Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Interview Express : The Celtic Social Club

Comment rester indifférent à un groupe qui vous interpelle en vous envoyant un morceau intitulé "Remember Joe Strummer"? Et dont les sonorités évoquent Clash ou les Pogues... Je ne pouvais passer à côté. Joe Strummer fut l'un des héros de mon adolescence, mythe de l'intégrité rock'n'roll. The Clash étant inscrit au plus haut de mon Panthéon personnel. Quant aux Pogues et dérivés, imbibés de whiskey et de bière, ils ont représenté une musique à la fois grave et festive. Plongée dans les racines de la musique populaire avec fifres, accordéons et tambourins (qui ont des noms que j'ai la flemme d'aller rechercher sur les Internets), guitares agressives et cordes vocales travaillées à la fumée des clopes et rincées aux alcools forts.

Il y a de ça dans The Celtic Social Club, qui entretient la flamme d'un rock habité. Pas le machin aseptisé délivré au cordeau par des fonctionnaires de la musique venus relever les compteurs. 

J'ai soumis Manu Masko, batteur et fondateur du groupe à l'Interview express. Il nous livre tout ou presque! Enjoy!

1. Si tu ne devais ne garder qu’un seul album de toute ta discothèque ?

"The Wall" PINK FLOYD. C’est la bible. Non négociable.

2. Si tu ne devais garder qu’une seule chanson ?

“Bridge  Over Troubled Water" SIMON AND GARFUNKEL. Classe absolue.

3. Le truc le plus inavouable caché dans ton iPod (iPad, collection de CDs, K7, vinyles, favoris de ta plateforme de streaming, etc.) ?

Désolé non c’est trop la honte !!! Mais promis c’est pas Michel SARDOU !

4. Le truc le plus triste - celui qui te plonge dans un abîme insondable de tristesse ?

« Nothing Compares To you » par  Jimmy SCOTT. Il ne procure pas une tristesse car je suis un inlassable optimiste non triste, mais une mélancolie pour sûr.

5. Le truc le plus joyeux - qui te donne la patate et que tu écoutes systématiquement pour te rebooster ?

« Heroes » de David BOWIE. Il donne vraiment de l’allant.

6. Le morceau que tu ne peux plus écouter ?

« Ca c’est vraiment toi » de TELEPHONE. TROP TROP TROP !!!

7. Le morceau ou l’artiste que tu zappes systématiquement ?

DALIDA « Parole, parole » … AU SECOURS !!!!! Surtout quand  Alain DELON s’y met lui aussi. Oulala… impossible. Pour moi le summum du mauvais goût.

8. Idole absolue - s’il n’en reste qu’un ?

J’hésite en Jean Pierre RAFFARIN et Jean François COPE mais finalement je vais choisir Bob MARLEY.

9. Kim Jong-un ou Kim Kardashian (ou Kim Wilde, Kim Basinger, Kim Deal, Kim Dotcom, Kim Fowley, etc.) ?

Kim CARNES. Quelle voix dans « Bette Davies Eyes ».

10. Ton objet-culte, ton doudou ?

Mon téléphone portable avec ses oreillettes. Je sais c’est très mal.

11. Drogue préférée ?

Le fromage de chèvre des Deux Sèvres. Non négociable !

12. Alcool préféré ?

La bière, mais attention, dans un verre en verre! Le moment préféré pour la boire : au milieu d’un concert du Celtic Social Club quand notre stage manager nous en amène une.

13. Tes premiers mots en tant que Miss France ?

"Putain, un an à se faire mater les fesses et les guiboles par ces gros débiles !"

14. Fuir mais où ?

Sur l’Ile de Ré avec Geneviève de FONTENAY.

15. Si tu ne devais faire qu’une seule émission de télé ou de radio ?

Eurovision. Autant faire la plus grosse non ? Par contre je décide du titre que je joue et avec qui. Faut pas déconner non plus !

16. Film culte de chez culte ?

« Vol au-dessus d’un nid de coucou » … non négociable.

17. Livre culte de chez culte ?

Je ne lis pas. Mais au pif « Le joueur d’échec » de Stéphan ZWEIG. Sublime.

18. Marc Lévy ou Guillaume Musso ?

Je ne connais pas. Ils jouent dans quelle équipe ?

19. La fin justifiant les moyens, jusqu'où es-tu prêt(e) à aller pour faire partie des 50 personnalités préférées des Français ?

Alors il faut soit gagner Rolland Garros, soit gagner la coupe du monde de foot ou être curé … désolé je passe mon tour !!!

20. Un dernier mot ?

Pourquoi il n’y a pas de question 21 ?

 

À voir live le 18 octobre au Café de la Danse (Paris).

En attendant, on se souvient de Joe Strummer!!


Catégories : Interview express, Musiques Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel