Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tf1

  • Le punk, vu par TF1 en 1977

    Document étonnant. Choc des cultures avec les Stranglers en fond sonore.


    Lien permanent Catégories : Musiques 0 commentaire
  • Bloc-note express N°84

    Demain, j'ai 45 ans. Il fait gris sur Paris. On commence à nous chauffer les oreilles avec les 40 ans de l'année érotique... Le jeu de mot de Gainsbourg (que personnellement, j'ai mis quelques années à comprendre... et pourtant... poil aux dents...) est devenu un cliché journalistique... En 69, j'ai 5 ans. L'homme marche sur la Lune. En 79, je redouble ma seconde. J'achète Rock & Folk pour la première fois. The Clash sort "London Calling". En 89, je bosse depuis un an. Le Mur de Berlin tombe. Je rencontre la future Mme Dubuc. En 99, je rentre au Monde. Je découvre Napster. Je réécoute "It's the end of the world" de REM. Ma fille N°3 naît. En 2009, je mets le pied dans le monde des start-ups. Je lis toujours Rock & Folk. Je vais voir AC/DC à Bercy. Mon iPod est bourré à bloc. Et Frank Capra me dit tous les jours que la Vie est Belle.

    Mais l'époque manque d'humour...

    Manque d'humour... Fans de la Nouvelle Star vs Môssieur Resse... Ca se passe sur LePost.fr, icitte... J'apporte mon soutien inconditionnel au camarade Resse! Hasta La Victoria Siempre! Le combat contre la connerie est une cause noble... Que diable ne pouvons-nous pas rire de tout? Le politiquement correct nous a-t-il déjà tous lobotomisés? Emasculés? Et puis, la NS, c'est un thème mineur, non? Pas de quoi, y déclencher des fatwas ou y voir une renaissance de la lutte des classes... Intellos acides contres pov'gens du peuple dont on casse le jouet...

    Manque d'humour... TF1, Hadopi, et les balances... Pas joli-joli ce mélange des genres, ce méli-mélo politico-médiatique... On a trouvé un lampistes... Fin de la polémique? Recherche de calme... Ne pas foutre de bordel avec Hadopi à 3 semaines des Européennes... D'aucuns pourraient sauter sur cette occasion pour transformer cette consultation en vote-sanction symbolique... Autant dire que j'attends avec impatience le nouveau sketch de Frédéric Lefebvre sur ce sujet... Après Bigard Bourre Bercy, Lefebvre Bourre Le Palais-Bourre-Bon... 

    Vu Caligula sur Paris Première, le machin barocco-kitsch de Tinto Brass... Pas de quoi jeter un Chrétien aux lions... Vu l'Empire des Sens, enfin un bout au milieu vers la fin...  Belle langue le japonais... Pas de quoi se faire un seppuku non plus... Pas été emballé par la sortie en DVD de Salo ou les 120 Jours de Sodome de Pasolini... Vu une fois au ciné... Le genre de truc qu'on voit une fois, histoire de dire qu'on l'a fait... Je n'y ai pas vraiment vu la parabole sur la situation politique de l'Italie des années septante, bla, bla, bla... Un conseil... Ne pas regarder après le repas... Ni avant d'ailleurs...

    Vu Romaine par moins 30 d'Agnès Obadia... Une jeune femme inconnue, la trentaine, à la caisse du cinéma, se retourne vers moi pour me demander si je ne veux pas une place gratuite. Elle a une invitation pour deux personnes. Y'a encore des gens sympas, Tabarnak!  A part ça, film charmant et plein d'humour, avec cet accent québécois délicieux. Après ma phase Cowboys Fringants, toujours en activité, Romaine en remet une couche... Le Québec, ça fait envie... Alors, mirage de l'autre rive? L'hiveeeeeer chanté par Gilles Vignault reste un répulsif puissant lorsque j'évoque en famille le sujet de la Belle Province... (par ailleurs, l'emploi du terme "chanter" en parlant de Gilles Vignault m'a toujours semblé abusif... Quel est le terme exact pour évoquer le brâme de l'orignal?)...

