Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans mon iPod ce weekend...

Ce n'est pas nouveau et pourtant ça vient de sortir... Pourquoi peut-on, 25 ans après, encore être scotché par la puissance et l'efficacité scénique d'un groupe comme The Clash? Hein? Dites-moi? Un groupe qui a vécu vite et fort, qui a sorti une poignée d'albums majeurs, dont l'inusable London Calling. Un gang qui a sû aller au delà de l'énergie brute du punk rock pour matiner sa musique de reggae, de funk, de jazz...

Le Live au Shea Stadium, enregistré en 1982, est largement meilleur que le précédent opus live sorti il y a quelques années, compilation de de séquences live de bric et de broc... Urgence, énergie, speed. Guitares incisives, comme on dit. Voix approximatives. Ni Jones, ni Strummer, ni Simonon n'ont jamais été de grands chanteurs. Mais quelle musique. Quelle alchimie. The Clash, groupe intègre qui n'a jamais cédé à la tentation si tendance de la reformation. Et puis Onc' Joe est mort à 50 ans en 2003. Restent les souvenirs intacts. Inoxydables.

 

 

technorati tags:
del.icio.us tags:
icerocket tags:
keotag tags:
Lien permanent Catégories : Musiques, Playlists 3 commentaires

Commentaires

  • Tu me le copies?

  • Je pourrais quand même ajouter "s'il te plait"!!! ah, ces ex punks!!

  • Of course, man!!!
    On se prend une bière, à la punk, et je te file l'objet du culte!!!

Les commentaires sont fermés.