Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Inrocks votent Ségo

medium_inrocks-sego.jpgMon ami et fidèle lecteur Arnolux s'est déjà énervé sur ce thème. J'apporte ma contribution... Les Inrocks de cette semaine consacrent leur Une à Ségolène. Ségolène, l'affranchie. Carrément. Affranchie de quoi? A franchi quoi? La ligne jaune? Quoi? Pourquoi? Bon, Les Inrocks se définissent comme Le News Culturel. Dont acte. On suppose que Ségo va parler de culture. Dont acte. Elle en parle. Comme Jack Lang il y a 25 ans, avec un zeste d'intermittents du spectacle pour coller à l'air du temps. Mais pour le reste, rendre la culture au peuple, etc, etc... La routine. Pôvre peuple. Lui qui s'évertue à consacrer 3h24 de ses journées à soutenir l'effort de guerre de TF1, voila qu'on veut lui coller Pascale Ferran en "prime" (prononcer "praïme")... Pas de bol.

Ségo s'exprime sur la culture. Soit. N'étant pas expert des problématiques culturelles, enfin, précisons, des problématiques administratives de la culture, je ne me prononcerais pas sur le fond.

Les Inrocks décrivent en ouverture de l'article une Ségolène rêvée. Une Ségolène de novembre 2006, fraîchement investie par le PS. "On peut ensuite noter qu'elle même et son équipe incarnent un profond renouvellement générationnel." Sylvain Bourmeau et Christian Févret, signataires de l'article ont dû être cryogénisés, soit entre 1981 et 1997, soit entre novembre et mars 2007. DSK, Fabius, Jospin, Lang... Renouvellement générationnel? Ah oui, DSK a un blog. C'est générationnel. Lang a passé un pacte faustien qui lui garantit l'éternelle jeunesse. C'est le renouvellement! ;-)

medium_inrocks-sego.2.jpg Un éclair de lucidité cependant, dans l'admiration béate: "Ségolène Royal a tellement pris le temps d'écouter qu'elle nous a donné envie de l'entendre".

Rapidement, Ségo, sa vie son oeuvre. Questions pas mordantes. On sait parfois être sympathiques aux Inrocks. Sympathies ciblées. Mais travers classique du journalisme politique à la française. Pas de questions dérangeantes. Echanges de civilités. Par exemple:

Les Inrocks: Mais pourquoi a-t-on l'impression que ce (ndlr: la culture) n'est pas un enjeu de cette campagne?

Ségolène Royal: C'est vrai que la culture intervient tard dans la campagne. Grâce à vous, nous y voila.

Cool! Nous y voila. "Les cultures urbaines sont par exemple le signe d'une vitalité réjouissante, elles ne doivent pas être ghettoïsées." Généreux. Après avoir cité Abd Al Malik et Grand Corps Malade. On se dit que sa Dream Team a regardé les Victoires de la Musique. Ou que Jack, qui y était, lui a raconté. Généreux, sympathique, incontestable. Et le service public... Pourquoi y'a pas une grande émission sur les arts plastiques? le cinéma? la littérature? (Pourquoi d'ailleurs, et cici dit en aparte, le service public produit-il la même daube que les chaînes commerciales? Avec mauvaise conscience sûrement , mais on constate que ce n'est pas TF1 qui diffuse l'Arène de France...)

Bref, on est dans le yakafaukon. Sans entrer dans le "dur"... On finance comment cette générosité? On finance comment le régime des intermittents du spectacle? On finance comment et pourquoi des films qui ne trouvent pas leur public (est-ce systématiquement la faute des distributeurs?). C'est Ségo et les Bisounours. Faut pas que la culture soit une marchandise. Certes. Mais le monde n'appartient pas aux Bisounours. Viacom ou Newscorp ne rigolent pas. Eux. Et ne passent pas leur temps à chasser les subventions en maudissant un public ingrat qui boude leurs productions par manque de goût.

Bon, Ségo a parlé de la culture, elle. Elle en a parlé. Qu'en reste-t-il? Pas grand chose. A vaincre sans péril on triomphe sans gloire. A parler de culture à des gens de gôche dans un canard de gôche, et en s'adressant aux acturs culturels plutôt eux aussi ancrés à gôche... C'est du risque zéro. C'est réconfortant. Gagnant-gagnant comme on dit, comme ellemedium_stooges.jpg dit.

Je tourne les pages de ce même numéro des Inrocks et tombe sur l'article consacré au Stooges. Et je retrouve mon magazine. Allez, les gars, ego vobis absolvo... Mais pas de propagande toutes les semaines... Je pourrais me lasser...

 

 

Lien permanent 6 commentaires

Commentaires

  • Evidemment, Sarko et Barbelivien, c'est plus difficile à caser dans leur ligne éditoriale... alors que "ségo est dans la place", ça l'fait!

  • Mon billet n'etait qu'un coup de gueule mais le tien va plus loin dans l'analyse et j'apprécie beaucoup et la partage totalement.

    Le dernier R'n F fait sa une avec Môssieur IGGY avec un super interview. D'ailleurs sur ton conseil j'ai le dernier Stooges qui méritent ben les 5 étoiles donnés par R'n F.

  • Bravo à vous mon Dubuc!

    Très bon papier (poste) et je ne dis pas cela parce que je vais voter Sarko...

    C vrai, cela n'a rien de partisan.

    Mon passage préféré : "Affranchie (...) a franchi quoi?"

    J'ai adoré.

    On sent la colère monter en vs!
    La fatigue (due - peut-être - à vos excès nocturnes de la semaine dernière qd vs vous vautriez ds un part'air (humour) de people(s!)) aurait-elle eu raison de votre résistance, votre bonne éducation, et de votre réserve naturelle?

    La coupe a été remplie par les Inrocks, symbole vivant d'un pan! de votre personnalité... Et là, on sent qu'il ne vous faut pas la faire trop longtps à vous. Vous n'allez pas vs laisser manipuler plus lgtps. Sus aux vendus! Sus aux conformistes! (Vous auriez fustigé, j'en suis sûre, un autre média qui aurait eu la même attitude avec un candidat de droite) Mais j'aime bien vs voir vous révolter contre cette gauche qui (selon moi) vous fait vous dégoûter de la gauche... Moi qui aurait tant aimé voté une fois "rose".

    Méfiez-vous, Mon Dubuc, vous êtes en train de vous affranchir...!

    Je vous taquine mon Dubuc, et franchement, à 93 ans bientôt 14, je peux me permettre de mettre en boîte. (ça c'est bien une expression des gens de mon quartier).

    De plus, je ne vous ai pas écrit depuis des lustres. Je terminai un chandail pour ma dernière arrière-petite fille, Marie-Victoire.

    Vio93du75dsle16

  • Ma Chère Violaine, heureux de vous savoir fraîche, vaillante et de retour parmi nous!!!
    Mon cher Arnolux, je vais finir par revenir à R&F!!! ;-)
    Mon cher Môsieur Resse, l'incursion de notre Sarko dans les cultures urbaines, si sympathiquement représentées à l'UMP par l'obstétricien fumeur de joints en chef mériterait que les Inrocks recueillent les positions fort intéressantes du candidat de la droite raide dans ses bottes!

  • Marie-Ségolène soutenue par les Inrock... y'a une truc qui m'a échappé ou bien ?

    Sinon, comme toi, j'ai retrouvé mon journal juste après ce papier.

  • Il y a un fort parti-pris gaucho-bobo dans les Inrocks qui me fout hors de moi... Mais je lis encore!!!!

Les commentaires sont fermés.