Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cowboys fringants

  • Bloc-note express N°113 - Rétrospective 2009

    Intro: Ooooops! Arrrgh! Gasp! Sob! Burp!

    terre.jpgQuelle année! 2009, année à oublier? Non, pas d'oubli. Une année structurante. L'année qui rend plus fort. Il y a dix ans, nous abordions le 21ème siècle pleins d'espoir en ce qui ressemblait à une date de science-fiction. L'an 2000... Quelle blague! Le 11 septembre a été le catalyseur d'une régression. La fin de la Guerre Froide dont la chute du Mur de Berlin avait été l'un des temps forts, nous avait rempli d'espoir, d'optimisme. Un monde meilleur. Quelle blague! Exacerbation des tensions géopolitiques, religieuses, ethniques... Choc des civilisations, identité nationale, nationalisme... Sur fond de réchauffement climatique, d'empreinte carbone, d'Afrique qui sombre, de zones tribales à feu et à sang...

    Cool! Pour peu on rejoindrait Alejandro Iñarritu et son pessimisme... Rappelez-vous les derniers mots de Babel. La dédicace du film (je cite de mémoire): "To my children, my light in this world of darkness". En signature du film. Le truc plombant. Monde de ténèbres... On n'en est pas là, quoique. Monde pas facile, même pour les traders, les évadés fiscaux, les secrétaires d'Etat à la famille ou les Présidentes de Conseil Régional de Poitou-Charentes...

    Comment sera 2010? On a survécu à la grippe H1N1, survivrons-nous aux Régionales? Encore presque 3 mois de manoeuvres électorales, coups bas, trahisons, insinuations... Rien que d'y penser... Le citoyen (ma pomme) s'interroge. Irai-je voter cette fois? Pour qui? Même le vote "contre" n'est pas chose aisée. Projetons nous en avril. On ne se découvre pas d'un fil, c'est l'usage. La sagesse populaire et ancestrale. Mais keskonfait? Quand je lis l'estimable Eric Le Boucher qui m'annonce dans Slate le déclin de la France et de l'Europe, je flippe un peu... Plus le temps d'apprendre le chinois. On repense à Souchon, qui il y a des siècles chantait "On avance, on avance, tu vois pas tout c'qu'on dépense. On n'a pas assez d'essence pour faire la route dans l'autre sens"... Clairvoyance?

    L'homme est un roseau pensant. Bon vieux Blaise Pascal. Du roseau, nous garderons la souplesse. Nous lorgnerons du côté de La Fontaine. Des chênes déracinés. Quand les roseaux sont couchés par les vents, couchés pour mieux se relever. Get up, stand up! Don't give up the fight! Merci Bob!

    Outro: Allez, on s'écoute une toune des Cowboys Fringants... Chêne et roseau... Puisqu'on en parle.

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 4 commentaires
  • Bloc-note express N°107

    Yargl! La vie du consultant... Toujours sur la brêche... No kidding! Une fois la reco rendue, un brief, tiens même, deux briefs avec la même date de remise de reco... Genre du vendredi pour le mardi matin! L'avenir appartenant à ceux qui se lèvent tôt et dorment vite, let the good times roll! Roll my chicken et tout le toutim! L'impression de vivre une nouvelle vie, une renaissance professionnelle! La continuité d'activité, ne pas dormir!

    Sauf quand Anelka marque un but un samedi soir... Bon, épisode peu glorieux! Au moins 30 minutes de sommeil du juste devant France-Eire... Bercé par les commentaires de l'innénarrable Thierry Rolland. Séquence naphtaline! ;-) Je l'avoue donc, je n'ai pas vibré avec les Bleus... Faut dire, faut dire qu'après l'engagement physique constaté lors de France-Afrique du Sud la veille au soir, les gesticulations des footeux sont moins excitantes... Le foot est filmé de loin, il y a du vide sur le terrain. OK, les équipes de rugby comptent 4 joueurs de plus, soit 8 gusses mastoc de plus sur le terrain. N'empêche que le rugby est filmé de plus près, pour mieux sentir les impacts, la hargne, la sueur et parfois le sang.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • Dans mon iPod ce weekend...

    Triple dose et bonus pour un weekend de trois jours...

    D'abord, Don Henley... "Boys of Summer"... Je ne sais pas pourquoi, l'autre jour, à donf' sur mon scoot, le long des quais du côté de l'Ile Saint Louis, il faisait beau... Et l'air de Boys of Summer m'est revenu en tête...

    Les Cowboys Fringants encore... Je deviens monomaniaque... Chris'! Un groupe qui allie pêche, bonne humeur, messages politiques sur fond de country-folk... Euphorisant... Qui a dit que la langue française ne rockait pas? "En Berne" et "Le Gars de la Compagnie"...

    Arcade Fire... Un vieux crush... Qu'il faut réécouter de temps à autre en attendant un nouvel album... "Intervention" et "My Body is a Cage"...

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 2 commentaires