Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

zenith - Page 2

  • Zenith

    c598cd841aa695a0a006ea8f5c56d188.jpgJ'y étais, donc. Au Zenith, jeudi soir. Un peu Tintin reporter, un peu Candide au meeting... La dernière fois, c'était pour le concert de La Grande Sophie... avec mes filles... Donc, un premier meeting... Champagne!!! Je ne portais pas mes chaussettes oranges de la maison Socksbox... J'y étais tel le Huron de Voltaire. Pas totalement par hasard non plus. Mais avec l'oeil ouvert et la curiosité du nouveau venu qui, à l'instar des collégiens le jour de la rentrée scolaire dans un nouvel établissement se demande  quand même s'il est bien à sa place et s'il va se faire de nouveaux copains. Pas de teeshirt orange. Costard. La classe naturelle du mec qui sort du bureau. Pas de marchands de merguez à l'extérieur. Aucun risque pour l'intégrité olfactive dudit costard. Au moins 35°C devant la scène. Et le concert meeting n'a pas commencé. On échange les souvenirs de concerts avec X. et Y. présents aussi icitte (Pas de nom en vertu de l'article 9 du Code Civil, le plus beau leg de Napoléon 1er au show biz...)... Ola dans les gradins. Première partie. Les djeunz, les militants, les nouveaux. Deuxième partie. Les candidats, militants, société civile, pros et amateurs. Troisième partie, Bruce Springsteen... Non... Je déraille. MC Baïroo and the MoDem Posse. J'ai pas tout vu. Appelé ailleurs par des obligations familiales, Tintin Candide sort du Zenith, enfourche son tonnerre mécanique et disparait dans la pampa. Fondu au noir. Cut. Générique de fin. Applaudissements.
     
     
     
     
    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:

    Lien permanent
  • Bloc-note express

    Hier soir, MoDem au Zenith. Dans la fosse. Des djeunz, parmi lesquels on sent poindre chez certain l'étoffe des futurs politiciens. Salle pleine, comme les soirs de concert. Arcade Fire en bande-son des clips de témoignage des sympathisants, "Neighborhood"... Du bon goût ;-)

    Ce matin, visite de l'Assemblée Nationale... Mr Dubuc accompagne une sortie de la classe de sa fille (abnégation et courage nécessaires!)... L'occasion de découvrir le Palais Bourbon...

    Bientôt la révélation Big Tool... Il me l'a promis...  Vaguement une idée du concept... Mais très vague...

    Conseil de surveillance au Monde aujourd'hui... Suspense, suspense...

    Et weekend sans ordinateur, dans le sud... Et lundi vacances. Désolé Jean-Pierre, je prends mon lundi de Pentecôte... L'école publique, laïque et républicaine étant fermée, il faut bien rester auprès de ses enfants, non?...

    Lien permanent
  • Lundi, c'est ravioli

    Thème récurrent... la détestation du lundi, journée désynchronisée, hachée de réunions, co-dir, à faire regretter la douce chaleur de la couette du dimanche matin.
    Pour commencer la semaine, un hymne... "I don't like Mondays", The Boomtown Rats, groupe oublié des 80s, mené par Saint Bob Geldof. Lyrics, ici, pour les amateurs...
     


    Hier après-midi à Longchamp, Dimanche au galop, une manifestation organisée par France Galop, avec poneys, goûters, animations et courses hippiques... je ne connaissais pas l'atmosphère des champs de course. Etonnante, amusante, prenante... Les enfants se piquent au jeu, on parie, on s'initie aux subtilités du pronostic... On s'excite dans la dernière ligne droite. Les petits pleurent, l'As a lamentablement échoué...
     
    Restonsdans le domaine sportif... La campagne prend corps dans la 10ème circonscription des Hauts de Seine. Le site de campagne du candidat Ginisty est opérationnel. Les tracteurs tractent, les militants militent. A écouter les éditorialistes ce matin, à peine réveillé, entre douche et grille-pain (pas les deux ensemble, qu'on se rassure, c'est une métaphore...), pénible sentiment que c'est reparti pour un tour...après à peine 15 jours de break... Vague impression que l'ouverture promise par la composition du gouvernement est une belle manoeuvre électorale. Un peu cousu de fil blanc, mais comme disent les ténors du marketing politique depuis plus de 70 ans, plus c'est gros, plus ça passe... Un p'tit tour au Zenith jeudi soir tout de même...
     
    Miracle tout de même... aujourd'hui commence une semaine complète...  
     
     

    Lien permanent