    Et c'est tout...

    Enfin pas tout... Le meilleur pour la fin? Ma fille N°1, 17 ans, expliquant à sa petite soeur, 9 ans, ce qu'est un préservatif, sur le ton de l'humour primesautier... "C'est comme un gant, sauf que c'est pour le zizi"... Elle va me détester grave pour avoir mentionné cette anecdote... :-)

    Enjoy!

     

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 3 commentaires
  • Bloc-note express N°43

    1967866360.jpgA TF1, la patrie reconnaissante... La commission Copé, en charge de réfléchir au financement des chaînes de servic public a finalement sorti de son chapeau la deuxième coupure, tant attendue par les chaînes privées!!! Copé l'ami de la télé, comme le dit fort justement Luciano Bosio dans son blog... Non seulement la définition de ce que doit être le Service Public n'a toujours pas été précisée, mais en plus on sent comme un flottement dans la tentative de mise en oeuvre de l'annonce surprise de Nicolas Sarkozy du 8 janvier dernier... Décréter que les chaînes publiques vivront sans publicité, pourquoi pas, à condition de savoir quelle doit être leur nature profonde. Les financer par des prélèvements sur les revenus des nouveaux médias, comme cela a été évoqué, on s'étrangle. Les financer par des prélèvements sur les recettes publicitaires des chaînes privées, au prix de l'attribution d'une seconde coupure publicitaire, on est au bord du collapsus!!! Imaginez, donner aux chaînes commerciales la possibilité d'absorber davantages de recettes, c'est ne laisser aucune chance à une reventilation des investissements publicitaires vers d'autres médias moins bien lotis. La seule explication: le renvoi d'ascenseur. A TF1, la Sarkozie reconnaissante... Beurk.
     
    1636799227.jpgSchubert... Un samedi soir, au coeur du Perche. Impromptus interprétés par une virtuose sur son piano forte... Mes goûts musicaux me portent plutôt à apprécier ce qui déchire le tympan, les guitares furieuses, les beats métronomiques, les sons saturés... Pourtant, de temps en temps le classique est un antidote surprenant. Un moment d'épure, de complexité... Un trip chamanique qui vous transporte dans des sphères inhabituelles. Détachement de l'esprit du corps. 
     
    I269711547.jpgndiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal... Impeccable. La force de Spielberg est d'avoir, presque vingt ans après le début de la saga, avoir sû rester fidèle à l'esprit du premier opus, en respectant l'évolution de ses personnages... Pour mes enfants, Indiana Jones n'évoque rien. Le film est clairement ciblé sur le public d'origine des Aventuriers de l'Arche Perdue... Il y retrouve ses repères. C'est un film de connivence. Sans surenchère d'effets, sans surjeu. Du vrai grand spectacle!
     
    Enjoy! 
     
     

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 1 commentaire
  • Hier soir j'ai regardé TF1...

