale, Sarko 2 dans le rôle du futur jeune papa, épanoui, rassurant. La rédemption au fond du berceau. Et l'effondrement de la gauche consubstantiellement morale, avec la descentes aux Enfers du méchant réputé partouzeur, puni par là où il a péché. On va en bouffer de la guimauve. En termes de storytelling, un sans faute. Bien sûr, la foule des courtisans et beaux esprits balaieront d'un revers de manche les commentaires amusés, de ceux qui oseront émettre l'idée, comme je le fais icite, que cette belle histoire tombe à pic. Un peu comme l'élimination de Ben Laden pour l'ami Barack. Sacrés français à la mémoire si courte. Le bébé Sarko, l'annonce par Pal, l'ami Pal, le père rebelle attendri. Trop mignon, comme du René la Taupe. Trop Kawai, comme du Hello Kitty! Babysittor a niqué Penetrator.

    sarko, carla, bébé, babysittorpenetrator, dsk

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire
  • Bloc-note express N°171 - Spécial DSK

    Bloc-note décalé pour cause de DSKahneries. A franchement parler, à l'heure où je rédige ce billet, je suis ennuyé, emmerdé même. Parce que présomption d'innocence ou pas, il reste en taule le gars. J'aurais préféré croire à la théorie du complot, ourdi par des officines occultes, oeuvrant pour des adversaires politiques de droite comme de gauche. Un scénario machiavélique comme sur HBO, comme à Hollywood. Du lourd, du qui vous tient éveillé pendant une saison, 24 épisodes durant. La vraie-fausse femme de ménage, rétribuée pour compromettre le seul candidat d'envergure internationale, etc., etc. Un DSK sortant grandi de l'épreuve, soutenu par son épouse, ayant ressorti pour l'occasion ses sémillants pulls angora qui firent fantasmer des cohortes de puceaux des années 80 en pleine initiation politique. Bref, un scénar de blockbuster.

    Que nenni... L'affaire commence à puer. Avec du cliffhanger minable comme l'alibi à deux balles, le refus de la libération sous caution, et que sais-je encore. Sans parler des révélations de la mère socialiste de l'écrivaine inconnue Tristane Banon, resurgissant fort opportunément quand le violeur présumé n'a potentiellement plus d'avenir politique, donc plus de bonbecs et récompenses à distribuer dans un avenir proche.

    Si DSK s'est réellement compromis dans une sale histoire de cul, vae victis. La Roche Tarpéienne, le Capitale, et tout le toutim. S'il s'en sort et démonte une machiavélique manipulation, chapeau l'artiste. Mais au fond de mon for intérieur, j'aurais toujours comme un doute. Et mes toutes dernières illusions quant à la gauche morale se seront définitivement évanouies. La droite morale, elle, n'existe plus depuis la disparition du Grand Charles. D'ailleurs, personne ne revendique de posture morale à droite, non? Ca a le mérite d'être clair. Comme le chante le délicieux Didier Super, en choeur avec Laurent Wauquiez, "Y'en a marre des pau-vreuh!". On s'en branle grave, finalement. On s'endurcit. Cynique on devient. Désabusé aussi.

    Les crétins du PS ont sérieusement intérêt à se ressaisir, à ne pas nous ressortir les antiennes habituelles. Mais j'ai un doute, et je me vois déjà en mai 2012, avoir à voter Sarko en gerbant dans l'isoloir, juste pour éviter le cauchemar Le Pen. Fuck!

    Enjoy!



    Envoyé de mon iPad

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 2 commentaires
  • Faites pas chier DSK!

    Non mais je rêve, c'est quoi ces postures idéologiques de gôche à la con, hein? On reproche à Pierre Bergé d'être blindé et de se prétendre de gôche? On reproche à Mathieu Pigasse d'en faire de même? Qui a cru à la fable de la 2CV de Laurent Fabius quand il était Premier Ministre? On s'est interrogé sur le patrimoine du Grand Homme de Solutré?
    DSK veut rouler en Panamera, qu'elle soit à lui ou non, so what? C'est un débat de fond, ça? Et aux Etats-Unis, les POTUS, ils sont au RSA?
    Ce rapport malsain du français au fric est insupportable. Avoir de la thune, c'est un problème? On accepte bien que le connard moyen qui tape dans un ballon, avec 50 mots à son vocabulaire, gagne quelques milliers de smic par mois, et roule Lamborghini ou autre machin bling-bling...
    Evidemment, quand on ressort cette vidéo de François Hollande et son charisme de moule marinière annonçant qu'il n'aime pas les riches, on peut s'inquiéter quant à la propension du PS de mettre en place une jolie machine à perdre... Crétins!


    "Je n'aime pas les riches" F-Hollande par dindong

    Enjoy!

    Lien permanent 4 commentaires