Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

neil young - Page 3

  • Intermède politico-musical #10

    Neil Young lors du premier Farm Aid... Festival organisé en 1985 par Wille Nelson, John Mellencamp, Dave Matthews et Neil Young pour soutenir les fermiers américains en difficulté... Hey Hey My My. Increvable Neil Young! Juste pour info, le prochain Farm Aid, c'est le 4 octobre à St Louis (Missouri). Au programme, les fondateurs plus Jason Mraz et Wilco.

     

    Enjoy!

     

    Catégories : Musiques Lien permanent
  • Bloc-note express N°73

    black ice.jpgLa semaine sera rock. Mercredi soir, AC/DC à Bercy. Jeudi soir, Ray Lamontagne à l'Alhambra. Lundi prochain, Bashung au Grand Rex.

    AC/DC, forçats du binaire, prisoners of rock'n'roll comme le chantait Neil Young. Le blues rock gras qui tache. Le hard qui sent des dessous de bras. Du brutal. Acouphènes garantis. Un classique.

    Ray Lamontagne, aux antipodes des hardeux des antipodes... Un compositeur fin, une voix voilée. Une pop moelleuse à souhait. Façon fondant au chocolat noir. Petite salle. Comment, vous ne connaissez pas encore Ray Lamontagne? Péché mortel! N'ayons pas peur des mots! Y'a de la fatwa dans l'air! L'américain est une des plus belles choses qui soit arrivées à la pop ces dix dernières années. Imaginez un Tom Waits avec une voix de velours...

    Bashung... Elevé au niveau de mythe. Quasi-trésor vivant à la japonaise.

    Et pendant ce temps-là...

    Vendredi dernier en fin d'après-midi, c'était goûter, sous l'égide d'Emery... et la caméra de M6... Le chef avait concocté quelques desserts à tomber, dont une confiture de lait, un sorbet caramel-beurre salé, un pudding, un soufflé au chocolat... Yummy! Réflexe pavlovien, j'en bave encore rien qu'à la pensée des libations passées... 5 blogueurs/euses... La bonne ambiance, les doigts dans le pot de crème au chocolat...

    Résolutions et repositionnement... Que faire d'un blog, 3 ans après son ouverture? Que faire pour retrouver l'envie? Les nouveautés ont été annoncées... Moins de voyages, nouvelle configuration professionnelle oblige... Plus de jeux vidéo... Nouvelle configuration professionnelle oblige... Il y a beaucoup à dire sur le jeu vidéo, les jeux vidéos. Et pas uniquement en tant que média. Jeux vidéo et rock'n'roll... Deux axes rédactionnels... Pierres angulaires du blog...

    Je me souviens du rock... Chaque semaine une thématique différente... Le rock est une passion, dévorante, déraisonnable. Mes maîtres es-écriture rock, Manoeuvre (celui de Rock & Folk d'avant, bien avant la Nouvelle Star), Patrick Eudeline, Philippe Garnier, Hunter S. Thompson, Yves Adrien... Ecrire sur le rock. Ecrire dans le roc. Coucher sur le papier des sensations fortes, une vibration ressentie à quelques mètres d'un Marshall hurlant... Faire ressentir la folie, la sueur qui plaque les cheveux dans les yeux, les montées d'adrénalines, le frisson qui parcours l'échine quand Angus, Eddie, Tom, David, Jimi, Stevie Ray plaquent sur le manche des accords improbables... Passée la compil' de souvenirs en vrac, Je me souviens du rock se penche sur quelques piliers de la rock culture... Affaire à suivre, je n'en dis pas plus...

    431.JPGJeux vidéo... Plongée dans les univers virtuels... Le jeu vidéo est un univers aussi riche que varié. Débordant de créativité. Les projets de mondes virtuels abondent. Les studio débordent d'énergie et de créativité. Le monde réel, le monde ancien s'effondre, les bases du capitalisme sont ébranlées, sapées par ses acteurs les plus cyniques. L'industrie de l'entertainment se porte plutôt moins mal que le secteur bancaire ou l'automobile... Pour échapper au VDM-DTC, un bon coup de "Fuck la Crise" en explorant de nouveaux horizons...

    Version épurée du blog, suppression du module Blogbang... Ce qui amputera mes revenus de 0,93 € par mois...

    Côté politic-politoc... La diatribe de Luc Besson à propos du piratage (icitte), la réponse de Maître Eolas (icitte) et une vidéo de Mozinor... Que du bonheur...

     

    Et pour le plaisir, sur le blog d'Henry Michel, un bon gros délire collectif... Si on regarde un film à l'envers... Qu'advient-il de l'histoire? A pleurer de rire! A déguster icitte!

    Enjoy!

     

     

    Lien permanent
  • Dans mon iPod ce weekend...

    A l'occasion de la sortie du premier opus des archives de Neil Young, un concert purement folk de 1968, "Sugar Moutain - Live at Canterbury House", où se succèdent morceaux devenus mythiques et ébauches de chansons à quelques mois ou années de leur enregistrement et sortie sur vinyle - un document à réserver aux monomaniaques du Loner...

    Icitte, un extrait d'émission télé américaine, où CSN & Y interprète "Down by the River"... Stills et Crosby sont minces... Young est jeune...

     

     

    Enjoy!

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:
    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent
  • Dans mon iPod ce weekend...

    Ce bon vieux Neil Young. Inoxydable. En 2006, le vieux hippie électrique montre à l'Amérique qu'il n'a pas perdu sa fibre contestataire en sortant "Living With War", galette électrifiée, chronique d'une Amérique en guerre contre le monde entier, qui envoie ses boys en Irak, lesquels reviennent peupler les jardins de pierre... Il tire à vue, peu importe la hauteur de vue, George "Dubya" Bush dans la ligne de mire...  "Let's impeach the President". Le message est clair. Et n'a pas empêché W de dormir...

    Dernière plage de l'opus: "Looking for a Leader"... Intéressant par ces lignes presque prémonitoires...

    "Someone walks among us
    And I hope he hears the call
    And maybe it's a woman
    Or a black man after all

    Yeah maybe it's Obama
    But he thinks that he's too young"

    En 2006...

    Etonnant, non...

     

    Enjoy!

    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent
  • Dans mon iPod ce weekend (Spécial Neil Young)

    Je parcours l'intégrale de Neil Young. Quelques monuments à réentendre, ou découvrir pour les non-initiés. The Loner jonglant toujours entre folk et guitares hyper saturées... Pour commencer une version live de Hey Hey My My.

    "Hey Hey My My

    Rock'n'roll is here to stay

    It's better to burn out

    Than to fade away

    My My Hey Hey"  

    Lire la suite

    Catégories : Musiques, Playlists Lien permanent