    ... en prime time, en plus. Même pas un bon vieux "Droit de savoir" de deuxième partie de soirée, sur les pédophiles, les dessous de l'industrie du porno ou l'entraînement des commandos-parachutistes... Non! Une série. 3 épisodes de Dr House.
    2b4fea7eba83558ff2266e8dab60ba31.jpgLe choix de diffuser Dr House est plutôt audacieux. Loin des standards des héros estampillés TF1, les Julie Lescaux, Femme d'Honneur, etc... plutôt inconsistants dans leur banalité quotidienne franchouillarde. Le personnage central est misanthrope, cynique, odieux, mais profondément humain et cérébral. A la différence d'Urgences ou Grey's Anatomy, ou les bons sentiments, la romance l'emportent sur la médecine, à grand coups de violons, questions éthiques, cas extrêmes se bousculent. House est un scientiste. Il croit en la médecine plus qu'en Dieu. Il est le thaumaturge. Pas de compassion pour le patient. Juste une épreuve, un puzzle, un challenge. Une vraie rupture de ton par rapport aux fictions diffusées habituellement par la chaîne. Qui démontre une fois de plus la puissance de l'industrie américaine du divertissement. Force du scénario, écriture rigoureuse et imaginative, transgression des tabous. Toute tentative de rivaliser avec les séries américaines s'est avérée un échec... rappellons juste le fiasco de L'Hopital... Voire la nullité de R.I.S. Pâles avatars de personnages. Inconsistance des scénarii.
    A ce jour, à de rares exceptions près (Police District / Olivier Marchal, Hugues Pagan), la série française ne fonctionne pas, ou ne vise qu'un public tellement large que son contenu doit nécessairemlent être expurgé de tout ce qui peut fâcher, offenser une audience familiale...
    La diffusion de Dr House est-elle un simple test? Marque-t-elle une évolution des habitudes de consommation de fiction? C'est tout à l'honneur de TF1 d'avoir fait cette expérience. Un succès si l'on considère la part d'audience du premier épisode diffusé à 20h50: 26.8% soit pratiquement 7 milions de téléspectateurs!!! (source: Toute la télé)
    Enjoy! 

    Lien permanent 4 commentaires
  • 12-17

    Tout avait commencé pour le mieux. Echarpe officielle du XV de France autour du cou (modèle vintage "Tournoi des  Nations 2002"), drapeau tricolore rescapé de la Coupe du Monde de football 2006 à bout de bras, un verre de Zinfandel sur la table basse, une tarte à la tomate croustillante (merci Picard!)...
    Tout avait bien commencé. L'esprit rugby célébré par la presse, et tous les médias unanimes. La France vibrant au rythme de l'Ovalie. 
    4be891b48c143e4e9a80f1c163a04d12.jpgPremier grain de sable, une interview d'avant match de Sarko par Charles Villeneuve... Damn'it! On l'avait oublié celui-là. Sarko a aussi quelque chose à raconter sur le rugby... Le match est diffusé sur TF1. Donc Sarko... On n'est plus chez Berlusconi, on est chez Kim Jong-il. France, Corée du Nord, même combat! On s'attendrait presque à voir l'hyper-Président apparaître sur le terrain... Demi-d'ouverture? Why not? Et Cécilia? A l'éponge magique? Bref, Charles Villeneuve en profite, on ne sait pourquoi, pour rappeler qu'il est un ancien militaire, file un ballon au Grand Conducator. Cut. On passe la parole à Gilardi. Début de match. Milieu de match. Fin de match. Lisez L'Equipe pour un résumé. Revenons à TF1 et aux commentaires du duo Lacroix-Gilardi. Lacroix, ça doit être celui avé l'assent. Festival de chauvinisme et de mauvaise foi... Les Argentins sont cramés.. Ils aiment le jeu pépère... Ils sont explosés épuisés. Ils n'en peuvent plus. Ils méritent des cartons jaunes, que fait l'arbitre? Il font durer les arrêts de jeux... Etc, etc... 80 minutes. Je zappe. Pas de chance, Eurosport diffuse du tennis. Je reste chez Bouygues, retour à la maison-mère. Gros plan sur les tribunes. Arthur, Christian Clavier, nous précisent nos commentateurs avisés. Je les reconnais! Ils étaient Place de la Concorde le 6 mai dernier... Toujours cramés los Pumas... MAIS ILS MENENT!!! Et au final ils GAGNENT... Et pour des gars qui selon nos experts (?) de TF1 font traîner les arrêts de jeu... le match s'arrête au bout d'un tout petit peu plus de 81 minutes...
     
    Je remballe le kit du petit supporter.
     
    Je zappe sur Arte qui diffuse les meileurs moments du Festival Rock en Seine. Que du bon, Kings of Leon, Arcade Fire. La soirée est sauvée. Dodo. 
     
     

    Lien permanent 6 commentaires