Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

est

  • Dans mon iPod ce weekend...

    Vacances... La bande-son de l'été... Du jazz... Apaisant... Il le fallait, il y avait des raisons qui poussent à chercher, pas toujours avec succès, une sorte de paix intérieure, en prévision des défis de la rentrée...

    Esbjörn Svensson Trio... Une bande-son idéale... Piano. Jazz épuré. Parfait...

     

    Et un morceau de Metallica - certains se sont gaussés lorsque j'ai énoncé sur un réseau social le fait que Metallica acccompagnait mes siestes... Extrait de l'album Masters of Puppets, monument metal, un instrumental... Orion... La tempête après le calme... Yeah!

    Lien permanent Catégories : Dans mon iPod..., Musiques 0 commentaire

  • Dans mon iPod ce weekend... (suite)

    Point de guitares hurlantes dans mon iPod ce weekend... Même si à la minute où je commets cette note l'ambiance est très métallique et saturée... La nuit tombe. Les grand fauves vont boire au marigot. Dehors le froid. Journée "en mode hibernation" comme disent les djeunz aujourd'hui.

    Esbjörn Svensson Trio. Un extrait du dernier concert.

    Un régal. Finesse. Légèreté. Invention.

     

     

    Enjoy!

     

     

    Lien permanent Catégories : Dans mon iPod..., Musiques 0 commentaire

  • L'Alsace, c'est vachement à l'Est...

    cigogne.jpgGorgées de vin blanc, les cigognes commencent par se manger les cheminées au décollage, puis lassées de louper leur envol, se posent sur le faîte desdites cheminées. Trois bouts de paille, un peu de bois. Coucouche-panier-papattes en rond. Dodo pour l'été. Quand le touriste fait trop de bruit au niveau du sol, la cigogne glapit en son pidgin de cigogne si caractéristique, lève la tête (ce qui correspond à une élévation de la hauteur de son cou, fort long, tout comme son bec, comme le dit la fable, mais l'on voit assez peu de renards sur les toits strasbourgeois... D'après mes sources)...
     
    Cela dit, et sans transition, l'Alsace, c'est très à l'Est... Et moi, blogueur comblé, je suis à l'Ouest. Dans tous les sens du terme. Premier, second, troisième degré, trente-sixième dessous... 
    Explication... Sonnerie matinale. Réveil-matin. Matin-chagrin. Ouverture de la porte. Verrouillage des toboggans. Vérification de la porte opposée. Un gros carton. Sur le paillasson. Bien lourd. Fragile. C'est même marqué dessus.alsace.jpg
    Ouverture de la boîte, qu'on espère ne pas être de Pandore...
     
    Divine surprise. CIVA. Z'y va! De bien belles bouteilles. Il est content le blogueur. Il dépouille le carton le blogueur. En poussant de petits cris de blogueur. Il n'est pas blasé le blogueur. Devant un carton de tripes à la mode de Caen, ou de choux de Bruxelles, il ne pousserait pas les mêmes cris. Le blogueur est un esthète, qui, maturité aidant, aime les bonnes choses...
     
    vignoble.jpgGewurtztraminer, le même en vendanges tardives, Riesling, Sylvaner, Pinot noir, Pinot blanc, Pinot gris, Muscat...Wow!
     
    La question: le boire en petit comité ou en conclave? en apéritif ou pendant le repas? avec des zakouskis ou avec un plat adhoc, mûrement pensé? dans quel ordre? parcours géographique ou instinctif?
    Fay ce que vouldra! Fin de la phase de questionnement!!! A l'attaque! Le temps de rafraîchir les blancs. Entretemps les échanges fusent entre blogueurs. Les plus esthètes, les plus sophistiqués tentent la télépathie. Et si on déguste le même vin au même moment, on ouvre les chakras à fond, on communie par la pensée. Les portes de la perception s'entr'ouvrent. Le grand kif communautaire se met en branle.  Certaines cuisinent, inventent des mets, recherchent, telles de petits Mozarts, l'accord parfait.
    screwpull.jpg
     
    Tire-bouchon, modèle Screwpull, l'arme lourde. Le modèle utilisé par le FBI, les Navy Seals, les SWAT, le GIGN, les commandos de marine. D'un mouvement du poignet expert, Mr Dubuc ouvre le Pinot noir. Pourquoi le Pinot noir? Comme ça, au hasard. Pas de modus operandi particulier. Il en est du dégustateur de vin comme du tueur occasionnel. Il y a du Lafcadio dans cet amateur de vin. Hasard. Contingence totale. Plouf, plouf, une vache qui... Pic et pic et colegram.
    Le Pinot noir est léger. Un rouge agréable.
    Les jours passent.
    Pinot blanc, gras et fruité.
    Pinot gris, fruité et rond.
    Riesling, Sylvaner...
     
    Le vin est un mystère. Il se drape dans la sophistication, il s'accompagne d'experts qui jasent pendant des heures, testent, recrachent, notent, évaluent, pondent du compte-rendu...
    Livré au pékin, à l'homme de la rue doté de papilles lambda, le vin retouve sa spontanéité. Il est lien social. Il délie les langues. Mieux que le blog ou le réseau social, il déchaîne les conversations! 
    L'Alsace semble proche, bien que très à l'Est.
     
    Merci à l'ami FdM pour cette expérience gustative (encore en cours)!
     
    Enjoy!

    Lien permanent 4 commentaires