Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voyager avec Orouni

Tout ferme ou va fermer. Le ciel d'octobre est gris et lourd. La moitié des visages est camouflée par un masque. Les espaces de rassemblements festifs sont provisoirement condamnés. 

Comme une impression de tomber dans un puits sans fond, de plonger dans des ténèbres sans issue. Couper la radio. Fermer Twitter. Fuir les débats des chaînes d'info en continu. Lire. essayer de renouer avec la beauté des choses.

A commencer par la combinaison d'une mélodie et d'images d'évasion. Voyager avec Orouni sur les routes de Corse. Prendre sa dose de ciel bleu. Merci!


Catégories : Musiques Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel