26/11/2012

Joe Strummer memories, épisode #8

London Calling, l'une des pierres angulaires du rock. Enorme. Accompagné des Mescaleros, Joe délivre une performance incroyable. Il n'a jamais aussi bien chanté. Nous sommes en 1999. 

Enjoy!

24/11/2012

The Bewitched Hands au Trianon

Un moment magique ce concert des Bewitched Hands hier soir au Trianon. Deux raisons à cela. La première: le groupe dégage quelque chose de joyeux et positif. Pas de rock'n'roll attitude façon Gallagher Brothers... Pas le genre branleurs hautains, quoi. Des mecs et une fille, naturels sur scène. Ils sont 6, dopés par 6 choristes habillés en pénitents. Les Bewitched occupent l'espace, avec queques postures de guitar hero pour Anthonin, qui mène les parties vocales. Deuxième raison: les hymnes. Les morceaux des Bewitched sont de facture classique, couplet+refrain, avec des mélodies qui marquent. Des tubes en puissance. Servis par des harmonies vocales superbes. Pas Crosby, Stills & Nash encore, mais une alchimie vocale incroyable. Les membres du groupe m'avaient prévenu quand je les avais re,contrés en septembre dernier: il fallait les voir sur scène. L'énergie est palpable, le son est gros et raffiné à la fois. Le groupe aligne jusqu'à 3 guitares sur certains titres!

Deux extraits du concert, pour le plaisir:

Enjoy!

Dans mon iPod ce weekend... New York, New York

23/11/2012

Joe Strummer memories, épisode #7

Straight to Hell et son groove d'enfer. Les plus jeunes reconnaitront le sample utilisé par Mia dans son efficace Paperplanes. Les plus anciens se rassureront en se disant que Joe Strummer est l'alpha d'une certaine conception du rock. Plus que le prêchi-prêcha du Sieur Bono... Pas envie de développer plus. laisser vous embarquer.

Enjoy!

19/11/2012

Joe Strummer memories, épisode #6

La dimension politique de Clash passe par des lyrics incisifs... Clampdown est un des grands moments de London Calling, avec cette belle formule: "No man born with a living soul, can be working for the clampdown". La révolte gronde, camarades... On s'amuse toujours quand on lit que Mathieu Pigasse considère Clash comme son groupe fétiche et que Les Echos l'avait même qualifié de "banquier punk"... Le rock n'est point chose sérieuse chez Lazard...

Enjoy!

10:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : the clash, joe strummer |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

No Doubt à la Mutualité

no doubtC'est bon d'être invité à un showcase privé. Ca c'est pour le personal branling. J'ai mon bracelet bleu de VIP. Je me pointe à la Mutualité. Ca faisait des années que je n'étais pas allé dans cette salle de la Rive Gauche. Même pour le concert d'adieux de Sarko en mai dernier. Non, ça devait remonter à Big Country au siècle dernier...

Mardi soir, No Doubt au programme, un showcase offert par HP et Universal. Avec toutes les huiles de la zik. Je croise Philippe Manoeuvre, lunettes noires de rigueur. Je ne vois pas Pascal Nègre. Je file au bar. Ou devrais-je dire aux bars. Car l'organisation est généreuse. Le champagne coule à flots. Test de Windows 8, sur des machines HP, exposées sur place. Pas mal. Le concert est annoncé à 21h15, puis 21h45. Installation dans la salle. Attente.

22h00, Gwen Stefani et son gang montent sur scène. Pour un show d'une heure. Les fans sont extatiques. La chanteuse peroxydée expose sont ventre plat et ses jolis abdos. Grosses montées d'énergie sur les morceaux anciens ska-punk, Sunday Morning, Just A Girl... Ce qui a toujours été étrange avec ce groupe, c'est ce passage sans transition d'une énergie punk à des morceaux plus calibrés dance, qui à mon sens, donnent une dimension étonnamment hétérogène à son répertoire.no doubt

Comment définir le groupe? Pop punk façon Offspring, Rancid? Dance façon Katy Perry? Difficile à dire. J'ai une faiblesse pour l'option pop punk. Moins pour la pop mainstream. La reprise de It's my life de Talk Talk n'est qu'un copier/coller de l'original. Mais ça plait aux teens. Etonnamment le groupe joue sur une esthétique punk bubblegum avec des crêtes, des décolorations capillaires. Quelque chose de très marketé. Pré-packagé. Prêt à consommer.

Ne boudons pas notre plaisir. C'était agréable.

Enjoy!

18/11/2012

Adele, Skyfall et autres choses

Jamais plus je ne pourrai écouter Adele chanter Skyfall sans penser à ce samedi matin. Une église. Des ados rassemblés pour accompagner l'un des leurs sur l'autre rive. La voix d'Adele, cette mélodie puissante en cet instant intense. Tragiquement beau pour un adieu.

17/11/2012

Dans mon iPod ce weekend... The Cure - Funeral Party

Sombre samedi. Partagé entre révolte, chagrin et espérance. Je n'en dirais pas plus. Je pense à eux et à la vie qui va devoir continuer. Etre à leur côté. Etre là. 

10:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

16/11/2012

Joe Strummer memories, épisode #5

The Clash, ce fut l'élargissement du registre punk basique à d'autres genres musicaux, le reggae entre autres... Cette reprise de Junior Murvin, Police & Thieves, est présente sur le tout premier album de Clash, dès 1977. Moins chaloupée, moins laidback que l'originale. Moins de soleil, plus de brumes londoniennes.

Enjoy!

12/11/2012

Joe Strummer memories, épisode #4

The Clash à la télé française, reçu par Marie-Laure Augry en 1984... La maîtrise du sujet n'est pas parfaite, le Clash de 1984 est un peu en perte de vitesse, Mick et Topper ont été virés. Joe poursuit le combat avec Paul, toujours militant, toujours engagé. L'esprit de Clash, toujours vivant. "I'm a voodoo priest, a psychiatrist" dit Joe.

Enjoy!

10:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : joe strummer, the clash |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!