Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

linkedin

  • Geek, tests et beta tests...

    Entre rédaction de livre, création d'entreprise et rock'n'roll, le geek s'était mis en sommeil... Du moins en apparence. Car l'heure du beta test a sonné à nouveau...Et du test aussi.

    grabbit.jpgEn termes de beta, et beta privées... Silentale, et Grabbit, qui partagent des territoires similaires. Ceux de l'agrégation des différents flux de communication auxquels nous sommes abonnés ou auxquels nous contribuons. Agréger en un même lieux Twitter, Facebook, LinkedIn, des comptes mail (Gmail entre autres), des flux rss, des carnets d'adresse, dédupliquer les carnets d'adresses. Pouvoir en temps réel contacter tous le monde quelle que soit le device sur lequel il est joignable. La palme à Silentale pour la fluidité et l'ergonomie. Grabbit est encore instable et un peu lent, mais progresse à grand pas.silentale.jpg

    Et pendant ce temps Seesmic se développe. Sesmic Web, Seesmic Desktop. A chaque lieu, à chaque device son mode d'accès à son ou ses comptes Twitter. L'avantage de Seesmic Web, rien àseesmic.jpginstaller et la possibilité d'accéder à Twitter de n'importe quel ordinateur. Sesmic Desktop est un bon client Twitter qui permet de suivre plusieurs comptes Twitter, les updates de Facebook. Et d'effectuer une veille par mots-clé sur Twitter. Pourquoi pas encore d'application sur iPhone? Seesmic s'est focalisé sur Android. Loic, que fais-tu?

    Côté applications pour iPhone, le meilleur client Twitter à ce jour est Twitterific, qui permet de suivre plusieurs comptes, et de faire de la veille. Côté rapidité et ergonomie, j'ai un petit faible pour Echofon, qui hélas ne permet de suivre qu'un seul compte.twitterific.jpg

    foursquare.jpgQue penser de Foursquare? Une petite merveille en termes de géolocalisation. Une approche incentive qui transforme votre vie quotidienne en compétition avec vos contacts directs sur Foursquare... A ce jour je suis le "Mayor" de 4 ou 5 endroits de mon quartier que je fréquente, ou à côté desquels je suis passé plusieurs fois et ai effectué le "check-in" de rigueur. A voir si l'outil sera purement egocastique (ma vie, mon oeuvre à chaque minute) ou permettra de mobiliser des communautés d'utilisateurs... Bref de passer en mode contact IRL.

    Quelques nouveautés sur le front de l'iPhone, une tendance à rassembler les carnets d'adresses. L'appli Facebook synchronisable avec le carnet d'adresse. LinkedIn permettant d'y ajouter tous vos nouveaux contacts.

    Et pour faire la synthèse, Gmail qui propose une fonction de dédoublonnage des contacts. Que du bonheur!

    teambox.jpgDans le domaine des outils collaboratifs, test enthousiaste de Teambox, qui agrège à la fois des fonctions gestion de projet, chat façon Twitter et communautés de pratique. La start-up basée à Barcelone va lancer prochainement une version payante plus élaborée. A suivre.

    Que penser de Google Buzz? Objectivement, rien. Je n'arrive pas à en trouver une utilisation pratique. Un peu comme Friendfeed. De l'info, trop d'info, pas de tri. Fausse bonne idée comme Google? Quelqu'un a-t-il des nouvelles de Google Wave, une fois la hype totalement retombée? Produits pas finis, à la valeur d'usage pas claire faute d'une promesse claire? Google nous avait habitué à des outils tellement simples que ces usines à gaz...

    Voili-voila.

