Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

internet

  • Internet sous surveillance

    Hadopi_Internet.jpg

    Chose vue sur le site de l'Hadopi. Dans la rubrique Hadopi Labs - notons la petite touche de modernité qui fait employer un léger anglicisme (pour donner un goût plus sucré à la chose?) - un schéma qui à mon sens est très révélateur de la vision de l'Internet telle qu'elle semble prévaloir dans les cercles du pouvoir. 

    Internet au centre du dispositif, de nombreux cercles concentriques, regroupant les autorités de régulation et de surveillance. Premier cercle, Hadopi, la Cnil, l'Arjel... Second cercle, la Présidence de la République, le Premier Ministre, les Ministères. Troisième cercle, quatrième, etc... On élargit la vision jusqu'aux autorités suprême, Ocde, Icann... La liste fait sens. La représentation pose des questions. On sent clairement qu'Internet est une préoccupation nationale au premier chef. Dans une optique de régulation. Puisque dans cette représentation des Hautes Autorités et Commissions Nationales, sont en première ligne, suivies de près par l'exécutif. 

    C'est à mon sens une vision extrêmement réductrice d'Internet. On pourrait remplacer le terme Internet par ORTF ou Minitel. On comprendrait mieux. Et c'est là la problème. Internet n'est ni l'ORTF ni le Minitel. Le schéma induit une vision d'un Internet fermé, bordé par les frontières nationales. Or Internet est une toile, un réseau transnational qui se joue, pour le meilleur et pour le pire des régulations locales. Internet n'est pas au coeur du dispositif, il en est le moteur, la trame de fond. 

    Il eût été plus honnête de mettre l'utilisateur au coeur des cercles concentriques, car c'est lui qui est dans la ligne de mire, avec comme objectif caché, un désir qu'il ne puisse, comme en Chine et autres grandes démocratie n'accéder qu'à des contenus autorisés et bienveillants pour les pouvoirs en place.

    Enjoy!

    Lien permanent 3 commentaires
  • Best of spam #1

    Au commencement, il y a ce sketch des Monty Pythons, que l'on pourra considérer au choix comme un monument d'humour british absurde, ou une monstruosité régressive et pas drôle... A commencement du commencement, il y a la vénérable maison Spam laquelle produit depuis des lustres (1937, pour être précis) un jambon en boîte, que je n'ai pas eu le bonheur de goûter. Je suis néanmoins tenté par l'expérience.

    Le spam est devenu la plaie des boîtes mails, à laquelle les multiples filtres et pièges apportent une répnse efficace, mais encore imparfaite. Le spam dans les mails, est comme le troll dans les commentaires des blogs. Un emmerdement inévitable. On fait avec. On pare à l'essentiel. Cela fait partie de l'essence de l'usage de l'Internet, avec les coups de fils interminables aux hotlines des fournisseurs d'accès.

    Lire la suite

    Lien permanent 4 commentaires
  • Live from Nice (Part 2) (Etes-vous un prosumer?)

    Exercice de futurologie... L'avenir des médias, notre avenir... Très fort!!!

    Vu cet après-midi au cours d'une conférence sur le futur des médias et la capacité des éditeurs de presse et de médias traitionnels à y faire face. Je reviendrais sur le concept de prosumer, contraction de producer et de consumer. Nous sommes des prosumers. Les marques doivent faire avec. les codes de la communication sont appelés à évoluer.

     

    Enjoy!

    Lien permanent 1 commentaire
  • Video et web

    Il produit du contenu vidéo. Il a produit aussi une synthèse très argumentée de l'avenir de la diffusion de contenu vidéo  sur Internet... Un beau sujet de réflexion, je n'aurai pas fait mieux. Ca se passe chez Vinvin, icitte.
     
    Et d'ici quleques jours, le temps de la nécessaire maturation, élevage en fût de chêne, et vinification, je reviendrai sur Joost, dont le lancement est imminent, mais aussi sur son clône, Babelgum, que je suis en train de tester... J'attends le lancement à grande échelle de Joost avec une certaine impatience, car il s'agit de la naissance d'un réel nouveau mode de consommation de contenu vidéo. Qui ne va certes pas détrôner immédiatement la puissance hégémonique de la télévision, mais qui tant du côté de l'utilisateur (quand je veux, où je veux) que de celui du producteur (faible ticket d'entrée pour créer ssa chaîne et diffuser son contenu), est promis à un bel avenir. A suivre de très très prêt... (Par ailleurs, si vous souhaitez beta-tester Joost, n'hésitez pas à vous manifester en m'envoyant un mail ou en le faisant savoir dans les commentaires ci-dessous!!!)
     
    Enjoy! 
     
    << Vous avez aimé cet article? Votez! 
     

    Lien permanent 6 commentaires
  • Communautarisme, tribus, etc... épisode 2

    En complément de la note de la semaine dernière, en plongeant dans les tréfonds du web, j'ai retrouvé des communautés auxquelles j'avais adhéré... Au même titre que trop de pub tue la pub, trop de communautés tue la communauté... MySpace... Page ouverte, jamais actualisée... Question de génération. N'étant pas leader d'un groupe de rock, je n'ai pas trouvé d'utilisation de la chose... Cela étant, interface pauvre, ergonomie misérable. MSN... Messenger présente une certaine dimension communautaire... On ne communique qu'avec ses proches, ou du moins ceux que vous avez inclu dans votre cercle de proches. Très intrusif sur le lieu de travail, même si de temps à autre il peut se substituer à un système de messagerie défaillant... Skype... Même principe... Je l'utilise assez peu mais ai pu en mesurer l'efficacité. Skyblog... Hors cible je suis... ;-) Rien à ajouter... Imeem... Communautaire puisqu'il faut s'inscrire pour pouvoir inclure dans un billet le player qui vous permet ici-même de temps en temps d'écouter quelques morceaux mythiques... Utilisateurs pas vraiment préoccupés par les questions de copyright... Virb.com... Un MySpace-like à l'interface réussie. Je viens de m'y inscrire, pour voir. En cours de test... Vox... Je me suis incrit dès le lancement et ne l'ai jamais utilisé. Cela étant, en termes de communauté... rien ne remplacera le contact réel... Dans son genre, une manifestation comme Paris blogue-t-il permet e32ac226fe7b24c5d011ab8ab591b037.jpgde passer de la conversation électronique à la conversation réelle... On n'est pas dans Second Life... Pas d'avatars, les gens sont vrais, tout comme la bière!!! Histoire de savoir qui sont vos interlocuteurs... pour paraphraser le maintenant légendaire cartoon du New Yorker... "On the Internet nobody know you're a dog"...

    Wouaf!

    PS: Avez-vous testé Aftermix? Un nouveau service proposé par Brightcove... Pour faire court, Aftermix offre les fonctionnalités de Windows Movie Maker sur une plateforme de vidéo en ligne... J'y reviens asap... Si vous avez déjà eu l'occasion de tester la chose, je suis curieux de lire vos témoignages!

    << vous avez aimé cet article, votez!!

    Lien permanent 5 commentaires