14/03/2008

Rockothèque

Le rock ça s'écoute. Certes. Mais ça se lit aussi. Car le rock c'est une histoire, riche. C'est une plongée dans l'histoire de la musique populaire. C'est le reflet de l'état d'esprit ambiant d'une époque. Le rock, ce n'est pas uniquement une horde de headbangers décérébrés, la tête dans les enceintes, les oreilles qui saignent et les neurones flingués à coup de décibels. Ce n'est pas non plus l'analyse intello sur le signifiant et la valeur du symbole... Quoique... C'est tout à la fois. Avec le rock est né le rock-critic. Le rock-critic n'a pas été seulement un pisse-copie juste capable de dire "j'aime-j'aime pô". Il y a eu des plumes de talent. Des fous qui faute de jouer d'un instrument, ou n'ayant pas été adoubés par le Diable, ont inventé une écriture... Les Charles Shaar Murray, Lester Bangs, Nick Kent, Nik Cohn... Même Philippe Manoeuvre, dans sa prime jeunesse. Aux côtés de Tom Wolfe ou Hunter S. Thompson... Pas des rock-critics à proprement parler, mais des écrivains férus de contre-culture, soucieux d'aller au delà des performances scéniques et des soli rageurs...
Peut-on encore écrire sur le rock aujourd'hui? La dématérialisation de la musique et la surabondance de l'offre a changé la donne. Le rock-critic a un rôle de passeur, de découvreur, de déchifreur. Il est filtre de recommandation (Chris Anderson - The Long Tail, encore et encore...) mais sa tâche est immense.
Et le rock est plus familial. Moins transgressif, voire consensuel, voire organisé, orchestré. La révolte canalisée. Marketée. 
Pour les amateurs, les fans hardcore, les curieux, une sélection de livres indispensables... Sélection courte et subjective. Volontairement. Que vous pouvez enrichir! Suggestions et commentaires bienvenus!!!
 

 

 

Un ouvrage indispensable, incontournable, une Bible, sinon LA Bible... Le Dictionnaire du Rock de Michka Assayas (Bouquins). Subjectif, parfois surprenant, mais très documenté, très riche. Publié en 1999, il mériterait un enrichissement, mais reste une somme impressionnante. A acquérir immédiatement pour qui s'intéresse à la musique.

L'Envers du Rock de Nick Kent (Austral), articles et interviews, des Stones aux Beach Boys en passant par les Guns'n'Roses, les Happy Mondays, Iggy Pop, Sid Vicious... L'envers du décor. Truffé d'anecdotes, par un infiltré de talent. Sans complaisance, avec point de vue et parti-pris.

I Need More d'Iggy Pop. Autobiographie racontant les années Stooges de l'Iguane. Brut de fonderie comme l'écoute de Raw Power. Une vision de l'intérieur, sexe, drogue et rock'n'roll. Un zeste d'auto-complaisance, une forte dose d'authenticité. 

Je me souviens du rock'n'roll de Gilles Verlant (Actes Sud)... Sur le modèle du Je me souviens de Pérec, à la sauce rock. 500 souvenirs. Un magnifique exercice de style passionnant, mélangeant le futile et l'essentiel.  

Mort aux Ramones de Dee Dee Ramone (Le Diable Vauvert), traduit par Virginie Despentes. Vie et mort d'un groupe essentiel. Les faux frères se détestaient, mais ont cohabité pendant 25 ans, à la poursuite du succès. Sexe, drogue... beaucoup de dope et des scènes d'anthologie.

1684689209.jpgThe Mansion on the Hill de Fred Goodman... Un ouvrage indispensable jamais traduit en français et pourtant essentiel narrant la naissance du music business. Comment à la fin des années 60, les artistes et leurs agents ont pris le contrôle de leur production artistique, et ont échappé au contrôle absolu des maisons de disques qui avait prévalu pendant la décennie précédente. Les acteurs incontournables de cette période dorée, Dylan, Neil Young, Springsteen...

Autre opus majeur: Hit Men, de Fredric Dannen ou la naissance de l'industrie du1803623055.jpg hit aux Etats-Unis, depuis les années 30 jusqu'aux années disco. Encore du business, mais aussi du scandale, avec entra autres celui des payolas qui coûta sa carrière à l'un des deejays américains les plus fameux, Alan Freed. Non traduit en français, dommage!

Nightclubbing d'Alain Pacadis (Denoel)... Pacadis, le chantre des nuits parisienne des années 80. Punk, disco, dope, naufrage... Témoignage d'une époque révolue, et belle écriture.

Je pourrais aussi mentionner la bio de Jimi Hendrix par Charles Shaar Murray, il y en aurait tant d'autres... Commencez par ceux-là... et keep on rockin'!!! 

 Enjoy!