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire
  • Le point sur les réseaux sociaux

    reseau.jpgJe m'interrogeais ici même il y a deux ans sur les réseaux sociaux dont nous faisions partie... Réseaux professionnels, ludiques, fun ou pas, utiles ou futiles, tribaux, les qualificatifs sont nombreux... Le réseau est incontournable. Il est générateur de contacts, de liens. Il contribue à l'établissement de notre identité numérique. Lieu d'échange, agora, lieu de spam pour certains, le réseau, les réseaux sont incontournables. Nombreux. Les résaeux sociaux ont évolué vers l'échange. Il est intéressant de constater que les LinkedIn et Viadeo ont introduit des éléments qui ont fait le succès de Facebook, avec plus ou moins de bonheur... Autant le statut Facebook incite au lol, à la déclaration pataphysique, surréaliste ou oulipienne, autant sa légitimité est plus discutable sur un LinkedIn... Votre réseau professionnel est moins enclin à prendre connaissance en temps réel de votre processus digestif... "12h15, je vais faire caca", est certes porteur de sens, voire d'un certain humour... Schmolldu, DAF de la Socoplastec, spécialiste de l'extrusion plastique, trouvera ça limite...

    (Illustration: Flickr-Martin Canchola -(DR) )

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Réseaux sociaux... Et vous, où en êtes vous?

    377942729.jpgFaisons le point sur les réseaux sociaux. Les avatars de Second Life n'ont pas survécu à la surmédiatisation. Médiatisation probablement supérieure à l'utilisation réelle de la chose. Second Life et sa part de fantasme. La vie virtuelle. L'utilisation de vrai argent dans une économie réelle dans un monde virtuel... Et puis? Je n'ai personnellement jamais rencontré IRL d'utilisateur de Second Life dans mon entourage, même élargi. Je connais au moins un utilisateur de World Of Warcraft (WOW), c'est un geek. C'est déjà ça... mais ça n'a rien à voir... C'était juste pour vous en parler...

    aSmallWorld... On se battait presque pour y être... Aujourd'hui, c'est presque out! Des réseaux sociaux chics et sélect avec cotisation se lancent. aSmallWorld m'a déçu. Peu interactif. Messagerie peu ergonomique. Un peu de spam, chic, 887849928.jpgcertes, mais spam quand même. Réseau se développant à petite vitesse. A moins d'être un vrai mondain peut-être? Après la phase de fantasme concernant le réseau chic qui permet de se retrouver à 3 degrés de séparation de Quentin Tarantino ou Naomi Campbell (la belle affaire...)... Une certaine déception, même après la nouvelle mise en place par le service d'un nouveau site, plus web 2.0 (si tant est que l'expression veuille encore dire quelque chose... Aujourd'hui être 2.0 après tout le monde est au mieux un signe de sortie d'une phase autiste, au pire la marque de la ringardise...). Bref, 70 amis au compteur après un an. Mode "sommeil" en permanence. Objectivement surestimé.

    204095132.jpgLinkedIn vs Viadeo... Pour être utilisateur des deux... Avantage LinkedIn. Plus international. Moins de1489206488.jpg sollicitations non désirées. Fréquenté par les chasseurs de tête. De vrais contacts professionnels par son entregent. Certes Viadeo propose des hubs, du chat, un widget... mais son ergonomie est peu agréable. les modules redimensionnables sont peu lisible. La mise en page n'est pas conviviale. L'utilisabilité s'en resent. On ne se sent pas chez soi. Un petit côté amateur est à déplorer..; Que font les développeurs? LinkedIn est beaucoup plus rigoureux. Avantage LinkedIn. Compte sur Xing, ex OpenBC, fermé. redondant. Il faut choisir. Etre sur plusieurs réseaux sociaux professionnels pourquoi pas, mais il convient de se fixer des limites... L'affaire est finalement chronophage!

    134501672.jpgPlaxo... La nouvelle version est beaucoup moins intrusive que la première qui offrait certes l'avantage de mettre à jour automatiquement votre carnet d'adresse, mais se révélait intrusif, vous communiquant en permanencee des infos aussi fondamentales que les anniversaires de tous vos contacts... La plateforme Plaxo est intéressante, bien faite, bonne ergonomie, bonne gestion des informations, mais redonde avec Facebook ou Twitter, même. Le côté "what I'm doing now" est au mieux redondant au pire inutile.

    2131489355.jpgFacebook... Ne mentionnons pas les questions qui fâchent et sont les marroniers de la presse et des ancieens médias, comme le ciblage publicitaire et l'utilisation des données privées... Concentrons-nous uniquement sur les aspects positifs et l'utilisabilité de la chose. Rappelons-le, Facebook n'est qu'un outil, puissant et polymorphe. On peut noter que les applications qui amusaient les primo-utilisateurs (les early adopters, pour parler marketing...) sont tombées en désuétude... Plus de zombies, de vampires... reste le Funwall, que j'ai personnellement désactivé... Le machin n'a de fun que le nom... Inutile de me mettre sur vos listes d'envoi, chers z'amis! Restent les groupes, plus ou moins sérieux... Quelques beaux moments de surréalisme, et des choses oulipiennes parfois. Drôles. Vraiment.

    1245211169.jpgUnyk. Invité. Essayé. Compte désactivé du fait de la redondance avec Plaxo. 

     

    Ziki... Sympathique, pas vraiment utile à l'usage.339739732.jpg

    877245135.jpg

     
    MyBlogLog... Sympathique, sans plus.

    164371053.jpg

     

    Naymz... La démarche intellectuelle est séduisante. Gérer sa réputation en ligne. Développer un réseau en gagnant des points de réputation... So what? Compte fermé après quelques semaines. Utilité?

    Un conseil: se limiter à un ou deux réseaux sociaux selon qu'on cherche des rencontres galantes, professionnelles, des amis virtuels... toujours se poser la question: qu'est-ce que je cherche? Que peut m'apporter un réseau par rapport à une problématique précise. Vérifier les conditions de fermeture des comptes. bien réfléchir aux inforations qu l'on va mettre en ligne. Un réseau social professionnel nécessitera la mise en place d'un profil vendeur. C'est une vitrine. Un réseau plus ludique permetra de se lâcher un peu plus.

    Et vous, où en êtes vous côté réseaux? N'hésitez pas à témoigner!!!

    Enjoy! 

     

    Lien permanent 5 commentaires
  • Communautarisme, tribus, pote et blogs...

    Le web 2.0 a vu l'explosion des réseaux et communautés plus ou moins virtuelles. Des communautés dont on parle, dont on s'échange les adresses, qu'on recommande à ses proches... On veut faire partie de la tribu à la mode, celle dont les médias parlent. Aujourd'hui, la hype, c'est Second Life. On peut se demander si le phénomène restera aussi attractif pour les adeptes de la première heure, alors que les médias traditionnels font quelques titres sur le phénomène virtuel et qu'il devient un fait de société presque mainstream... Cela dit, connaissez-vous beaucoup d'adeptes de Second Life dans votre entourage? J'en connais aussi peu que de Foneros...

    c57db25d7d1891d496d7c62fa38765db.jpgEt vous de quels réseaux faites-vous partie? En fouillant les profondeurs de ma boîte de réception d'e-mails, j'ai retrouvé des réseaux auxquels j'avais adhéré et que j'ai laissé en déshérence... Copains d'avant, par exemple... Ou Paris Peuplade... Ou Plaxo, OpenBC (Xing), 6nergies... Un redimensionnement des réseaux s'impose de temps en temps. Mes réseaux plus ou moins actifs: A Small World, LinkedIn, Viadeo, MyBlogLog, Ziki, FaceBook, BlogItExpress... Des réseaux professionnels, technologiques, de blogueurs...

    La théorie des 6 degrés de séparation est certes sympathique, mais n'oublions pas l'essentiel: à quoi ça sert un réseau? Il est indispensable de se poser la question de temps en temps. Comment ce réseau est-il positionné? Qu'est-ce qu'il m'apporte, qu'est-ce que j'y apporte? Histoire de ne garder que l'essentiel! Et ne pas se perdre dans le virtuel!

    Et vous? Quels sont vos réseaux? Vos communautés? Que pensez-vous de ce phénomène?

    Vous avez aimé cet article? Votez ci-dessous!

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:

    Lien permanent 5 commentaires