Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dye Crap, l'esprit punk

On en reparlera avec une interview à venir très bientôt. Arrêtons nous d'ores et déjà sur le single de Dye Crap, un quatuor rouennais dans la plus pure tradition des branleurs punks postés sur leurs planches de skate, la musique à fond. Un premier titre prometteur, "The Shits", qui sort aujourd'hui, prélude à un album qui réjouira nos esgourdes engourdies par des mois de confinement... The Shits, c'est joyeux. C'est lumineux. C'est foutraque. De quoi encaisser dans la joie (j'exagère un peu pour l'effet dramatique) l'annonce de Dame Bachelot pour qui le festival, c'est un truc de gens chics, vissés sur leurs chaises et applaudissant d'une main molle des artistes délicats, et sans doute subventionnés. Bref, l'antithèse absolue du public rock qui aime la sueur, la bière, le stupre et les oreilles qui saignent.


 

Catégories : Découvertes, Musiques Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel